Séminaire Mémoires d’Indochine : Synopsis 2013

Année universitaire 2013-2014 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

 

Mémoires d’Indochine :

Regards internes sur la décolonisation et la guerre

au Viêt-Nam, Laos et Cambodge

* * *

 MémoiresIndochine2013ter

Lieu : ENS de Lyon, site Descartes

Enseignant : François Guillemot

Courriel : Francois.Guillemot@ens-lyon.fr

Jour : le mardi

Horaires : 9h-12h

Salle : F011

Structure du séminaire :

Chaque séance de 3 heures se décompose en deux parties. La première partie est consacrée à l’étude des documents, auparavant lus par tous. La seconde partie est consacrée aux exposés oraux des étudiants et/ou consiste en une discussion autour d’un documentaire historique. Dans tous les cas, les deux parties exigent la participation active des étudiants.

Description succincte et objectif du séminaire :

L’histoire de la décolonisation de la péninsule indochinoise a le plus souvent été présentée sous l’angle des littératures officielles marquées par le prisme des vainqueurs. Au Viêt-Nam, à l’appui de nombreuses publications historiques et politiques, les vainqueurs continuent d’affirmer leur légitimité gagnée au prix d’un sacrifice de plus en plus mis à mal par les réalités postcoloniales et la parole d’après-guerre. A côté de la peinture héroïque et hagiographique de la lutte pour l’indépendance, de nouveaux témoignages entendent bousculer les certitudes. Au Cambodge, le procès des Khmers Rouges a ravivé les traumatismes mais aussi refermé une des pages les plus sombres de l’histoire du XXe siècle. Au Laos, les nouvelles réalités locales interpellent les jeunes adultes de la diaspora sur leur mémoire collective, élaborée en exil.

L’objectif de ce séminaire est d’inverser la tendance générale des histoires officielles pour se plonger dans les récits de vie, témoignages et mémoires des acteurs, de réfléchir sur leur contenu explicite ou implicite, de poser un regard critique sur ces écrits, de réintroduire ces sources « marginales » de l’histoire dans la « grande histoire » de ces pays. La décolonisation de l’Indochine et ses suites avec l’avènement douloureux des Etats-nations postcoloniaux (Viêt-Nam, Laos et Cambodge) est donc ici appréhendée à travers la vision originale des témoins et acteurs de ces pays. Il s’agit en quelque sorte de prendre la juste mesure des mémoires, écrites ou orales, pour interroger l’histoire récente de ces trois pays, en particulier de tenter d’élaborer une histoire vue du bas. La décolonisation vue par les locaux qu’ils appartiennent à l’élite ou au petit peuple permet de rééquilibrer l’histoire officielle souvent tronquée et paramétrée pour des soucis de légitimité politique.

 

Sites du séminaire :

 

Connaissances générales requises sur l’Indochine et le processus colonisation / décolonisation :

AGERON, Charles-Robert, La décolonisation française, Paris, Armand Colin, coll. Cursus, série Histoire, 1991.

BROCHEUX, Pierre & HEMERY, Daniel, Indochine la colonisation ambiguë 1858-1954, Paris, Éditions La Découverte, textes à l’appui / histoire contemporaine, 2001, nouvelle éd. augmentée et mise à jour.

CESARI, Laurent, L’Indochine en guerres 1945-1993, Paris, Éditions Belin, Histoire Belin Sup, 1995.

COOPER, Frederick, Le colonialisme en question. Théorie, connaissance, histoire, Paris, Payot, 2010.

FERRO, Marc, Histoire des colonisations. Des conquêtes aux indépendances XIIIe-XXe siècle, Paris, Éditions du Seuil, septembre 1994.

GRIMAL, Henri, La décolonisation de 1919 à nos jours, Paris, Éditions Complexe, 1985, nouvelle édition revue et mise à jour (réédité en 1999).

HUGON, Anne (dir.), Histoire des femmes en situation coloniale : Afrique et Asie, XXe siècle, Paris, Éditions Karthala, 2004.

 

Parutions récentes pour le concours de l’agrégation d’histoire sur les sociétés coloniales [à parcourir] :

BARJOT, Dominique & FRÉMEAUX, Jacques (dir.), Les sociétés coloniales à l’âge des empires, Afrique, Antilles, Asie (années 1850-années 1950), Paris, Cned-Sedes/A. Colin,
2012.

BROCHEUX, Pierre, Les décolonisations au XXe siècle. La fin des empires européens et japonais, Paris, Armand Colin, coll. U, 2012.

DUMASY, François / GOERG, Odile et HUETZ de LEMPS, Xavier, Les sociétés coloniales à l’âge des empires, Paris, Bréal, 2012.

ETEMAD, Bouda, L’héritage ambigu de la colonisation. Économies, populations, sociétés, Paris, Armand Colin, coll. U, 2012.

KLEIN, Jean-François & LAUX, Claire (dir.), Sociétés impériales en situations coloniales. Afriques, Asies, Antilles (années 1850-années 1950), Paris, Ellipses, 2012.

LORIN, Amaury & TARAUD, Christelle, Nouvelle histoire des colonisations européennes (XIXe-XXe siècles). Sociétés, cultures, politiques, Paris, PUF, coll. Le nœud gordien, 2013.

SURUN, Isabelle (dir.), Les sociétés coloniales à l’âge des empires, Afrique, Antilles, Asie (années 1850-années 1950), Paris, Atlande, 2012.

 

Quelques lectures portant sur les questions soulevées pendant le séminaire :

ANDERSON, Benedict, L’imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, Paris, La Découverte / Poche, 2002 (rééd.).

BECKER, Annette & DEBARY, Octave (dir.), Montrer les violences extrêmes. Théoriser, créer, historiciser, muséographier, Paris, Créaphis éditions, 2012.

BLANCHARD, Pascal & VEYRAT-MASSON, Isabelle, Les guerres de mémoires. La France et son histoire, Paris, La Découverte / Poche, 2010 (rééd.).

DALISSON, Rémi, Les guerres et la mémoire, Paris, CNRS éditions, 2013.

MOREAU DEFARGES, Philippe, Repentance et réconciliation, Paris, Presses de Sciences Po, La Bibliothèque du citoyen, 1999.

HAHNEL-MESNARD, Carola / LIENARD-YETERIAN, Marie & MARINAS, Christina, Culture & Mémoire. Représentations contemporaines de la mémoire dans les espaces mémoriels, les arts du  visuel, la littérature et le théatre, Paris, Editions de l’Ecole Polytechnique, 2008.

HARTOG, François, Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris, Éditions du Seuil, coll. Points Histoire H458, 2012 (rééd.).

HUE-TAM HO TAI (ed.), The Country of Memory. Remaking the Past in Late Socialist Vietnam, Berkeley, University of California Press, 2001.

RICOEUR, Paul, La mémoire, l’histoire et l’oubli, Paris, Éditions du Seuil, Points Essais 494, 2000.

ROUSSO, Henry, La hantise du passé : Entretien avec Philippe Petit, Paris, Textuel, coll. « Conversations pour demain », 1998.

SLIM, Hugo, Les civils dans la guerre. Identifier et casser les logiques de la violence, Genève, Éditions Labor et Fides, 2009.

TODOROV, Tzvetan, Face à l’extrême, Paris, Éditions du Seuil, coll. Points Essais 295, 1994 (nouvelle éd.).

WATERSON, Roxana & KWOK Kian-Woon (eds), Contestations of memory in Southeast Asia, Singapore, National University of Singapore Press, 2012.

 

Instruments de travail :

DALLOZ, Jacques, Dictionnaire de la guerre d’Indochine 1945-1954, Paris, Armand Colin, 2006.

DULUCQ, Sophie, KLEIN, Jean-François, STORA, Benjamin (sous la dir.) Les mots de la colonisation, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2008.

GOSCHA, Christopher E., Historical Dictionary of the Indochina War (1945-1954). An International and Interdisciplinary Approach, Honolulu, University of Hawaii Press/Copenhagen, Nordic Institute of Asian Studies, 2012. (voir lien Guerre d’Indochine ci-dessus).

KLEIN, Jean-François, SINGARAVELOU, Pierre & SUREMAINN, Marie-Albane de, Atlas des empires coloniaux : XIXe-XXe siècles, Paris, Editions Autrement, Série Atlas. Mémoires, 2012.

RIOUX, Jean-Pierre (sous la dir.), Dictionnaire de la France coloniale, Paris, Flammarion, 2007.

LIAUZU, Claude (sous la dir.), Dictionnaire sur la colonisation française, Paris, Larousse, coll. A présent, 2007.

DUTTON, George / WERNER, Jayne & WHITMORE, John K. (eds), Sources of Vietnamese Tradition, New York, Columbia University Press, 2012.

RUSCIO, Alain (dir.), La guerre « française » d’Indochine (1945 1954). Les sources de la connaissance. Bibliographie, filmographie, documents divers, Paris, Les Indes Savantes, 2003.

 

 

 * * *

Plan du séminaire (mise à jour du 13 septembre 2013) :

Séance introductive : mardi 17 septembre 2013

  • Introduction générale du séminaire, modalités, calendrier

 

Séance 1 : mardi 24 septembre 2013

  • Premières contestations et revendications anticoloniales

 

Séance 2 : mardi 1er octobre 2013

  • Mouvements révolutionnaires et monarchies dans la tourmente

 

Séance 3 : mardi 8 octobre 2013

  • Naissance et affirmation de deux Viêt-Nam (1945-1975)

 

Séance 4 : mardi 15 octobre 2013

  • Expériences de guerre en Indochine (1945-1993)

 

Séance 5 : mardi 22 octobre 2013

  • Femmes dans la décolonisation et la guerre civile

 

Séance 6 : mardi 5 novembre 2013

  • Prisons, massacres, violences et rééducation politique

 

Séance 7 : mardi 12 novembre 2013

  • Désenchantements postcoloniaux et fuite des populations

 

Séance complémentaire : mardi 19 novembre 2013

  • [Derniers exposés et bilan]

 

 * * *

Travaux à faire et notation :

Présence régulière au séminaire requise, participation active, lecture et commentaire des documents proposés obligatoires (30 % de la note).

Chaque étudiant devra faire le Compte rendu de lecture [CR] d’un ouvrage sur 3 ou 4 pages (maxi) interligne 1,5 accompagné d’une recherche bibliographique autour de l’ouvrage (40 % de la note).

Le même ouvrage sera présenté oralement pendant vingt minutes au cours du séminaire (30 % de la note). Des précisions sur ces travaux seront apportées lors de la première séance du mardi 17 septembre 2013.

Bibliographie indicative pour la fiche de lecture (CR) et l’exposé oral : voir en ligne.

Une liste restreinte sera proposée lors de la première séance du séminaire.