Les fruits amers des Khmers – rencontre avec Séra [Libération]

[ndlr] Entretien avec Séra paru dans Libération le 20/11/2015. Article d’Arnaud Vaulerin.

Rencontre avec le dessinateur franco-cambodgien Séra, qui continue d’interroger la tragédie khmère rouge dans sa prochaine œuvre, « les Concombres amers », à paraître en 2016.

Séra_ConcombresAmers

Il faut l’imaginer la nuit, quand il vit. Tracer des courbes, ciseler des temples, épurer des joues, fleurir des jungles, ouvrir des plaies. Bientôt apparaîtront le sombre du souvenir, le sépia du passé sur des planches touffues ou sobres, nimbées de douleur, d’ombres d’un temps enfui. Séra est un oiseau de nuit, entouré de fantômes. Quand il ne travaille pas comme veilleur dans un hôtel chic du VIIe arrondissement de Paris, il encre ses dessins, revisite en silence les années zéro du Cambodge et celles qui ont précédé le chaos, anéantissant sa propre vie dans les années 60-70.

Lire la suite : Libération, 20/11/2015.



Citer ce billet
indomemoires (2015, 20 novembre). Les fruits amers des Khmers – rencontre avec Séra [Libération]. Mémoires d'Indochine. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q5ih