Archives par mot-clé : séminaire IAO

Gregg Huff: Vietnam’s 1944-1945 Famine – Explanations, Responsibility and Revolution

[ndlr] Séminaire de l’IAO.

Mercredi 08 juin 2016
Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

« Vietnam’s 1944-1945 Famine : Explanations, Responsibility and Revolution »

Gregg Huff, Pembroke College, University of Oxford, England

This paper provides the first quantitative analysis of Vietnam’s 1944-1945 great famine which claimed the lives of over a million people in Tonkin and North Annam and was instrumental in the August 1945 Viet Minh and communist revolution. Competing and hitherto unsatisfactory explanations have put the famine down to the weather, French or Japanese administrative failures, and US aerial bombardment. I show that famine, although made worse by wartime events, resulted from successive typhoons that struck coastal areas and was caused by a consequent food availability deficit. Econometric analysis reveals that differences in endowments and entitlements largely explain who died.

SeminaireIAO_2016_06_08

Source : IAO

Image « à la une » : photographie de Vo An Ninh, témoin de la famine en 1945 : Tận mắt xem 19 bức ảnh về nạn đói năm 1945 của cố nghệ sĩ Võ An Ninh (Giao Duc Viet Nam, 11/06/2012)

Martin Grossheim : The East German ‘Stasi’ and Vietnam – Between ‘proletarian internationalism’ and distrust

SeminaireIAO_2014_09_25

NB : changement d’horaire, le séminaire se déroulera de 14h30 à 16h.

Read more on this topic :

William G. Clarence-Smith : Les mulets en Asie de l’Est et du Sud-Est dans la longue durée

Séminaire de l’Institut d’Asie Orientale

coordonné par Laurent Gédéon et François Guillemot

SeminaireIAO_2014_06_05

* * *

« Les mulets en Asie de l’Est et du Sud-Est dans la longue durée »

William Gervase Clarence-Smith

Professor of the Economic History of Asia and Africa, SOAS, University of London ; Chief Editor, Journal of Global History, London School of Economics & Cambridge University Press

5 juin 2014

Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

Résumé : Les ânes sont arrivés en Chine autour du IIIe siècle avant JC, et les mulets sont devenus un pilier de l’économie du nord et de l’ouest de la Chine, ainsi que du Tibet, dès l’époque des Tang. La Chine est même devenu le principal pays muletier du monde entier. En revanche, les mulets n’ont eu qu’une position effacée en Corée, dans le nord du Sud Est Asiatique et aux Philippines. Dans l’espace musulman du Sud Est Asiatique et au Japon, l’on ne retrouve pas de mulets du tout. Les préjugés culturels et religieux ont joué un rôle important dans cette distribution inégale des mulets, mais aussi certains phénomènes économiques.

Source : IAO