Mémoire sculptée de la guerre : une modernité possible ? Rouen – 5 juin 2015

[ndlr] Annonce d’une belle journée d’études à l’Université de Rouen.

Journée d’études organisée par Claire Maingon et Sandra Dubbeld

Le 5 juin 2015, à l’Auditorium du Musée des Beaux-arts de Rouen.

Cette journée d’étude organisée par l’Université de Rouen propose de resituer un choix de monuments commémoratifs (projets ou réalisations) par rapport aux problématiques de la commande publique, de l’académisme et de la modernité. Il s’agit bien ici d’interroger la possibilité d’être innovant, créatif, personnel, dans l’exercice très contraint de la commande publique. En adoptant une esthétique moderne, par exemple abstraite, mettrait-on en danger la fonction du monument ? La question que pose cette journée d’étude est celle du rapport dialectique entre le sens et la forme du monument commémoratif de la guerre, ces monuments de mémoire.

JE_MémoireSculptée_5juin2015

Intervenants :

  • 10h : Accueil, en présence de Sylvain Amic, directeur des musées de Rouen
  • 10h20 : Introduction : Claire Maingon (Maître de conférence en histoire de l’art contemporain, Université de Rouen) et Rémi Dalisson (Professeur d’Histoire, Université de Rouen)
  • 10h30-11h : Nicolas Coutant (Directeur du musée d’Elbeuf) : « Les monuments aux morts de 1870 en Haute-Normandie »
  • 11h-11h30 : Claire Garcia (docteur en histoire de l’art) : « Vers une réinvention de la commémoration. Conventions formelles et libertés plastiques : un dialogue impossible ? »
  • 11h30-12h : Christine d’Abboville (historienne de l’art) : « Les monuments de la grande guerre : mécanismes de la souscription et de la commande publique, choix idéologiques »
  • Discussion

12h30-14h : déjeuner

  • 14h15 – 14h45 : Alice Margotton (doctorante en histoire de l’art, Montpellier) :  » La modernité dans les monuments aux morts, le cas d’Ille-sur-tet par Raymond Sudre »
  • 14h45- 15h15 : Matthieu Chambrion (conservateur du patrimoine à la direction de l’inventaire du patrimoine de la région Centre) :  « Remplacer les bronzes fondus sous l’Occupation en région Centre : une renaissance de la statuaire publique ? »
  • 15h15-15h45 : Sebastien Gokalp (Conservateur du patrimoine, Musée d’art moderne de la Ville de Paris) : « La Victoire chez Lucio Fontana »
  • Discussion

Téléchargez le programme en PDF

Source : GRHis / Université de Rouen EA 3831