Tous les articles par indomemoires

Formation et réseaux des premières élites « modernes » : 22 octobre 2015 [Séminaire CASE}

bandeau_CASE

Jeudi 22  octobre 2015

Salle Jean-Pierre Vernant (8e ét.) – Bâtiment EHESS – avenue de France – 75013 Paris

 

Formation et réseaux des premières élites « modernes »

Sophie Quinn Judge, Univ. of Philadelphia

  • La formation des élites du parti communiste vietnamien (Paris, Moscou, Hue et Danang)

Robert Aarse, CASE

  • Les Indes néerlandaises : naissance et pérégrinations  d’une élite révolutionnaire ?

Après les dictatures, après les traumatismes historiques [ENS de Lyon, 5 & 6 novembre 2015]

[ndlr] Annonce d’un colloque qui rejoint les préoccupations du séminaire.

Après les dictatures, après les traumatismes historiques

Le Brésil, l’Argentine, la France post-1980 : constructions comparées de la mémoire / littérature & cinéma

 

ApresDictatures20151105-06

5 et 6 novembre 2015

École Normale Supérieure de Lyon
Amphithéâtre du site Descartes

Piloté par l’ENS de Lyon, le congrès des 5-6 novembre 2015 fera état des recherches internationales menées dans le champ littéraire et des arts visuels au sein d’un réseau de recherche pluridisciplinaire « Mémoire et sociétés » (droit, histoire, philosophie, art et littérature), associant depuis deux ans différents établissements de la COMUE de Lyon (l’Université Lyon 3 Jean Moulin, l’Université Lumière Lyon 2, l’ENS de Lyon, l’IEP de Lyon), l’Université de São Paulo (Brésil) et l’université San Martin de Buenos Aires (Argentine).

Il interroge un corpus d’oeuvres romanesques et cinéma-tographiques contemporaines (à partir de 1980), au Brésil, en Argentine et en Europe, qui ont pour point commun la mise en fiction d’une mémoire douloureuse, jusqu’alors occultée, voire exclue de la mémoire collective ou de l’histoire officielle (par suite du secret d’Etat, d’archives inaccessibles, de la disparition des témoins, lois d’amnistie, etc), ou qui tout simplement reste à élaborer.

En parallèle des problématiques que rencontrent l’histoire et le droit pour discerner la « vérité » des faits historiques, le congrès mettra à jour les « protocoles » bâtis dans la fiction pour utiliser le témoignage, ses formes (oralité/écrit/image), ses fonctions, ses contenus (témoignages de bourreaux ou de victimes, etc), sa réception (formelle/informelle) et sa place dans la construction de la mémoire collective, eu égard à sa valeur et sa validité pour les destinataires.

L’approche comparatiste des intervenants du congrès met l’accent sur les interactions et les transferts culturels entre l’Amérique latine et l’Europe.

Source : Université Lumière Lyon 2

 

Dr Nicholas Tapp (1952-2015)

[ndlr] Avis de décès à l’âge 63 ans à Shanghai de Nicholas Tapp, anthropologue reconnu spécialiste des Hmongs en Asie. Rappel de sa fiche institutionnelle sur le site de l’Australian National University. Mémoires d’Indochine s’associe à la douleur de la famille.

NicholasTappUnder a Chiang Ching-kuo Research Project, ‘Communal Diasporic Voluntary Public Cultures’, I have examined the impact of returns of overseas migrants to their Asian homelands, in collaboration with Dr Gary Lee. We were working in China, Thailand, Laos and Australia and included Hmong communities in France and the USA. Currently based in Shanghai, I am examining the impact of ethnic minority rural migrants in the city and their source locations. I have also recently completed projects on the self, consumerism and romanticism in China and among the diasporic Hmong community.

Lire la suite : ANU

Obituary Notice

Nicholas Tapp, internationally renowned anthropologist, specialist in the study of the Hmong, distinguished Professor and Director of the Research Institute of Anthropology, East China Normal University, has passed away due to illness on October 10, 2015, at the Shanghai Huashan Hospital. He was 63 years old.

Born in England on November 5, 1952, Nicholas Charles Theodore Tapp, earned a Bachelor’s degree in English Literature from the Cambridge University in 1975.He then studied at the University of London, where he obtained a Master’s degree in Southeast Asian Studies in 1979 and a doctoral degree in Social Anthropology in 1985.

From 1986 to 1992, Nicholas Tapp was Lecturer in Anthropology at the Chinese University of Hong Kong. From 1992 to 1996, he was Lecturer in Anthropology at the University of Edinburgh. From 1997 to 1999, he worked at the U.K. Overseas Development Administration as Forestry Project Team Leader. From 2000 to 2010,he was Senior Fellow in Anthropology at the Australian National University. Nicholas Tapp joined the East China Normal University in 2010, acting as Professor, Chair of the Sociology Department and Director of the Research Institute of Anthropology.

A memorial service is scheduled on October 28, 2015, at 1pm, at the 5th floor of the north Fashang Building (North Law and Business building), Minhang campus,East China Normal University.We kindly invite you to attend and join us to commemorate our good friend and honorable mentor.

华东师范大学社会发展学院人类学研究所
Institute of Anthropology,East China Normal University
上海市闵行区东川路500

IHmongInAsia_couvmage “à la une” : couverture de Hmong / Miao in Asia by Nicholas Tapp, Jean Michaud, Christian Culas, Gary Yia Lee (Eds.), Silkworm Books, 2004.

 

 

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2015 : Séance 4

Année universitaire 2015-2016 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

MémoiresIndochine_2015_vintage

Séance 4 : mardi 20 octobre 2015

Les civils dans les guerres d’Indochine (1945-1993)

La péninsule indochinoise a été le théâtre de plusieurs guerres entre 1945, départ de la guerre d’Indochine dans le sud du Viêt-Nam (ex-Cochinchine) et 1993, date des élections générales au Cambodge sous l’égide de l’ONU. L’impact de ces guerres successives sur les civils fut considérable. On estime qu’environ 8 millions de tonnes de bombes (Turley, 2009, p. 123) furent lancées sur les trois pays de la péninsule indochinoise pendant la Seconde guerre d’Indochine soit deux fois plus que sur l’Europe pendant toute la Seconde guerre mondiale. Si ces chiffres sont discutés encore aujourd’hui, ils donnent une idée du désastre humain, social et écologique de cette guerre sur cet espace.

A travers les témoignages de Le Van Tri, médecin Viet Cong, Ngo Thi Hien, paysanne et Mme Nguyen Cong Minh, habitante de Hue, cette séance abordera la question des atrocités commises pendant la guerre du Viêt-Nam. Seront évoqués le massacre de Hue pendant l’offensive du Têt (1968), celui de My Lai, les opérations dite de “recherche et destruction” (“search and destroy”) de l’ennemi menées par l’armée américaine et la question des bombardements, notamment celle des épandages chimiques aériens. Violences humaines et violences du ciel seront tour à tour abordées. Le nombre des victimes de la guerre accusent des différences et des écarts importants selon les techniques de comptage, oscillant entre 1,6 à plus de 4 millions de morts (soldats et civils) pour l’ensemble de la péninsule (sans inclure le génocide cambodgien perpétré par les Khmers rouges après 1975).

Sources orales à discuter :

Interview with Le Van Tri, 1981

LeVanTri[date : 02 février 1981, durée : 11:00, texte en anglais en regard]

Interview with Ngo Thi Hien, 1981

NgoThiHien[date : 03 mars 1981, durée : 09:53, traduction en anglais en regard]

Interview with Mrs. Nguyen Cong Minh

NguyenCongMinh[date : s.d., durée : 20:19, traduction en anglais en regard]

US_AerialMunitions_Tons
Extrait de William S. Turley, The Second Indochina War. A concise political and military history (Rowman & Littlefield Publ., 2009, p. 124).

 Exposés oraux

  • MarcelinoTruong_UneSiJoliePetiteGuerreTruong, Marcelino, Une si jolie petite guerre. Saigon 1961-1963, Paris : Denoël, Denoël Graphic, 2012.

CR de lecture d’Alexandre Brochard

Présentation de l’éditeur : Denoël

  • DavidLanPham_TwoHamletsInNamBoPham, David Lan, Two Hamlets in Nam Bo. Memoirs of life in Vietnam through Japanese occupation, the French and American wars and communist rule, 1940-1986, Jefferson (NC) : McFarland, 2008, 2e éd.

CR de lecture de Camille Le Guilloux

Présentation de l’éditeur : McFarland
  • GrantEvans_ThePoliticsOfRitualAndRemembranceLaosGrant, Evans, The Politics of Ritual and Remembrance. Laos Since 1975, Honolulu: University of Hawaii Press, 1998 (reed. 2009).

CR de lecture d’Annabelle Auger

Présentation de l’éditeur sur : Amazon

* * *

Pour en savoir plus :

  • Grosscup, Beau, Strategic Terror: the politics and ethics of aerial bombardment, London  & New York, Zed Books, 2006. (Cf. chapitre 5 : “Cold War Strategic Bombing: From Korea to Vietnam”).
  • Clodfelter, Micheal, Vietnam in military statistics : a history of the Indochina wars, 1772-1991, Jefferson, N.C. : McFarland & Co., 1995.
  • Hosmer, Stephen T., Viet Cong repression and its implications for the future, Lexington, Mass., Heath Lexington Books [1970].
  • Kalyvas, Stathis N., The logic of violence in civil war, Cambridge ; New York : Cambridge University Press, 2006.
  • Nha Ca, Mourning Headband for Hue. An account of the Battle for Hue Vietnam 1968,  Bloomington, IN : Indiana University Press, 2014. Translated with an Introduction by Olga Dror.
  • Turley, William S., The Second Indochina War. A concise political and military history, Lanham, Md.: Rowman & Littlefield Publishers, 2009.

Sitographie : Statistics Of Vietnamese Democide. Estimates, Calculations, And Sources by R.J. Rummel.

 

Appel à candidature EFEO/AFD : Gouvernance locale et gestion des ressources en eau au Sud du Vietnam

Appel à candidature ouvert à des étudiants-chercheurs
(niveaux Master II, Doctorat, Post-doctorat)

Gouvernance locale et gestion des ressources en eau au Sud du Vietnam ‐ Etude des relations entre les acteurs locaux impliqués dans le projet Phước Hòa

École française d’Extrême-Orient – Agence Française de Développement

Appel à candidature complet ci-dessous

 

ComplexeDauTieng-PhuocHoaCliquez sur la carte pour l’agrandir

Procédure de candidature

Dossier pour la présélection : un CV et une lettre de motivation

Date limite de dépôt des candidatures : 30 novembre 2015

Envoyé en version PDF à :

Olivier Tessier
École française d’Extrême-Orient – Viện Viễn Đông Bác cổ
Antenne à Hồ Chí Minh ville
113 Hai Bà Trưng, Q.1, Tp. Hồ Chí Minh
Email : olivier.tessier@efeo.net – otessier2002@yahoo.fr

Pierre Goubert ou comment faire oeuvre d’historien [journée d’études]

[ndlr] Journée d’études à l’ENS de Lyon.

Pierre Goubert ou comment faire oeuvre d’historien

Centenaire de sa naissance

GoubertPierre

le mardi 13 octobre 2015
14h-17h30

Site René Descartes – 15 parvis René Descartes

Salle F08

Son oeuvre ne cesse encore aujourd’hui d’interroger les historiens.

« Comprendre, faire comprendre et faire revivre », c’est ce que Pierre Goubert écrit de sa conception du travail d’historien dans la préface à la réédition de Louis XIV et vingt millions de Français en 1976.

Cette journée d’études sera donc l’occasion de questionner les pratiques de l’historien, en réfléchissant aux différentes voies et aux perspectives ouvertes par Pierre Goubert qui nourrissent encore aujourd’hui la recherche historique.

Journée organisée en partenariat avec le département de sciences sociales de l’École normale supérieure de Lyon et l’association des anciens élèves des ENS de Lyon/Fontenay/Saint-Cloud.

Programme

  • 14h : Présentation de la journée, Thibaut Poirot, agrégé d’histoire (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • 14h15 : « Pierre Goubert et la vie quotidienne d’Ancien Régime paysan », Daniel Roche, professeur honoraire (Collège de France)
  • 14h40 : « Pierre Goubert, historien de la ville moderne », Maurice Garden, professeur honoraire (Lyon 2/ENS Cachan)

Discussion et pause

  • 15h40 : « L’économie de l’Ancien Régime dans l’œuvre de Pierre Goubert », Guillaume Garner, maître de conférences (ENS de Lyon)
  • 16h05 : « Pierre Goubert, historien de la culture ? », Françoise Dartois-Lapeyre, maîtresse de conférences (Paris IV/Espé Paris)
  • 16h30 : « La voix écrite de Pierre Goubert », Nicolas Schapira, maître de conférences HDR (UPEM)

16h55 : Discussion

  • 17h10 : Conclusions par Igor Moullier, maître de conférences, directeur du département des sciences sociales (ENS de Lyon)

Source : ENS de Lyon / Voir aussi : Calenda

A La Fabrique de l’Histoire : Louis XIV 4/4 : Louis XIV vu par l’historien Pierre Goubert ou la révolution historiographique

Notice Wikipedia

Dinh Q. Lê : Memory For Tomorrow [exposition derniers jours au Mori Art Museum]

[ndlr] Exposition de l’artiste Dinh Q. Lê sur la thématique des civils dans la guerre. Une réflexion artistique sur la guerre vue des populations. L’exposition est présentée au Musée d’Art Mori à Tokyo depuis le 25 juillet jusqu’au 12 octobre 2015. Derniers jours.

DingQuangLe_MemoryForTomorrowCliquez sur l’image pour accéder au site de l’exposition

The first solo exhibition by the world’s most outstanding Vietnamese artist in Asia!

Born in Hà Tiên, a Vietnamese town near the Cambodian border, Dinh Q. Lê immigrated with his family to the U.S. at the age of ten to escape the Khmer Rouge. After studying photography and media art, Lê attracted attention with his tapestries made by weaving together strips of photographs (1989-), a process inspired by traditional Vietnamese grass mat weaving. Based on thorough research and interviews, Lê throws light on people’s memory as it is told through actual personal experiences. In The Farmers and the Helicopters (2006), the video installation that made Lê’s name known to people around the world, Lê ingeniously depicts the complex relationship between the Vietnamese people and war by focusing on a Vietnamese man who attempts to develop his own helicopter.

This year marks the 40th anniversary of the end of the Vietnam War as well as the 70th anniversary of Japan’s defeat in WWII. Examining the stories that have never been told, of individuals who have undergone events whose facts have been overshadowed by “official,” national and/or social histories, and exploring closer relations between art and society are extremely important issues. Through the unique artwork and activities of Dinh Q. Lê, this exhibition provides us with an opportunity to think about our past, present and future.

 

Voir aussi : Lê Quang Đỉnh: Ký ức gửi Ngày mai, BBC Viet, 09/10/2015. (entretien en ligne)

“Cuộc chiến tranh Việt Nam không đơn giản như mình nghĩ và tôi muốn người tới xem có được hiểu biết về cuộc chiến này mà không bị lệ thuộc vào những gì Chính phủ Việt Nam hay Chính phủ Mỹ nói ra,” ông Đỉnh nói.