S.E. Tran Thanh Dat : nouveau Ministre de l’Education nationale

[ndlr] Reproduction de l’article biographique dédié au lettré Trần Thanh Đạt paru dans Indochine hebdomadaire illustré (1942).

Né le 18 décembre 1891 au village de Tiên-nôn, canton de Mâu-tài, huyên de Phu-vang, province de Thua-thiên, de feu Tran-Nha, Quang-lôc-tu-khanh, et de feue Mme Huynh-thi-Diêu, S. E. Tran-thanh-Dat a fait de brillantes études qui l’ont conduit successivement au diplôme de l’Enseignement franco-annamite, obtenu en 1908, à l’École de Droit et d’Administration de Hanoi, qu’il quitta en 1922, enfin à l’École des Hautes Études du Gouvernement annamite dont il fut premier lauréat à l’examen de sortie en 1925. Il fit une brillante carrière dans le mandarinat.

Inscrit au Têt 1942 pour le grade de 2-1, puis promu au même grade le 12 mai 1942, il prend depuis cette date le portefeuille de l’Éducation Nationale où il succède à S. E. Pham Quynh, que la confiance de S. M. l’Empereur appelle aux hautes charges de ministre de l’Intérieur.

TranThanhDat_1942

De 1933 à 1940, sept années durant, il a été le collaborateur immédiat de S. E. Pham Quynh, que ses fonctions de ministre directeur du Cabinet retenaient souvent au Palais Impérial et qui se reposait ainsi entièrement sur lui du soin de l’expédition des affaires courantes. Animé d’une grande passion pour les questions d’enseignement, auxquelles il se consacrait avec une haute compétence, une grande culture à la fois moderne et traditionnelle, une parfaite expérience administrative, maintes fois – contre l’intérêt même de sa carrière – il a décliné des postes de chef de province, voulant rester ainsi fidèle à ce qu’il considérait comme sa véritable vocation.

Source : Indochine hebdomadaire illustré, n° 92, Jeudi 4 juin 1942, [p. [XIV du cahier central illustré].



Citer ce billet
indomemoires (2016, 4 avril). S.E. Tran Thanh Dat : nouveau Ministre de l’Education nationale. Mémoires d'Indochine. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q5ls