Archives par mot-clé : Virtual Saigon

Saigon River : colloque de restitution du projet – Hô Chi Minh-Ville 16-17 octobre 2017

[ndlr] Manifestation scientifique France – Viêt-Nam.

Les lundi 16 et mardi 17 octobre 2017, François Guillemot a participé au colloque de restitution du Projet Saigon River. Celui-ci s’est déroulé à l’Université Polytechnique (Dai Hoc Bach Khoa, 268 Ly Thuong Kiet, District 10) à Hô Chi Minh-Ville.

Son intervention, préparée avec Estelle Senna et Laurent Gédéon, s’est appuyée sur deux contributions de la plateforme Virtual Saigon dans le cadre du premier axe du projet : « Évolution de l’hydrosystème de la rivière Saigon en lien avec le développement de la mégalopole d’Hô Chi Minh-Ville ».

La première communication portait sur les défis de l’eau au cours de l’histoire de Saigon prise dans un temps long à travers trois moments clés (l’apport de la marine française, l’urbanisation et la gestion de l’eau sous la colonisation, l’industrialisation du tissu urbain et ses possibles interactions avec le fleuve). La seconde présentait la mise en place du WebSIG dédié au projet, un outil collaboratif de partage des approches scientifiques et des résultats élaboré par Estelle Senna, géomaticienne à l’IAO : http://www.space-in-asia.net/saigon-river/

Abstract 1

The history of Saigon on the long term is closely linked to the river that shares its name. This communication focuses on three main aspects of the interactions between the town and its water network. The first part examines some key elements of the urban history of Saigon. The city’s shape is due to the French military presence in Cochinchina. In 1790, Gia-Dinh is redesigned as a citadel on the Saigon River, and there are still traces in the current urban morphology of the ancient canals. But the master plan is really drawn decades later. From 1862, the French Navy design and build Saigon, as the main naval base and capital for the conquered Cochinchina. The second part presents how the civilian power inherits of this grown-up city, at the turn of the century. The historical archives reveal new concerns and approaches in the management of water. A micro-historical approach allows seizing the making of the city « seen from the bottom ». The construction of the current area of Ben Thanh Market on the Boresse marsh in the early 20th century appears as a good case study. The issues of the early twentieth century echoes, to a certain extent and on different scales, that of the beginning of the twenty-first century. Finally, the last part focuses on the economic function of the Chinese arroyo during the twentieth century. From this local experience, the perspective to nowadays industrial zones of Ho Chi Minh City, is analyzed in terms of specialization and location.

Keywords: Saigon river, urban history, canal, water network, naval base, wetland, marshes, Ben Thanh market, industrial zones, Chinese Arroyo

Abstract 2

Within the framework of the Saigon River project (funded by Région Auvergne-Rhône-Alpes – France) a WebGIS has been made ; from old maps of Saigon to coring locations, it is a digital mapping interface providing access to a part of data produced. This interactive app may then be considered as a way to share the results, but it is not its first aim. This custom-made online tool was created at the early beginning of the project to strengthen the link between the teams. Actually, if disciplines and approaches are different, the space of study is the same. The WebGIS, as “collective container”, has raised cross-disciplinary discussions, everywhere it showed unexpected spatial relations between topics.

Keywords: WebGIS, digital mapping, interactive app, collaborative work, data

Le mardi 17 octobre une présentation générale des trois axes du projet ainsi que des résultats obtenus et des perspectives de recherche a été faite par Émilie Strady (IRD Vietnam).

Pour en savoir plus sur le projet Saigon River (2015-2017) : http://virtual-saigon.net/River/Overview

Ouverture de la base « Buildings » – Opening the Buildings database on The Virtual Saigon Project

A l’occasion de l’entrée dans l’année du Serpent d’eau, Virtual Saigon a inauguré la base Buildings.

Celle-ci rassemblera à terme les principaux bâtiments de la ville depuis sa création jusqu’à aujourd’hui mais pas seulement.

La base « Buildings » contient toute iconographie qui illustre le construit de la ville que ce soit le bâti, la statuaire ou les parcs.

Ainsi, elle permet à l’utilisateur de retrouver sur les notices les différentes fonctions et appellations du « construit » du Saigon pré-colonial à la mégapole d’aujourd’hui ainsi que les coordonnées SIG utilisées pour la création de nouvelles cartes thématiques.

Le projet étant évolutif et collaboratif, la base sera régulièrement alimentée.

FG, 19/10/2013

 

Accès à la base en cliquant sur l’image :

 

 

La lune et le serpent se rencontrent à l’ENS de Lyon – Nouvel an lunaire Chine, Corée, Viêt-Nam 2013

Cette année, la lune et le serpent se rencontrent à l’ENS de Lyon. Depuis maintenant 10 ans, l’Ecole Normale Supérieure de Lyon célèbre le Nouvel An Lunaire. Forte des travaux de l’IAO (Institut d’Asie Orientale) et de ses liens privilégiés avec l’Asie, l’Ecole est heureuse de vous inviter à participer à cet événement, ouvert à tous. Cette année, destination la Chine, la Corée et bien-sûr le Viêt-Nam, très en vue en 2013.

L’Institut d’Asie Orientale (IAO) est un centre de recherche en sciences humaines et sociales qui associe des chercheurs spécialisés en SHS et dont les travaux portent principalement sur l’Asie de l’Est et du Sud-Est, en particulier la Chine, la Corée, le Japon, le Laos, Taiwan, la Thaïlande et le Viêt-Nam. Fondé en 1992, installé sur le campus de l’ENS de Lyon dont il dépend, l’IAO est aussi rattaché au CNRS (umr 5062), à Sciences Po Lyon et à l’Université Lyon 2.

Mardi 12 février : Soirée Chine

Mercredi 13 février de 14h-17h : Ateliers, Le chinois par le théâtre, Théâtre Kantor

Tous Publics : enfants, collégiens, lycéens et adultes.
Cours de 1h ou 2h, selon les âges
Inscription obligatoire : lepavillonrougedesarts@gmail.com

Mercredi 13 février : Soirée Coréenne

Jeudi 14 février : Spécial Vietnam

  • 18h–20h « Serpenter » dans la ville :

Saigon 1953 – Ho Chi Minh Ville 2013 : patrimonialisation et transformations spatiales
› Salle F008

Animation vidéographique.
Cette présentation s’inscrit dans les activités scientifiques de l’Institut d’Asie Orientale liées aux outils numériques au service de l’histoire. L’animation vidéographique élaborée à partir de la base de données Virtual Saigon consistera à « serpenter » dans la ville, du Saigon des années cinquante à Ho Chi Minh-Ville aujourd’hui en soulignant la question du processus de conservation du patrimoine urbain et celle des transformations spatiales le long de l’arroyo.

Interventions de Laurent Gédéon, François Guillemot, Emmanuelle Peyvel sur une animation conçue et développée par Isabelle Durand. Documentation iconographique : Virtual Saigon et Service Historique de la Défense (SHD).

  • 20h–22h30 L’image de l’ouvrière moderne au Vietnam

› Théâtre Kantor

Projection et débat
Soirée présentée et animée par nos invités, Sylvie Gadmer des Ateliers Varan et par Philippe Dumont et Dominique Foulon, rédacteurs des Carnets du Viêt Nam.

Sylvie Gadmer rencontre les Ateliers Varan en 1995 en participant à l’atelier dirigé par Rithy Panh au Cambodge. D’origine vietnamienne, elle décide de monter un Atelier documentaire au Vietnam. Elle encadre à plusieurs reprises des stages d’initiation à la réalisation documentaire au sein des Ateliers Varan à Paris. En 1997 elle réalise « Quand on navigue sur un fleuve, on doit en suivre les méandres », film documentaire sur des Vietnamiens nés en France.

Au début des années 2000, elle lance la création des Ateliers Varan Vietnam et c’est en 2004 que les premiers films sont réalisés à Hanoï. Elle poursuit également sa carrière de chef monteuse en signant de nombreux longs métrages comme Chouchou de Merzak Allouache, L’amour c’est mieux à deux de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort, Sagan de Diane Kurys, Le Fils de l’Autre de Lorraine Levy, et aussi « L’Âme maternelle » de Pham Nhue Giang qu’elle monte à Hanoï. En étroite collaboration avec André Van In, directeur de l’Atelier, elle poursuit le développement du groupe Varan Vietnam.

  • 20h30 Rêves d’ouvrières – giac mo la cong nhan (52’)

De Tran Phuong Thao, Ateliers Varan : Atelier Hanoï (Vietnam) 2006. Bourse « Pierre et Yolande Perrault » au Festival Cinéma du Réel, Paris (mars 2007).

Hanoï, la zone industrielle japonaise : les jeunes femmes qui ont quitté leur village luttent pour échapper à l’intérim et aux contrats précaires de « leur » mondialisation. Devenir une « vraie » ouvrière est un rêve, ce devrait être une fierté et une garantie d’avenir.


Rêves d’ouvrières (Ateliers Varan) par LeNouvelObservateur

NOUVEL AN LUNAIRE 2013
› En savoir plus : IAO Blog (programme complet)