Archives par mot-clé : biographie

Jean Baptiste Ba

BaJeanBaptisteJean Baptiste Ba, né en 1875 à Battambang.

Secrétaire principal hors classes des Douanes et Régies en retraite, mandarin honoraire à la Cour Royale du Cambodge avec le titre d’Okhna Ackhara Péanich, comptant 7 pâns de dignité.

Officier de l’Ordre Royal du Cambodge.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 2.

Đèo Văn An

DeoVanAnM. Đèo Văn An, Tri-Châu, né à Khung Bát (Laokay), Tonkin en 1881. Nommé Lý Trường de Tam Dương en 1908, Lý Trường de Phong Tho en 1909. Débuta dans la carrière mandarinale comme Châu Uý à Phong Thổ en 1920. Nommé Tri-Châu en 1937.

Coopérant avec le Détachement mixte du Poste de Phong Thổ, il fit preuve de zèle et de dévouement dans la répression menée contre les communistes chinois [sic] qui s’étaient propagés dans la région frontalière tonkinoise (1908-1909). Au cours de ces opérations, il a pu, assisté de partisans, saisir 300 fusils aux Chinois. Il a apporté en 1917-1918 son concours à la répression de la révolte des Ounis.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, pp. 1-2.

Lê Văn An

LeVanAnLê Văn An, Médecin indochinois. Né en 1881 à Thiêng Đức (Vĩnh Long, Cochinchine). Citoyen français (1926).

Diplômé de l’École de Médecine de l’Indochine Hanoi (1908).

Nommé médecin auxiliaire à l’Hôpital provincial de Cần Thơ en 1908. Chargé de la prophylaxie d’épidémie de peste, de choléra et de variole dans le Sud-Annam en 1914. Nommé à l’Hôpital provincial de Mỹ Tho ; en service dans diverses ambulances de la province ; chargé du Lazaret maritime à Nhà Bè (Gia Định) ; chargé du service de l’Assistance sanitaire de la province de Gò Công de 1914 à 1924 ; chargé de la Clinique de Tân Định (Saigon) de 1924 à 1933.

Médecin indochinois principal de 2e classe ; admis à la retraite pour ancienneté de service 1933.

A aidé, comme Médecin à titre privé à Tân Định, à la diffusion de la médecine française dans la masse indigène par sa conscience professionnelle et sa grande bonté envers les pauvres.

Chevalier de la Légion d’Honneur (1929).

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 1.

S. A. R. Tiao Savang

SAR_TiaoSavangS. A. R. Tiao Savang Vathana, fils aîné de S. M. Sisavang Vong et de feue S. M. la Reine Tiao Kham Ouan, est né le 13 novembre 1907.

Licencié en droit et ancien élève de Sciences Politiques de Paris, S. A. R. Tiao Savang Vathana, de retour de France, est nommé par Ordonnance Royale du 6 mars 1930 Secrétaire général du Royaume.

S. A. R. Tiao Savang Vathana est nommé Grand Officier de l’Ordre Royal du Cambodge le 17 mai 1935.

Chevalier de la Légion d’Honneur le 13 juin 1936.

Officier de la Légion d’Honneur le 9 août 1941.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO (Imprimerie d’Extrême-Orient), 1943, p. XIX.

Sa Majesté Sisavang Vong, Roi de Luang-Prabang

SM_SisavangVongSa Majesté Sisavang Vong, fils de feu S. M. Zakarine et de S. M. Tiao Thongsi est né le 14 juillet 1885.

Elève de l’Ecole coloniale de Paris de 1900 à 1901.

S. M. Sisavang Vong est monté sur le trône le 28 avril 1904 et a été couronné le 4 mars 1905.

S. M. Sisavang Vong est Grand Croix de l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO (Imprimerie d’Extrême-Orient), 1943, p. XVII.

* * *

Pour en savoir plus :

Diaporama

Sa Majesté Norodom Sihanouk Varman, Roi du Cambodge

SM_NorodomSihanoukSa Majesté Norodom Sihanouk Varman, Roi du Cambodge est née à Phnom Penh, le 31 octobre 1922, du Prince Norodom Suramarit et de la Princesse Kossaman Nearirak. Elle est, par son Père, l’arrière petit-fils de Sa Majesté Norodom, par Sa Mère, le petit-fils de Sa Majesté Sisowath Monivong et l’arrière petit-fils de Sa Majesté Sisowath.

Elle réunit donc en Sa Personne les deux branches de la Famille Royale qui régnèrent successivement sur le Cambodge depuis l’établissement du Protectorat français.

Sa Majesté Norodom Sihanouk Varman qui succéda à Son Grand-Père le Roi Sisowath Monivong le 23 avril 1941, fut couronnée le 28 octobre de la même année.

Achevant sa rhétorique, au Lycée Chasseloup-Laubat, au moment de son Avènement, Sa Majesté s’était, depuis plusieurs années, fait remarquer par Ses succès scolaires, notamment dans le domaine des humanités grecques et latines.

Elle poursuit aujourd’hui Son éducation sous la direction d’un groupe de professeurs et mène de front la direction des affaires de Son Royaume et le perfectionnement de sa propre culture.

Soucieux de manifester au nouveau souverain du Cambodge sa particulière estime, le Maréchal Chef de l’État français l’a nommé successivement Grand Officier de la Légion d’Honneur (5 mai 1941) puis Grand Croix de la Légion d’Honneur (21 octobre 1941).

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO (Imprimerie d’Extrême-Orient), 1943, p. XIII.

Pour en savoir plus :

S. A. I. le Prince Héritier Bảo Long

SAI_BaoLongS. A. I. le Prince Héritier Bảo Long est né au Palais Kiến Trung (Huế), le 10e jour du 12e mois de la 10e année Bảo Đại (Ất Hợi), 4 janvier 1936.

Par Ordonnance du 7 janvier 1936, il reçut le nom de Bảo Long.

Le 11 avril 1936, 100e jour après la naissance, fête de présentation du Prince Impérial à Sa Majesté l’Empereur.

Le 12 décembre 1936, octroi d’un cachet au Prince.

Sur le rapport des membres du Cơ Mật et du Président du Conseil Tôn Nhơn, en date du 27 juillet 1938, et après accord du Gouvernement du Protectorat, S. M. l’Empereur a informé LL. MM. Les Reines Grand’Mères et Reine Mère, et a pris l’Ordonnance du 17 septembre 1938, élevant S. A. I. le Prince Bảo Long au titre de Đông Cung Hoàng Thái Tử (Prince Héritier Présomptif).

L’investiture solennelle eut lieu le 17e jour du 1er mois de la 14e année de Bảo Đại (7 mars 1939).

Chaque année, l’Annam célèbre la fête Thiên Xuân, ou anniversaire de la naissance de S. A. I. le Prince Héritier.

S. A. I. le Prince Héritier a accompagné Leurs Majestés dans leur voyage en France en mai-août 1939.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO (Imprimerie d’Extrême-Orient), 1943, p. IX.

Pour en savoir plus :