S. E. Ưng Bình

SE_UngBinhS. E. Ưng Bình, pseudonyme Thúc Gia, petit-fils du prince régent Tuy Lý Vương, né en 1877 à Huế.

Admis comme élève au Quốc-Tử-Giám, puis au Quốc-Học en 1897. Reçu premier à l’examen de fin d’année 1904 et nommé lettré auxiliaire des Résidences. Reçu n° 1 à l’examen des lettrés titulaires en 1908. Reçu Cử-Nhơn au concours triennal en 1909.

Nommé Tri-Huyện Hoà-Vang en 1911. Tri-Phủ Điên-Bang en 1915. Tri-Phủ Hà-Trang en 1917. Viên-Ngoại au Ministère de la Guerre en 1918. Tri-Phủ Triêu-Phong en 1921. Án-sát de Quảng Bình en 1922. Thị-Lang du Ministère de l’Instruction publique en 1926. Bố-Chánh de Hà Tĩnh en 1927. Tuần-Vũ de Hà Tĩnh en 1928. Phủ Doãn de Thừa Thiên en 1932.

Promu au grade de Ministre honoraire et admis à la retraite en 1933.

–        1939 à 1940, Président de l’Association pour l’Enseignement de l’annamite en Annam. Actuellement, Président de la Commission mixte de la Chambre des Représentants du Peuple de l’Annam.

Ouvrage publié : Drame dit Lô Dích en Quốc-ngữ et en caractères chinois adaptant le Cid de Pierre Corneille, avec phrases parallèles et rimes sous la forme réglementaire. Et, auteur d’autres ouvrages disposés à paraître (Poésies et Chansons).

Officier de l’Ordre royal du Cambodge.

Commandeur du Dragon d’Annam.

Chevalier de la Légion d’Honneur.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 5.



Citer ce billet
indomemoires (2013, 11 août). S. E. Ưng Bình. Mémoires d'Indochine. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q51f