Thich Nhat Hanh, une vie en pleine conscience [parution]

[ndlr] Première biographie en langue française du vénérable Nhat Hanh (Thích Nhất Hạnh), actuellement âgé de 90 ans et retiré en Thaïlande. Présentation de l’éditeur.

thichnhathanh_biographieLa vie du moine Thich Nhât Hanh témoigne de la puissance de la paix. Né au Viêt Nam en 1926, il assiste à l’embrasement de son pays et aux guerres qui le ravagent. Moine à 16 ans, ce grand maître zen ne dissocie pas l’action politique et sociale de la pratique spirituelle. Mettant en valeur l’enseignement des maîtres, il s’élève pourtant contre les pesanteurs de la tradition et y apporte de profonds changements. Sa compassion dépasse toute vue partisane, son regard englobe et ne sépare jamais. Sa conception de la « pleine conscience » s’applique aussi bien aux tâches les plus humbles qu’à sa conception politique du monde. Une vision selon laquelle nous sommes liés aux autres hommes, mais aussi à la nature. Cette première biographie du maître révèle la richesse de son parcours : son engagement contre la guerre du Viêt Nam, son amitié avec Martin Luther King, son combat pacifique en faveur des boat-people ou sa main tendue aux vétérans américains, mais aussi la vigueur de son legs spirituel.

Réf. Bernard Baudouin & Céline Chadelat, Thich Nhat Hanh, une vie en pleine conscience, Paris, Presses du Châtelet, 2016. EAN : 9782845926417

Source : Presses du Châtelet

 

Viêt-Nam, musique traditionnelle avec Tran Quang Hai et Bach Yen [film de Bui Xuân Quang]

Pour bien terminer l’année 2016 : « En 2009, Bui Xuan Quang a réalisé pour Paris Vietnam Productions des Variations sur la musique vietnamienne par le musicologue TRAN QUANG HAI avec la voix de BACH YEN. Nguyen Van Dong est à la caméra, Blandine Brière a assuré le son ». Vidéo mise en ligne le 19 décembre 2016.

 

Séminaire général du CASE – M.-S. De Vienne & M. Guérin – 15 décembre 2016

[ndlr] A ne pas manquer. Séminaire général du CASE – séance du 15 décembre – M.-S. De Vienne & M. Guérin – 9h30-12h30 – EHESS salle 638 av. de France – 75013.

Marie Sybille de Vienne ( INALCO)

« Les élites sino-khmères de la période coloniale à nos jours, entre efflorescence et éradication »

Matthieu Guérin (CASE-Inalco)

« Entrisme et réseau des négociants chinois du Cambodge à l’époque du Protectorat »

seminairecase_cambodge_15-12-2016Source : CASE

 

Déclaration à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme 2016

[ndlr] Déclaration d’organisations vietnamiennes à l’occasion de la journée internationale des Droits de l’Homme. Initialement publiée en vietnamien et traduite en français sur le site du Viêt Tân. Alors que l’étau se resserre contre la dissidence, des voix s’élèvent pour dénoncer une situation de plus en plus préoccupante.

Déclaration à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme 2016

9 décembre 2016

Le 10 décembre 2016 marque le 68ème anniversaire de l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Ce document est devenu le standard des droits de tous les peuples que chaque nation doivent respecter. Bien que membre du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, le gouvernement vietnamien ne respecte pas les droits de l’homme tels que décrits dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Pire encore, il a aussi accru sa répression sur le peuple vietnamien.

- Augmentation du nombre d’arrestations et de détentions arbitraires. Citons les cas suivants : l’avocat des droits de l’homme Nguyen Van Dai et Le Thi Thu Ha, [la femme] défenseur des droits fonciers Can Thi Theu, [la] blogueu[se] Nguyen Ngoc Nhu Quynh, le Dr Ho Hai, Luu Van Vinh, Nguyen Van Duc Do et Hoang Van Giang.

- Dégradation des conditions de détentions des prisonniers d’opinion, devenant encore plus brutal et inhumain, notamment pour Ho Duc Hoa, Tran Thi Thuy, Dang Xuan Dieu, Tran Huynh Duy Thuc, Dinh Nguyen Kha, Nguyen Hoang Quoc Hung.

- Utilisation arbitraire de l’assignation à résidence pour limiter la liberté de circulation et empêcher les anciens prisonniers de conscience de revenir à un mode de vie normal. Cela cause des difficultés déraisonnables aux militants.

- Intensification de la violation de la liberté religieuse. Parmi les incidents récents, mentionnons la destruction de la pagode Lien Tri et le monastère de Thien An, le démantèlement du temple Tuy An Cao Dai dans la province de Phu Yen, la restriction des activités religieuses et la barrière de mouvement pour beaucoup de moines et de fidèles Cao Dai, Hoa Hao, religions protestantes, catholiques et bouddhistes.

- Intimidation et harcèlement des défenseurs des droits de l’homme par des actions comme la destruction de leurs biens et l’entrave à leur capacité d’organiser des activités. Pour les militants qui sont encore étudiants, le gouvernement vietnamien crée des pressions qui les empêchent d’étudier et de passer des examens. Dans les victimes de cette forme d’oppression figurent le Pasteur Nguyen Trung Ton, le Révérend Phan Van Loi, Tran Duc Thach, Nguyen Van Trang et Truong Minh Tam.

- Mesures disciplinaires à l’encontre des journalistes qui ont dénoncé la vérité ou exprimé leur opinion, comme dans le cas des journalistes Phung Hieu, Mai Phan Loi et Quang The.

À l’occasion de ce 68ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, nous appelons la communauté internationale à dénoncer fermement la répression continue des droits de l’homme par le gouvernement vietnamien.

Nous demandons instamment au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, à toutes les organisations internationales de défense des droits de l’homme et aux gouvernements démocratiques d’intervenir et de faire pression sur les autorités vietnamiennes pour :

  • La libération inconditionnellement tous les prisonniers de conscience
  • La suppression des condamnations qui contraignent les anciens prisonniers d’opinion à rester en résidence surveillée après leur sortie de prison.
  • La restitution les biens et la liberté de pratiquer sa religion pour tous les groupes confessionnels.
  • L’arrêt immédiat de tous les actes d’intimidation et de harcèlement envers les défenseurs des droits humains.
  • Le respecter et la protection de tous les droits fondamentaux, dont la liberté de la presse, la liberté d’expression et la cessation immédiate des attaques physiques, les arrestations arbitraires et les menaces contre les journalistes et les citoyens qui utilisent leur droit d’exprimer leur opinion protégée par la loi.

Le peuple vietnamien doit avoir le droit de vivre dans son propre pays avec tous les droits de l’homme protégés tels qu’énoncés dans la Déclaration Iniverselle des Droits de l’Homme.

10 décembre 2016

Conjointement signé

1. Forum de la société civile – représenté par Nguyen Quang A.

2. Viet Tan – représenté par Duy Hoang.

3. Église de l’Alliance luthérienne Vietnam-États-Unis – représentée par le pasteur Nguyen Hoang Hoa

4. Hoa Hao Église bouddhiste puriste – représentée par Le Quang Hien et Le Van Soc.

5. Association vietnamienne d’amitié des prisonniers politiques et religieux – représentée par Nguyen Bac Truyen.

6. Fraternité pour la démocratie – représentée par Nguyen Trung Ton.

7. Association pour la protection de la liberté de religion – représentée par Ha Thi Van.

8. Association de Bau Bi Tuong Than- représentée par Nguyen Le Hung.

9. Association des anciens prisonniers de conscience catholiques – représentée par Nguyen Van Oai.

10. Anciens prisonniers d’opinion vietnamiens – représentés par M. Nguyen Dan Que et M. Nguyen Van Loi.

11. Association de Compassion Mutuelle – représentée par le Rév. Pham Ngoc Thach.

12. Association de soutien aux victimes de la torture – représentée par M. Dinh Duc Long.

13. Église Cao Dai, Secteur des moyens de subsistance humains – représentée par M. Hua Phi, M. Nguyen Kim Lan, Mme Nguyen Bach Phung

14. Bloc 8406 – représenté par Do Nam Hai et Nguyen Xuan Nghia.

15. Réseau des blogueurs vietnamiens – représenté par Pham Thanh Nghien.

16. Nguyen Kim Dien Groupe de prêtres – représenté par le révérend Nguyen Huu Giai et le révérend Nguyen Van Ly.

17. Travail vietnamien – représenté par Do Thi Minh Hanh.

18. Mouvement de solidarité des requérants opprimés – représenté par Tran Ngoc Anh.

19. Le journal de Saigon – représenté par le révérend Le Ngoc Thanh.

20. La Jeunesse de la Compassion – représentée par Thai Van Dung.

21. Pour l’avenir du Vietnam – représenté par Tran Minh Nhat.

Signataires individuels :

1. Bui Hien – poète, Canada

2. Bui Tuan Duong – Quang Khe- Dak Glong-Dak Nong.

3. Chu Anh Tuan – Vung Tau.

4. Duong Sanh – ancien professeur , Van Ninh, Khanh Hoa.

5. Hoang Dung – Professeur associé PhD., Saigon.

6. Huynh Quoc Huy – journaliste indépendant (aka Nam Viet), Saigon.

7. Kha Luong Ngai – journaliste et membre des Amis du Hieu Dang Assoc., Saigon.

8. Lai Thi Anh Hong-artiste, Saigon.

9. Le Minh-Xuan Loc, Dong Nai.

10. Lu Van Bay – ancien prisonnier d’opinion.

11. Ngo Kim Hoa (Suong Quynh) – journaliste indépendante, Saigon.

12. Ngo Thi Kim Cuc- et journaliste, Saigon.

13. Nguyen Manh Hung – Pasteur protestant, Saigon.

14. Nguyen Nu Phuong Dung – activiste, Saigon.

15. Nguyen Thuy Hanh, activiste des droits de l’homme, Hanoi.

16. Nguyen Trang Nhung, militant des droits de l’homme à Hanoi.

17. Nguyen Tuong Thuy – journaliste indépendant, Hanoi.

18. Hoang Hung-poète et ancien prisonnier d’opinion, Saigon.

19. Phan Dac Lu-Thu Duc, Saigon.

20. Phan Hai Yen- Saigon.

21. Tong Van Cong – journaliste.

22. Tran Duc Thachoppet et ancien prisonnier d’opinion, Nghe An.

23. Tran Minh Quoc – professeur à la retraite.

24. Truong Long Dien – fonctionnaire retraité, Long Xuyen, An Giang.

25. Uong Dinh Duc-Saigon.

26. Vo Van Tao-journaliste, Nha Trang.

27. Vu Le Khoï-enseignant.

Source : Viet Tan

 

Clémence Schantz : Construire le corps féminin à travers les pratiques obstétricales à Phnom Penh, Cambodge [thèse]

[ndlr] Avis de la soutenance de thèse de Clémence Schantz (Ceped).

Soutenance de thèse de sociodémographie, menée sous la direction de Véronique Petit au Ceped.

« Construire le corps féminin à travers les pratiques obstétricales à Phnom Penh, Cambodge »

Clémence Schantz

Vendredi 16 décembre 2016 à 10h00

Salle de réunion F.673 -Sorbonne

Galerie Gerson – escalier G2, 1er étage, 54 rue Saint Jacques, 75005 Paris.

La soutenance se déroulera devant un jury composé de :

  • Alexandre DUMONT, épidémiologiste, santé des femmes et santé périnatale, directeur de recherche, IRD, Ceped.
  • Anne Yvonne GUILLOU, anthropologue, chargée de recherche CNRS, IRASEC.
  • Patrick HEUVELINE, démographe, professeur à l’Université de Californie, Los Angeles (UCLA), rapporteur.
  • Yannick JAFFRE, anthropologue de la santé, directeur de recherche, CNRS UMI 3189 & EHESS, rapporteur.
  • Véronique PETIT, démographe, professeure à l’Université Paris Descartes, Ceped, directrice de thèse.

 

Résumé de la thèse :

Le Cambodge est l’un des neuf pays au monde à avoir atteint l’OMD 5 des Nations Unies, c’est-à-dire à avoir diminué de trois quarts le taux de mortalité maternelle au niveau national entre 1990 et 2015. Ce taux est ainsi passé de 1020 à 161 décès maternels pour 100 000 naissances au cours de ces 25 années. Ce succès est le résultat de politiques publiques volontaristes : une politique de planification familiale, la mise en place de systèmes de financements de la santé, la formation puis le déploiement de milliers de sages-femmes sur le territoire. Cette réussite s’explique également par une mutation sociologique de premier plan : l’accouchement, qui était historiquement un événement avant tout social et qui se déroulait dans l’intimité de la maison, est devenu un événement public pour la femme et sa famille. Alors qu’en 2000 moins de 10% des femmes accouchaient dans une structure médicalisée, elles étaient plus de 80% dans cette situation en 2014, traduisant ainsi la biomédicalisation massive et soudaine de l’accouchement dans tout le pays.

Cette recherche sociodémographique remet en question la vision idéalisée des Nations Unies concernant la santé maternelle au Cambodge en rendant visibles et en observant les pratiques obstétricales « par le bas » à partir d’une enquête empirique sur plusieurs terrains à Phnom Penh et en Kandal (milieu rural). La méthodologie développée conjugue une observation participante, à des entretiens semi-directifs auprès de soignants et de non soignants (hommes et femmes), des questionnaires auprès de femmes enceintes puis accouchées (cohorte), ainsi qu’une collecte de données médicales dans quatre maternités de Phnom Penh. Les résultats montrent que certains hôpitaux et cliniques pratiquent des épisiotomies systématiques, ce qui est contraire aux recommandations internationales, et que le taux de césariennes dans la capitale a presque triplé en quinze ans, dépassant depuis le début des années 2000 le seuil de 10% recommandé par l’OMS. Enfin, une pratique répandue de périnéorraphies visant à resserrer fortement le vagin de femmes jeunes et en bonne santé après des accouchements par voie basse, sans indication médicale, est courante dans la capitale. Ces pratiques obstétricales, historiquement construites, vont alors fréquemment être détournées de leur usage médical pour répondre à une demande sociale.

Le corps des femmes a été appréhendé dans cette recherche comme un corps social et politique, révélateur des rapports sociaux, sur lequel se jouent de nombreux enjeux de pouvoirs. La thèse a révélé que ces trois pratiques obstétricales faisaient système en se renforçant les unes les autres. A l’intersection entre corps, genre et biomédecine, la recherche a montré que ces différentes pratiques obstétricales pouvaient être conçues comme des instruments de domination. Le genre, tel qu’il est pensé dans la société, va contribuer à fabriquer un sexe féminin, mais aussi à construire un corps féminin de façon plus générale. Mais la thèse a dévoilé également que certaines de ces pratiques vont être saisies par les femmes, afin d’accroître leur attractivité sexuelle, leur permettant de renégocier les rapports de genre, et de maintenir l’harmonie et la stabilité du couple.

Mots-clés : Cambodge, biomédecine, pratiques obstétricales, épisiotomie, périnéorraphie, césarienne, accouchement, sexualité, rapports de genre.

Merci d’informer de votre présence en écrivant à : clemschantz@hotmail.com

 

Pour en savoir plus :

Atelier Normalisation 1-Les périnéorraphies du… par IEC-MNHN

 

Image « à la une » : Clémence Schantz © Toutes à l’école

Tạp chí Văn (1964-1975) – Nguyễn Đình Vượng : un panorama des idées littéraires et philosophiques au Sud Viêt-Nam

Une seconde revue littéraire a profondément marqué le paysage culturel du Sud Viêt-Nam pendant la période de la guerre. Son fondateur, l’écrivain Nguyễn Đình Vượng, amoureux des lettres, fut une des figures clés de l’édition avant 1975. Rappel succinct de l’histoire éditoriale de la revue Văn.

La revue Văn [Lettres] a été éditée de 1964 à 1975 pendant la période de la République du Viêt-Nam quasiment pendant la même période que la revue concurrente Văn học que nous avons présenté succinctement dans un précédent billet. L’autorisation de publication (n° 64/BTT/ND) a été délivrée le 4 décembre 1963, soit un mois et trois jours après la chute du régime du Président Ngô Đình Diệm. Le premier numéro de la revue paraît le 1er janvier 1964 à Saigon et le dernier le 26 mars 1975, un mois avant la chute.

van_nguyendinhvuong
Le numéro Giai Pham Van 37 publié en 1974 en hommage à l’éditeur.

Dirigée par Nguyễn Đình Vượng et gérée de 1964 à 1971 par l’écrivain Trần Phong Giao1, la revue Văn édita quelques 210 titres en numérotation continue de 1964 à 1972 puis 57 numéros supplémentaires spécifiés « Giai Phẩm » [Œuvres littéraires] lorsque la revue adopta son nouveau titre Giai phẩm Văn. Ainsi, 267 titres ont été édités entre 1964 et 1975. A cette série continue, il faut ajouter une autre collection, dédiée plus particulièrement aux œuvres des écrivains, intitulée Tp-san Văn, et comprenant elle-même quelques trente titres entre janvier 1966 et février 1968 soit pendant les deux ans de son existence.

Nguyễn Đình Vượng était très actif dans le domaine de l’édition. Il fonda et dirigea plusieurs autres titres de revue comme la série Văn Uyển [Chronique littéraire] qui devint Tân Văn [Nouvelles Lettres].

Le premier (1964) et le dernier numéro (1975) de Văn. Au milieu image du logo emblématique de la revue.

Au total, le contributeur « quan mac co » du forum Diễn Đàn Sách Xưa [DDSX] qui a entrepris un travail de compilation de données sur le travail éditorial de Nguyễn Đình Vượng estime que 379 titres ont été édités sous ces diverses appellations avant la chute de Saigon le 30 avril 19752. Le siège social et l’imprimerie de la revue se trouvaient au 38 rue Phạm Ngũ Lão dans l’actuel quartier routard et ce jusqu’à la fin de la guerre3.

Tổng kết sơ bộ về VĂN của Nguyễn Đình Vượng – Trần Phong Giao (Nguyễn Xuân Hoàng/ Mai Thảo)

  • Văn (bán nguyệt san) & Văn (giai phẩm): 210 + 57 = 267 số
  • Đặc san Văn (phê bình & nghiên cứu văn học) + Tân Văn: 7 + 22 = 29 số
  • Tủ sách phổ thông (tác phẩm do Văn xuất bản trong hai năm 1966-1967): khỏang 30 số
  • Văn Uyển + Tân Văn: 22 + 31 = 53 số

Tổng cộng: 379 số (sai số +/- 2)

van_couvÉchantillon de couvertures de Văn : la littérature hongroise, japonaise ou sud-américaine côtoie les poètes vietnamiens. Source : « huyvespa » DDSX

Selon Nguyễn Chí Kham, la revue était très appréciée des étudiants et se retrouvait vite épuisée dès la première semaine de vente4. Revue bimensuelle, chaque année 24 numéros était édités comprenant un numéro double pour le nouvel an lunaire. Chaque numéro possédait plus de cent pages5 et, toujours selon Nguyễn Chí Kham, elle était tiré à 4000 exemplaires avant que la guerre et la situation économique du Sud m’impactent son tirage et sa diffusion. Cependant, le tirage restait conséquent si l’on se réfère à la publication du dernier numéro paru le 26 mars 1975 tiré à 6000 exemplaires6.

van_014tuongniemnhatlinh

Deux numéros de Văn consacrés à Nht Linh : le n° 14 publié un an après le suicide de l’écrivain et le n° 156, un numéro souvenir publié en 1970. En 1966 fut également publié un recueil de mémoires intitulé « Chân dung Nht Linh » [Portrait de Nht Linh].

La charte graphique de la revue fut modifiée à trois reprises. Deux fois au tout début de sa parution puis à partir du n° 25 correspondant au numéro spécial dédié à Albert Camus. Son logo (lettres blanches sur fond de couleur) très identifiable était présent sur la couverture jusqu’au dernier numéro de mars 1975.

En termes de contenu, la revue Văn apparaît comme beaucoup plus internationale que Văn học. Elle laisse une large place aux grands auteurs étrangers, français, américains, japonais ou latino-américains. Bien entendu, ancrée dans son temps, elle édita également de nombreux numéros dédiés aux jeunes auteurs vietnamiens à travers des numéros thématiques sur les Jeunes plumes, la littérature et la guerre, les écrivaines Nguyễn Thị Hoàng, Nguyễn Thị Thụy Vũ, Nhã Ca…7.

Parmi les auteurs français, on retrouve les philosophes et écrivains suivants : Simone de Beauvoir (n° 78), Albert Camus (n° 2, 25), André Gide (n° 94), André Malraux (n° 21), Guy de Maupassant (n° 12), André Maurois (n° 19, 119), Jacques Prévert (n° 23), Marcel Proust (n° 85), Arthur Rimbaud (n° GP40), Francoise Sagan (n° 45), Jean-Paul Sartre (n° 17, 152), Saint-Exupéry (n° 48), Stendhal (n° GP21) ;

Couvertures de Van (1964-1965) : numéro 2 spécial Camus, n° 17 (Sartre), n° 23 (Prévert), n° 25 (de nouveau Camus), n° 45 (Sagan) et n° 48 (Saint-Exupéry). Source : DDSX

Parmi les auteurs européens (allemands, anglais, italiens, russes…) : Heinrich Boll (n° GP5), Bertolt Brecht (n° 113), Fédor Dostoievsky (n° GP4), Eugene Evtouchenko (n° 97), Graham Greene (n° 59), Hermann Hesse (n° 70), Franz Kafka (n° 39, GP12), Thomas Mann (n° 96), Somerset Maugham (n°51), Alberto Moravia (n° 9), Boris Pasternak (n° 83), Luigi Pirandello (n° 55), Alexander Solzhenitsyn (n° 130, 163, GP1), Anton Chekhov (n° 53), Stefan Zweig (n° 7) ;

Couvertures des numéros consacrés à Stefan Zweig (n° 7), R. Tagore (n° 15) et Franz Kafka. Source : DDSX

Parmi les auteurs américains : Erskine Caldwell (n° 88), William Faulkner (n° 37), Ernest Hemingway (n° 41), Norman Mailer (n° 116), Carson McCullers (n° 103), John Steinbeck (n° 30), John Updike (n° 65), Tennessee Williams (n° 81), Richard Wright (n° 61) et quelques Sud-Américains : M.A. Asturias (n° 109), Pablo Neruda (n° 191), et un numéro thématique « Các Nhà Văn Mỹ Châu La Tinh » (n° GP2).

Trois écrivains américains : John Steinbeck, Erskine Caldwell et Ernest Hemingway. Source : DDSX

Parmi les auteurs japonais : Shintaro Ishihara (n° 57), Yasunari Kawabata (n° 122, 140), Akutagawa Ryunosuke (n° 167), Naoya Shiga (n° 191) et l’écrivaine Sata Ineko (n° 183). L’auteur indien Tagore (n° 15) très prisé au Viêt-Nam bénéficia également d’un numéro spécial.

van_kawabataNuméro spécial dédié à l’écrivain japonais  Yasunari Kawabata. Source : DDSX

Tout comme dans le revue Văn học éditée à la même époque à saigon, la revue Văn offrit une place de choix aux auteurs vietnamiens d’avant guerre. On peut citer :

Bích Khê (n° 64), Bùi Giáng (n° GP15), Tchya Đái Đức Tuấn (n° 117, 159), Đinh Hùng (n° 91, 112), Đông Hồ (n° 145, 186), Hàn Mặc Tử (n° 73-74, 179), Hoàng Đạo (107-108), Hồ Biểu Chánh (n° 80), Hồ Dzếnh (n° GP9), Khái Hưng (n° 22), Lê Văn Trương (n° 29), Nguyễn Bính (n° 60, 189), Nguyễn Đình Vượng (n° GP37), Nguyễn Đức Quỳnh (n° GP39), Nguyễn Gia Thiều (n° GP19), Nhất Linh (n° 14, 156), Phạm Duy Tốn (169), Quách Tấn (n° 161), Tản Đà (n° 35, 60, 175), Thạch Lam (n° 36, 60), Thanh Tâm Tuyển (GP24), Triều Sơn (n° 34), Võ Hồng (n° GP32), Võ Phiến (n° GP42), Vũ Khắc Khoan (n° GP22), Vũ Trọng Phụng (n° 67), Y Uyên (n° 129).

Écrivains et poètes vietnamiens : Triều Sơn, Tản Đà et Thạch Lam. Source : DDSX

Les auteurs vietnamiens de la période de la guerre sont plus particulièrement représentés dans la série Tp-san Văn éditée de 1966 à 1968. On y retrouve la prose des figures marquantes contemporaine de l’époque : Duy Lam, Duyên Anh, Du Tử Lê, Dương Nghiễm Mậu, Hồ Hữu Tường, Mai Thảo, Nguyễn Đình Toàn, Nguyễn Mạnh Côn, Nguyễn Thị Hoàng, Nhã Ca, Viên Linh, Võ Hồng, Vũ Hạnh, Y Uyên…

van_tuongniemlevantruongNuméro en souvenir de l’écrivain Lê Văn Trương. Source : DDSX

Mais d’une façon générale, la revue rassemblait des auteurs de toutes les régions du Viêt-Nam comme le rappelle la liste établie par Nguyễn Chí Kham dans son article :

Qui tụ ở đây có đủ các nhà văn ba miền Vũ Hoàng Chương, Ðông Hồ, Vũ Bằng, Lê văn Trương, Nguyễn Mạnh Côn, Võ Phiến, Linh Mục Thanh Lãng, giáo sư Nguyễn Văn Trung, Mai Thảo, Doãn Quốc Sỹ, Bình Nguyên Lộc, Sơn Nam, Nguyên Sa, Thanh Tâm Tuyền, Thảo Trường, Vĩnh Lộc, Văn Quang, Phan Du, Võ Hồng, Ðặng Tiến, Trần Thiện Ðạo, Tô Thùy Yên, Nguyễn Hiến Lê, Nguyễn Minh Hoàng, Vũ Ðình Lưu, Nguyễn Ðình Toàn, Tuấn Huy, Viên Linh, Ðỗ Quí Toàn, Phạm Công Thiện, Cung Trầm Tưởng, Nguyễn Xuân Hoàng, Hoàng Ngọc Biên, Dương Nghiễm Mậu, Thanh Nam, Phan Lạc Phúc, Phan Lạc Tiếp Huỳnh Phan Anh, Nguyễn Quốc Trụ, Nguyễn Mộng Giác, Tạ Ký, Trần Dzạ Từ… Về các nhà văn nữ, có Túy Hồng, Nhã Ca, Trùng Dương, Nguyễn Thị Hoàng, Nguyễn Thị Thụy Vũ8.

Échantillon de couvertures de numéros thématiques de Văn : Jeunes plumes (n° 6), Littérature et guerre (n° 18), L’écrivain Khái Hưng (n° 22), Soljenitsyne, Le lettré Nguyễn Du (n° 43) . Source : DDSX

Le forum Diễn Đàn Sách Xưa fourni une liste quasi exhaustive des numéros cette revue. Nous recompilons ci-après les données des contributeurs « thino » et « quan mac co » en y ajoutant la série Tp-san Văn9.

Mục lục VĂN

(d’après les données de « quan mac co » et de « thino » sur DDSX)

1964 (1ère année, 24 numéros)

#1 – Tuyển tập Thơ Văn
#2 – Đặc biệt về Albert Camus
#3 – Giai phẩm Xuân Giáp Thìn – Tuyển tập Thơ Văn
#4 – Tuyển tập Thơ Văn
#5 – Những tiếng nói mới trong văn học
#6 – Tuyển tập Thơ Văn – Những cây bút trẻ
#7 – Đọc văn Stefan Zweig
#8 – Tuyển tập Thơ Văn
#9 – Đọc văn Alberto Moravia
#10 – Văn hóa Phật giáo
#11 – Những cây bút trẻ đang lên
#12 – Đọc văn Guy de Maupassant
#13 – Thơ văn nữ lưu
#14 – Tưởng niệm Nhất Linh
#15 – Tưởng niệm Tagore
#16 – Tuyển tập thơ văn – Đêm tóc rối của Dương Nghiễm Mậu
#17 – Đặc biệt: Jean-Paul Sartre
#18 – Thơ văn có lửa
#19 – André Maurois tự thuật
#20 – Tuyển tập Thơ Văn
#21 – Đọc văn André Malraux
#22 – Tưởng niệm Khái Hưng
#23 – Đọc thơ Jacques Prévert
#24 – Đọc văn Marie Noel

1965 (2e année)

Changement de charte graphique, le nouveau logo Văn sur fond rouge

#25 – Số đặc biệt Đệ Nhất chu niên – Albert Camus
#26 & 27 – Giai phẩm Xuân Ất Tỵ
#28 – Tuyển tập Thơ Văn
#29 – Tưởng niệm Lê Văn Trương
#30 – Đọc văn John Steinbeck
#31 – Tuyển tập Thơ Văn
#32 – Một tác giả: Erskine Caldwell. Một tác phẩm: Kinh nghiệm đời văn
#33 – Đọc văn Lâm Ngữ Đường
$34 – Truy niệm Triều Sơn
#35 – Tản Đà
#36 – Tưởng niệm Thạch Lam
#37 – Đọc văn William Faulkner
#38 – Tuyển tập Thơ Văn
#39 – Tìm hiểu Franz Kafka
#40 – Tuyển tập Thơ Văn
#41 – Đọc văn Ernest Hemingway
#42 – Hà Nội, quê hương trong trí nhớ
#43 – 200 năm Nguyễn Du
#44 – 200 năm Nguyễn Du [2]
#45 – Giới thiệu Francoise Sagan
#46 – Tuyển tập Thơ Văn
#47 – Giải Nobel Văn chương 1965
#48 – Kỷ niệm Đệ Nhị chu niên – Đọc văn Saint-Exupéry

1966 (3e année)

#49 & 50 – Giai phẩm Xuân Bính Ngọ
#51 – Đọc văn Somerset Maugham
#52 – Tuyển tập Thơ Văn
#53 – Đọc văn Anton Chekhov
#54 – Tuyển tập Thơ Văn
#55 – Đọc văn Luigi Pirandello
#56 – Tuyển tập Thơ Văn
#57 – Đọc văn Shintaro Ishihara
#58 – Tuyển tập Thơ Văn
#59 – Đọc văn Graham Greene
#60 – Tản Đà, Thạch Lam, Nguyễn Bính
#61 – Đọc văn Richard Wright
#62 – Tuyển tập Thơ Văn
#63 – Tuyển truyện Đại Hàn
#64 – Tưởng niệm Bích Khê
#65 – Đọc văn John Updike
#66 – Tuyển tập Thơ Văn
#67 – Tưởng niệm Vũ Trọng Phụng
#68 – Đọc văn Quỳnh Dao
#69 – Tuyển tập Thơ Văn
#70 – Đọc văn Hermann Hesse
#71 – Tuyển tập Thơ Văn
#72 – Mùa giải thưởng Văn chương

1967 (4e année)

#73 & 74 – Tưởng niệm Hàn Mặc Tử
#75 & 76 – Giai phẩm Xuân Đinh Mùi
#77 – Đầu Xuân Lộc Mới (Tuyển tập)
#78 – Đọc Simone de Beauvoir, nữ văn sĩ thời danh Pháp
#79 – Tuyển tập Thơ Văn
#80 – Tưởng niệm Hồ Biểu Chánh
#81 – Đọc văn Tennessee Williams, kịch tác gia lẫy lừng Hoa Kỳ
#82 – Nắng Hè (Tuyển tập)
#83 – Đọc văn Boris Pasternak, văn hào Nga, giải Nobel Văn chương 1958
#84 – Tuyển tập Thơ Văn
#85 – Đọc văn Marcel Proust, nhà văn kinh điển lớn của Pháp
#86 – Viết về Thơ
#87 – Tuyển tập Thơ Văn
#88 – Đọc văn Erskine Caldwell, tiểu thuyết gia thời danh Hoa Kỳ
#89 – Mây mùa Thu (Tuyển tập)
#90 – Tưởng niệm Hồ Thích, tư tưởng gia Trung Hoa
#91 – Thương nhớ Đinh Hùng
#92 – Tuyển tập Thơ Văn
#93 – Viết về Hội họa
#94 – Tưởng niệm Andre Gide, văn hào Pháp, giải Nobel Văn chương 1947
#95 – Mưa cuối mùa (Tuyển tập)
#96 – Đọc Thomas Mann, văn hào Đức, giải Nobel Văn chương 1929 (số Giáng Sinh)

1968 (5e année)

#97 – Giới thiệu Eugene Evtouchenko, thi sĩ thời danh Nga-sô
#98 & 99 – Giai phẩm Xuân Mậu Thân
#100 & 101 – Viết trong khói lửa (Tuyển tập)
#102 – Mịt mờ thức mây (Tuyển tập)
#103 – Tưởng niệm Carlson McCullers, nữ văn sĩ danh tiếng Hoa-kỳ
#104 – Trên vai Việt Nam (Tuyển tập)
#105 – Đọc truyện Quách Lương Huệ, nữ văn sĩ thời danh Trung-hoa
#106 – Mảnh vụn trong hồn người (Tuyển tập)
#107 & 108 – Tưởng niệm Hoàng Đạo
#109 – Giới thiệu M.A. Asturias, nhà văn Guatemala, giải Nobel Văn chương 1967
#110 – Ngày trở lại Huế (Tuyển tập)
#111 – Mồng Một tháng Tám (Tuyển tập)
#112 – Giỗ đầu Đinh Hùng
#113 – Giới thiệu Bertolt Brecht, kịch tác gia bậc nhất nước Đức
#114 – Những cây bút trẻ (Tuyển tập)
#115 – Mở mắt nhìn quê hương (Tuyển tập)
#116 – Giới thiệu Norman Mailer, nhà văn nổi loạn xứ Hoa-kỳ
#117 – Thương nhớ Tchya Đái Đức Tuấn
#118 – Lối về chợ Trúc (Tuyển tập)
#119 – Tưởng niệm André Maurois, nhà văn lớn nước Pháp
#120 – Đêm Bethléem (Tuyển tập Giáng sinh)

1969 (6e année)

#121 – Kỷ niệm Đệ Ngũ chu niên. Casey Calvert, nhà văn xứ Cuba
#122 – Mùa đông trong trí nhớ (Tuyển tập). Kawabata, nhà văn Nhật giải Nobel 1968
#123 & 124 – Giai phẩm Xuân Kỷ Dậu
#125 – Đầu Xuân Lộc Mới (Tuyển tập)
#126 – Như nước trong nguồn (Tuyển tập). Stefan Zweig, nhà văn Đức
#127 – Đầu mùa nắng lửa (Tuyển tập). Jakov Lind, nhà văn Đức
#128 – Số đặc biệt : Léon Tolstoi, văn hào Nga
#129 – Thương nhớ Y Uyên
#130 – Mặt trời tháng Tư (Tuyển tập). A. Solzhenitsyn, nhà văn Nga
#131 – Lệ đá đêm sâu (Tuyển tập). G.C. Infante, nhà văn xứ Cuba
#132 – Phượng trong thành nội (Tuyển tập)
#133 – Về nhánh sông xưa (Tuyển tập). Klaus Rochter, nhà văn Đức
#134 – Sầu xưa chín rụng (Tuyển tập). I.B. Singer, nhà văn Do-thái
#135 – Tuyển tập văn mới
#136 – Trên ngọn sầu đông (Tuyển tập)
#137 – Người đàn bà thành Prague
#138 – Những cây bút trẻ (Tuyển tập)
#139 – Nói với mùa thu (Tuyển tập). Tiber Déry, nhà văn Hung-gia-lợi
#140 – Số đặc biệt: Kawataba Yasunari
#141 – Phiến đá chưa mòn (Tuyển tập). John Cheever, nhà văn Hoa-kỳ
#142 – Đường bay của nghệ thuật (họa và thơ)
#143 – Mưa khóc tan mùa (Tuyển tập). Rafael Steinberg, nhà văn Hoa-kỳ
#144 – Bình an dưới thế, số đặc biệt Giáng sinh

1970 (7e année)

#145 – Tưởng niệm Đông Hồ
#146 & 147 – Giai phẩm Xuân Canh Tuất
#148 – Đầu Xuân Lộc Mới (Tuyển tập trẻ)
#149 – Tuyển tập Thơ Văn
#150 – Số đặc biệt : Vũ Hoàng Chương
#151 – Tuyển tập Thơ Văn. Bernard Malamud, nhà văn Hoa-kỳ
#152 – Số đặc biệt : Jean-Paul Sartre (Pháp)
#153 – Trong nỗi buồn vàng (Tuyển tập trẻ)
#154 – Số đặc biệt : Mừng Phật đản 2514
#155 – Tuyển tập Thơ Văn. Irwin Shaw, nhà văn Hoa-kỳ
#156 – Số đặc biệt : Hoài niệm Nhất Linh
#157 – Số đặc biệt : Simone de Beauvoir (Pháp)
#158 – Mưa chưa dứt hạt (Tuyển tập trẻ)
#159 – Số đặc biệt : Hoài niệm Tchya Đái Đức Tuấn
#160 – Tuyển tập Thơ Văn. Dylan Thomas, nhà văn Anh-cát-lợi
#161 – Số đặc biệt : thi sĩ Quách Tấn
#162 – Tuyển truyện Á châu
#163 – Tuyển tập Thơ Văn. Alexander Solzhenitsyn, nhà văn Nga-sô
#164 – Đi giữa mùa Thu (tuyển tập trẻ)
#165 – Tuyển truyện Phi Châu da đen
#166 – Tuyển tập Thơ Văn. Irwin Shaw, nhà văn Hoa-kỳ
#167 – Tuyển tập Thơ Văn. Akutagawa Ryunosuke, nhà văn Nhật-bản
#168 – Tiếng hát lên trời, tuyển tập. Số đặc biệt mùa Giáng sinh

van_1970-1972Couvertures de Van de 1970, 1971, 1972, de gauche à droite et de haut en bas, numéros 153, 204, 176, [?], 172 et 179 dédié au poète Han Mac Tu. Source : « huyvespa » DDSX

1971 (8e année)

#169 – Tưởng niệm Phạm Duy Tốn
#170 & 171 – Giai phẩm Xuân Tân Hợi
#172 – Đầu Xuân Lộc Mới (Tuyển tập trẻ)
#173 – Tuyển truyện « Gió Đông » của các nhà văn Á châu (tập 2)
#174 – Tuyển tập Thơ Văn
#175 – Số đặc biệt : Viết về Tản Đà
#176 – Bóng tối vây quanh (Tuyển tập trẻ)
#177 – Tuyển tập Thơ Văn
#178 – Tuyển truyện Nga-la-tư
#179 – Số đặc biệt : Viết về Hàn Mặc Tử
#180 – Tuyển tập Thơ Văn. Alexis Tolstoi, nhà văn Nga
#181 – Khi mùa mưa tới (Tuyển tập trẻ)
#182 – Tuyển tập Thơ Văn. Slawomir Mrozeki, kịch tác gia Ba-lan
#183 – Tuyển tập Thơ Văn. Sata Ineko, nữ văn sĩ Nhật-bản
#184 – Tuyển truyện Hung-gia-lợi
#185 – Tuyển tập Thơ Văn
#186 – Tưởng niệm Đông Hồ
#187 – Tuyển tập các tác giả trẻ
#188 – Tuyển Tập Thơ Văn (Kim bổ sung từ số này)
#189 – Viết Về Nguyễn Bính
#190 – Tuyển Tập Thơ Văn
#191 – Nhà văn Nhật Naoga Shiga – Pablo Neruda
#192 – Giáng sinh 1971

1972 (9e année)

#193 – Kỷ Niệm Đệ Bát Chu Niên
#194 & 195 – Giai phẩm Xuân Nhâm Tý
#196 – Số Đầu Năm Nhâm Tý
#197 – Sáu Truyện Ngắn Mới
#198 – Số Đặc Biệt Về Thơ
#199 – Số Đặc Biệt Về Hội Họa
#200 – Số Đặc Biệt Về Sân Khấu
#201 – Tuyển Tập Thơ Văn
#202 – Sáu Nhà Văn Trẻ
#203 – Tuyển Truyện Ý Đại Lợi
#204 – Tùy Bút, Bút Ký, Hồi Ký
#205 – Tuyển Tập Thơ Văn
#206 – Các Nhà Văn Nữ
#207 – Tuyển Tập Thơ Văn
#208 – Truyện Ngắn Hồi Giáo
#209 – Tuyển Tập Thơ Văn
#210 – Tuyển Tập Thơ Văn
Giai phẩm Văn [GP]#1 – A. Soljenitsyne – diễn từ Nobel văn chương 1970 – Ngày 28/9/1972
[GP#2] – Các Nhà Văn Mỹ Châu La Tinh – 13/10/1972
[GP#3] – Giai Phẩm Văn số 3 (Tuyển tập thơ văn) – 26/10/1972
[GP#4] – Văn hào Fédor Dostoievsky – 14/11/1972
[GP#5] – Heinrich Boll Và Quỳnh Dao – 27/11/1972
[GP#6] – Giáng Sinh 1972 – 12/12/1972

1973 (10e année)

[GP#7] – Xuân Quý Sửu 73 – 10/01/1973
[GP#8] – TT Thơ văn Tân niên – 15/01/1973
[GP#9] – Nhà thơ Hồ Dzếnh – 12/02/1973
[GP#10] – TT Thơ văn – 24/02/1973
[GP#11] – Văn chương trong thời bình – 16/3/1973
[GP#12] – Rainer Rilke/ Franks Kafka – 31/3/1973
[GP#13] – Tưởng niệm Doãn Dân – 17/4/1973
[GP#14] – Tuyển tập tháng năm – 02/5/1973
[GP#15] – Đặc biệt nhà thơ Bùi Giáng – 18/5/1973
[GP#16] – Hiện tượng sách dịch – 8/6/1973
[GP#17] – Tháng sáu mùa hạ – 25/6/1973
[GP#18] – Năm nhà văn nữ Việt Nam – 13/7/1973
[GP#19] – Ôn như hầu Nguyễn Gia Thiều – 30/7/1973
[GP#20] – Tuyển tập tháng 8 – 16/8/1973
[GP#21] – Nhà văn Stendhal – 1/9/1973
[GP#22] – Vũ Khắc Khoan – 24/9/1973
[GP#23] – Tuyển tập tháng 10 – 12/10/1973
[GP#24] – Thanh Tâm Tuyển – 9/11/1973
[GP#25] – […]
[GP#26] – Giáng Sinh 73 và Patrick White Nobel 73 – 1/12/1973
[GP#27] – […]

1974 (11e année)

[GP#28] – 1/1974
[GP#29] – […]
[GP#30] – Tuyển tập đầu năm Giáp Dần – 1/2/1974
[GP#31] – […]
[GP#32] – Võ Hồng – 15/3/1974
[GP#33] – Tuyển tập tháng 3 – 23/3/1974
[GP#34] – 3 nhà văn Hoa Kỳ – 18/4/1974
[GP#35] – […]
[GP#36] – Tám Người Tên Tuổi – 1/5/1974
[GP#37] – Tưởng Mộ Nguyễn Đình Vượng – 15/5/1974
[GP#38] – Tuyển tập thơ văn – 8/6/1974
[GP#39] – Vĩnh biệt nhà văn Nguyễn Đức Quỳnh – 25/6/1974
[GP#40] – Rimbaud – 15/7/1974
[GP#41] – […]
[GP#42] – Tiểu thuyết và văn chương Võ Phiến – 1/8/1974
[GP#43] – Ba Nhà Thơ Tiền Chiến – 15 /8/1974
[GP#44] – Tuyển Tập Thơ Văn – 1/9/1974
[GP#45] – Tuyển Tập Thơ Văn – 15/9/1974
[GP#46] – Tuyển Tập Thơ Văn – 1/10/1974
[GP#47] – Chương trình quốc văn lớp 12 – 19/10/1974
[GP#48] – Vấn Đề Văn Học – 1/11/1974
[GP#49] – […]
[GP#50] – Những bài thơ tình Việt Nam hay nhất – 5/12/1974
[GP#51] – Giáng Sinh năm 74 – 23/12/1974

Van_DocVoPhien
Le Giai phẩm Văn 42 d’août 1974 consacré à Võ Phiến.

1975 (12e année)

[GP#52] – 1/1975
[GP#53] – Xuân Ất Mão – 24/1/1975
[GP#54] – Văn chương nữ giới – 14/2/1975
[GP#55] – […]
[GP#56] – Triển Vọng mới năm 1975 – 4/3/1975
[GP#57] – Văn học và nghệ thuật Việt Nam ở hải ngoại – 26/3/1975 [dernier numéro]

van_couv-2Échantillon de couvertures de Van : numéro spécial pour le nouvel an lunaire (n° 170-171), pour Noël  (n° 144) ou le poète Vu Hoàng Chuong (n° 150), suivi de quelques numéros mélange. Source : « huyvespa » DDSX

D’après « quan mac co », la série Tp-san Văn éditée de 1966 à 1968 rassemble environ 30 titres parmi lesquels :

Mục lục Sách phổ thông do VĂN xb:

SÁCH HAY – IN ĐẸP – GIÁ RẺ

(éditée de janvier 1966 à février 1968)

Tháng 01-66 : Tuổi nước độc, truyện dài Dương Nghiễm Mậu
Tháng 02-66 : Bay đêm, truyện dài Saint-Exupéry, Lê Huy Oanh dịch
Tháng 03-66 : Con yêu con ghét, tập truyện Nguyễn Mạnh Côn
Tháng 04-66 : Thân phận con người, Akutagawa Ryunosuke, Diễm Châu dịch
Tháng 05-66 : Viên đạn đồng chữ nổi, truyện dài Mai Thảo
Tháng 06-66 : Chân dung Nhất Linh, hồi ký của 8 tác giả
Tháng 07-66 : Chân dung nàng thơ, truyện Robert Nathan, Hoàng Ưng & Trần Phong Giao dịch
Tháng 08-66 : Phấn đấu, truyện Dương Nghiễm Mậu
Tháng 09-66 : Mặt trời mù, Curzio Malaparte, Bửu Ý dịch
Tháng 10-66 : Thị trấn miền Đông, tân truyện Viên Linh
Tháng 11-66 : Hồi ký viết dưới hầm, Fyodor Dostoyevsky, Thạch Chương dịch
Tháng 12-66 : Ngôi trường đi xuống, truyện Vũ Hạnh
Tháng 01-67 : Chuyến thư miền Nam, Saint-Exupéry, Nhã Điển d.
Tháng 01-67 : Chị em Hải, truyện Nguyễn Đình Toàn
Tháng 02-67 : Bóng tối thời con gái, truyện Nhã Ca
Tháng 02-67 : Của chuột và người, John Steinbeck, H.N. Khôi & N.P. Bửu Tập dịch
Tháng 03-67 : Một cái chết rất dịu dàng, Simone de Beauvoir, Vũ Đình Lưu dịch
Tháng 04-67 : Khuôn mặt, tập truyện Thanh Tâm Tuyền
Tháng 05-67 : Một kiếp giang hồ, truyện Hermann Hesse, Võ Toàn dịch
Tháng 06-67 : Mưa không ướt đất, tập truyện Trùng Dương
Tháng 07-67 : Thời nhỏ trong gia đình Luvers, truyện Boris Pasternak, Mặc Đỗ dịch
Tháng 08-67 : Ngày qua bóng tối, Nguyễn Thị Hoàng
Tháng 09-67 : Tâm cảnh 1, truyện André Maurois, Mặc Đỗ dịch
Tháng 10-67 : Tâm cảnh 2, truyện André Maurois, Mặc Đỗ dịch
Tháng 11-67 : Gia đình tôi, tập truyện Duy Lam
Tháng 12-67 : […]
Tháng 01-68 : Người về đầu non, truyện Võ Hồng
Tháng 02-68 : Vỡ mộng, truyện André Gide, Bửu Ý dịch

tapsan_vanAperçu des titres publiés et à paraître dans la série Tp-san Văn (en 1966)

Les autres séries éditées par Nguyễn Đình Vượng sont Văn Uyển (citée plus haut), cette revue comprenant 22 titres. Elle devient Tân Văn à partir du n° 23 (1967) et poursuivit la numérotation continue de Văn Uyển sur 31 numéros. Au total, cette série comptabilise 53 numéros à laquelle s’ajouterait quelques numéros de plus publiés à partir de 1972 (voir la Table ci-dessous).

mucluc_sachvanTable générale des publications des revues Văn Uyển – Tân Văn – Văn arrêtée au 31 mars 1973 (cliquer sur l’image pour l’agrandir). Số Văn Giai phẩm ngày 31/03/1973 này đăng mục lục Văn Uyển – Tân Văn – Văn. Source : « joankim » DDSX

Pendant les douze années de son existence, la revue Văn fut une fenêtre sur le monde des Lettres en phase avec les grands auteurs de son époque. Elle offrait un « panorama des idées contemporaines » pour reprendre le titre d’un ouvrage collectif publié en 1957 sous la direction de Gaëtan Picon10. Ainsi, les étudiants pouvaient lire des traductions des romans d’André Gide ou de Curzio Malaparte, et faire connaissance avec la philosophie de Camus ou celle des existentialistes Merleau-Ponty et Sartre…11.

J’ai souvent évoqué en cours la différence de culture entre le Nord communiste et le Sud capitaliste pendant la période de la guerre. La pluralité intellectuelle offerte aux étudiants du Sud à travers les grandes revues Bách Khoa, Văn ou Văn học. La revue Văn est représentative de cette offre faite aux étudiants du Sud. L’attrait qu’elle suscitait auprès d’eux atteste du succès de ce paradigme d’ouverture au monde dans un pays en guerre et dans un contexte de Guerre froide (décelable d’ailleurs dans le choix de certains auteurs, cependant non systématique). Elle témoigne de fait du patrimoine culturel remarquable de la défunte République du Viêt-Nam.

Après la chute de Saigon, cette revue comme bien d’autres fut mise à l’écart et cessa d’être éditée. De nombreux écrivains prirent le chemin de l’exil (Mai Thảo, Nguyễn Mộng Giác, Nhã Ca, Viên Linh…), d’autres furent emprisonnés et certains comme Nguyễn Mạnh Côn devaient décéder dans les camps de rééducation. Grâce à la témérité des écrivains exilés, la revue devait reparaître en 1982 dans une nouvelle série en Californie. Elle put ainsi renaître de ses cendres et poursuivre une publication régulière jusqu’à la disparition progressive de ses gérants12.

François Guillemot, 06/12/2016. MàJ 08/12/2016.

Principale source :  Diễn Đàn Sách Xưa

 

Notes

  1. Il fut remplacé par les deux écrivains Nguyễn Xuân Hoàng et Mai Thảo []
  2. Cf. le billet de « quan mac co » en date du 12/10/2012 []
  3. Cf. Nguyễn Chí Kham, « Nhớ về tạp chí Văn », Người Việt, reproduit sur le forum Diễn Đàn Sách Xưa, 20/02/2010 []
  4. Nguyễn Chí Kham, art. cit. []
  5. entre 110 et 130, voire 150 pour la série Tp-san Văn en nous basant sur les numéros 29, 103 et 150 que nous avons consultés []
  6. Cf. les trois photos de Vũ Hà Tuệ, « Tạp chí Văn số ngày 26-3-1975 » sur Diễn Đàn Sách Xưa []
  7. Voir sur ce sujet, la table ronde publiée dans la revue Văn et dont le texte est reproduit sur le blog de l’écrivain Trần Hoài Thư : « Tạp chí Văn nói chuyện về các nhà văn nữ (TQBT 61)« , 1/10/2014 []
  8. Nguyễn Chí Kham, art. cit. []
  9. Les autres séries Văn Uyển et Tân Văn seront présentées dans un autre billet []
  10. Cf. Picon, Gaëtan (dir.), Panorama des idées contemporaines, Paris, Éditions Gallimard, Le point du jour, 1957. Nouvelle édition revue et augmentée en 1968 []
  11. Des collections partielles de la revue sont disponibles en France à la Bulac à Paris (de 1967 à 1975 avec des lacunes) et la Bibliothèque universitaire de Nice (n° 55, 1966 au n° 210, 1972 avec 20% de lacunes), voir sur le SUDOC []
  12. Nous en reparlerons dans un prochain billet []

UQÀM : Phi-Vân Évelyne Nguyen, lauréate du prix de la meilleure thèse de doctorat

[ndlr] Félicitations à notre collègue Phi-Vân pour ce prix thèse bien mérité et aux autres personnes sélectionnées pour cette récompense annuelle de la Faculté des sciences humaines de l’Université du Québec à Montréal.

Prix de la meilleure thèse de doctorat

Phi-Vân Évelyne Nguyen (Ph. D. histoire, 2015) a été récompensée pour sa recherche intitulée Les résidus de la guerre: la mobilisation des réfugiés du nord pour un Vietnam non communiste (1954-1965). Sa thèse est l’aboutissement d’une étude patiente et minutieuse l’ayant menée au Vietnam, en France et aux États-Unis, sur les traces des quelque 800 000 personnes qui, en 1954, choisirent de quitter la zone communiste du pays, dans le nord, pour rejoindre ce que l’on désignait à l’époque comme le «monde libre». La chercheuse a étudié le parcours politique et culturel de ces réfugiés, depuis leur arrivée dans le sud du Vietnam, en 1954, jusqu’au déclenchement de la guerre, en 1965. Grâce à deux bourses postdoctorales du CRSH et de la Fondation suisse pour la recherche scientifique, Phi-Vân Évelyne Nguyen poursuit actuellement ses recherches à l’Université Cornell, aux États-Unis.

Source : Actualités UQAM (24/11/2016)

Résumé en anglais :

Phi Vân’s dissertation, « Les résidus de la guerre, La mobilisation des réfugiés du nord pour un Vietnam non-communiste, 1954–1965″ [War Residues: The Mobilization of Northern Refugees for a non-Communist Vietnam, 1954–1965] analyzes the political and cultural consequences of the migration of more than 800,000 Vietnamese who left the North to regroup into South following the 1954 Geneva ceasefire. Using archival documents collected in Vietnam, the United States and France, the dissertation shows that one important consequence of the migration was to radicalize non-Communist nationalism. Many migrants identified as « refugees of Communism » and considered they were personally tied to the fate of the Vietnamese nation since the Geneva partition. As a consequence, the 1954 refugees exhorted everyone within Vietnam and beyond to fight back Communism and reunite the Vietnamese nation.

Sur ce sujet voir : https://indomemoires.hypotheses.org/20609

Michel Serres : Darwin, Bonaparte et le Samaritain, une philosophie de l’histoire

[ndlr] Mise en ligne le 22 novembre 2016 d’une conférence de Michel Serre. Playdoyer pour une philosophie de l’histoire : questionnements sur la mémoire, les oublis, les écritures du temps, la guerre et la paix, la violence…

Texte de présentation sur Agora des Savoirs :

Darwin raconta l’aventure de flore et de faune ; devenu empereur, Bonaparte, parmi les cadavres sur le champ de bataille, prononça, dit-on, ces mots : « Une nuit de Paris réparera cela ». Quant au Samaritain, il ne cesse, depuis deux mille ans, de se pencher sur la détresse du blessé. Voilà trois personnages qui scandent trois âges de l’histoire.

Le premier, long, compte des milliards d’années. Réussissant à dater les événements dont elles s’occupent, les sciences contemporaines racontent le Grand Récit de l’univers, de la planète et des vivants, récit qui déploie nos conditions d’habitat et de nourriture, sans lesquels nous ne vivrions ni ne survivrions.

Pendant des milliers d’années, le deuxième, dur, répète cette guerre perpétuelle dont un chiffre bien documenté dit qu’elle occupa 90% de notre temps et de nos habiletés.

Quant au dernier, doux, il glorifie, depuis quelques décennies seulement, l’infirmière, le médecin, la biologiste dont les découvertes et les conduites redressèrent à la verticale la croissance de notre espérance de vie ; puis le négociateur, qui cherche la paix ; enfin l’informaticien qui fluidifie les relations humaines.

Histoire ou Utopie ? Il n’y a pas de philosophie de l’histoire sans un projet, réaliste et utopique. Réaliste : contre toute attente, les statistiques montrent que la majorité des humains pratiquent l’entraide plutôt que la concurrence. Utopique : puisque la paix devint notre souci, ainsi que la vie, tentons de les partager avec le plus grand nombre ; voilà un projet aussi réaliste et difficile qu’utopique, possible et enthousiasmant.

Professeur à l’université de Stanford, membre de l’Académie française, Michel Serres est l’auteur de nombreux essais philosophiques et d’histoire des sciences, dont les derniers, Petite Poucette (Le Pommier, 2012) et Le Gaucher boiteux (Le Pommier, 2015) ont été largement salués par la presse. Il est l’un des rares philosophes contemporains à proposer une vision du monde qui associe les sciences et la culture.

 

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge