L’Homme évolue ! [parution du n° 218]

[ndlr] Annonce des éditions de l’EHESS.

Depuis janvier 2016, la revue se voit dotée de deux rédactrices en chef, d’un comité de rédaction entièrement renouvelé et d’un conseil scientifique international. Le projet éditorial de la nouvelle équipe, fondé sur la collégialité, entend mettre en avant la singularité de L’Homme en tant que revue française d’anthropologie, en promouvant le dialogue avec les autres sciences sociales et l’ouverture au comparatisme.

Par sa périodicité trimestrielle, L’Homme privilégie la publication de Varia qui témoignent de l’actualité de la recherche et rendent compte de la diversité des courants, des thématiques, des approches, des méthodes et des techniques d’enquête, ainsi que des aires culturelles, tout en prêtant une attention particulière à la réflexion construite à partir de l’analyse fine des matériaux ethnographiques. La publication régulière de textes en anglais, ainsi qu’un partenariat avec la revue HAU : Journal of Ethnographic Theory, initiative inédite dans le paysage éditorial actuel, répondent à une exigence de dynamisation du débat en anthropologie.

LHomme218

Le premier numéro de la nouvelle rédaction amorce un dialogue entre les sciences sociales qui a vocation à s’intensifier, par-delà les traditions académiques. En ouverture, un hommage polyphonique est rendu au travail de Daniel Fabre, ethnologue récemment disparu. Les articles publiés proposent une ethnographie de la sorcellerie en Océanie, une réflexion sur les pratiques du comparatisme – notamment à l’Université de Cambridge –, ainsi que sur l’œuvre de Marilyn Strathern. Un débat est ensuite engagé sur l’anthropologie historique de Jean-Pierre Vernant, suivi d’une note critique qu’un philosophe propose sur la question de l’universalisme dans l’anthropologie contemporaine.

Sommaire : L’Homme 218 (PDF)



Citer ce billet
indomemoires (2016, 30 mai). L’Homme évolue ! [parution du n° 218]. Mémoires d'Indochine. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q5n6