Franck Michelin : La guerre du Pacifique a commencé en Indochine, 1940-1941 [parution]

Parution de la thèse remaniée de Franck Michelin. Un ouvrage clé pour la compréhension de cette période de l’histoire de l’Asie. Présentation de l’éditeur.

Le 23 septembre 1940, l’armée japonaise viole la frontière indochinoise malgré la conclusion d’un accord à Hanoï quelques heures plus tôt. Pour l’Indochine française, c’est le début de près de cinq années d’occupation, qui aboutissent, le 9 mars 1945, à l’élimination de la présence française. Ainsi, l’action des forces nippones a pour conséquence de précipiter l’indépendance du Vietnam, du Cambodge et du Laos, ainsi que celle de déclencher la Guerre d’Indochine. Pour le Japon, nouvel allié de l’Allemagne, c’est la première étape de l’expansion vers le sud qui mène, quinze mois plus tard, à l’éclatement de la Guerre du Pacifique.

Fruit d’un long travail de recherche et d’analyse d’archives françaises et japonaises, ce livre explore enfin le rôle du Japon, longtemps resté absent des études sur le second conflit mondial et sur les origines de la Guerre d’Indochine, bien qu’il ait précipité la crise qui allait changer pour toujours le destin de la France, celui de son ancienne colonie indochinoise, ainsi que celui de l’ensemble de la région Asie-Pacifique.

Spécialiste de l’histoire du Japon contemporain et des relations entre l’Europe et l’Asie, Franck Michelin est professeur à l’université Teikyo (Tokyo) et chercheur associé à l’université Paris-Sorbonne et à l’Institut d’Asie Orientale à Lyon.

Ouvrage à paraître (10 avril 2019) chez Passés composés éditions en co-édition avec le Ministère des Armées, 2019, 360 p. ISBN : 978-2379330605 Prix : 22 €

Image « à la une » : Armée japonaise en Indochine, source : Forum, La guerre en images © DR