Ta Phong Tan, libérée mais “expulsée” aux États-Unis

[ndlr] A lire sur le carnet de recherche Femmes et Guerres au Viêt-Nam.

Les médias concernés par la protection des journalistes et des droits de l’homme ont annoncé la bonne nouvelle hier. La célèbre blogueuse dissidente Ta Phong Tan, ancienne policière, a finalement été libérée  après trois ans d’enfermement et une grève de la faim éprouvante.

Lire la suite : https://guerillera.hypotheses.org/1764



Citer ce billet
indomemoires (2015, 21 septembre). Ta Phong Tan, libérée mais “expulsée” aux États-Unis. Mémoires d'Indochine. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q5h0