Archives par mot-clé : nouvel an lunaire

Nguyễn Lân Thắng : Chúc mừng năm mới Bính Thân – 2016

[ndlr] Message de l’activiste pro-démocrate et reporter indépendant Nguyen Lan Thang à l’occasion de la nouvelle année du Singe 2016.

Kính chào bà con cô bác gần xa

Trong những giờ phút giao thừa linh thiêng này, người Việt chúng ta dù đi bất cứ nơi đâu cũng hướng về đất mẹ, hướng về quê hương, hướng về tổ tiên ông bà để nhìn lại quá khứ, soi xét hiện tại và dự liệu tương lai.

Một năm cũ đã qua đi, một năm mới lại đến. Đất nước chúng ta đang trải qua một thời kỳ đầy biến động và thử thách. Sự biến chuyển chính trị không còn là chuyện xa vời ở đâu mà nó đang tác động đến từng gia đình, từng con người, từng bữa cơm ta ăn, hay mọi sinh hoạt thường ngày ở khắp mọi nơi. Những biến động này không chỉ có nguy cơ mà còn mở ra những cơ hội mới. Theo quy luật của trời đất thì không có gì là vĩnh viễn, không có gì là mãi mãi. Những cái cũ sẽ phải mất đi nhường chỗ cho những cái mới. Đấy là quy luật tất yếu của tạo hoá.

Từ hàng chục năm qua đảng cộng sản Việt Nam đã độc tôn thống trị, lãnh đạo đất nước này và gây biết bao nhiêu tai ương cho dân tộc. Qua những diễn biến trong kỳ đại hội đảng 12, tất cả chúng ta đã thấy rõ bản chất của nó hiện nay. Chúng chỉ là một bọn cơ hội, đục khoét, chia bè kết cánh để đứng lên đầu nhân dân mà không hề lo toan đến vận mệnh dân tộc.

Đất nước thì tụt hậu đến như vậy mà chúng vẫn thờ trên đầu thứ chủ nghĩa quái thai và bắt nhân dân phải lê theo, để rồi cái đích như chính tổng bí thư của chúng phải thừa nhận: « một trăm năm nữa không biết có hay chưa ». Nông dân thì bị cướp hết ruộng đất để xây hàng đống đô thị rồi bỏ hoang. Công nhân thì bị bóc lột cùng cực mà hễ lên tiếng thì bị đàn áp thẳng tay. Trẻ em vùng sâu vùng xa thì không có cơm ăn áo mặc, không được đến trường mà chúng vẫn ham xây tượng đài. Biển đảo thì bị giặc Tàu xâm lăng, tàu cá ngư dân bị đánh chìm mà chúng lại vẫn gọi giặc là bạn… Đến chính những người đảng viên từ trong lòng chúng thức tỉnh, lên tiếng cũng bị chúng trù dập, bức hại không thương tiếc…

Không.
Không thể tiếp tục như vậy được.
Chúng đã mấy hết tính chính danh để lãnh đạo đất nước này.
Chúng đích thị là một bọn phản động.

Chúng chỉ còn nhà tù, công an, côn đồ và những nòng súng để uy hiếp chúng ta đứng lên đòi tự do. Lịch sử đã chứng minh tất cả điều đó là vô nghĩa khi lòng dân đổi thay, không một triều đại nào có thể trụ vững khi phản lại nhân dân, phản lại tổ quốc. Chúng càng bắt bớ, hành hung những người đấu tranh thì lòng dân càng phẫn uất, càng gần đến ngày tự do. Đó là cơ hội của chúng ta, cơ hội được hiến thân mình cho tổ quốc, cho nhân dân.

Trong giờ phút sắp sang năm mới này, tôi xin gửi lời tri ân đến những anh chị em đấu tranh đang bị giam cầm sau song sắt. Xin gửi lời chia sẻ đến các gia đình có con em đang bị đảng cộng sản khủng bố, bao vây, hãm hại chỉ vì mong mỏi những điều tốt đẹp cho đất nước này. Và cuối cùng, tôi xin chúc toàn thể bà con gần xa, những người bạn ở khắp nơi, những người ủng hộ nhiệt thành phong trào đòi tự do dân chủ mà tôi còn chưa có dịp gặp mặt, xin chúc tất cả một năm mới bình an và đầy hi vọng vào một đất nước Việt Nam cường thịnh trong tương lai.

Xin trân trọng cảm ơn!

Source : Page Facebook de Nguyen Lan Thang. Repris sur le blog Anh Ba Sàm, 07/02/2016.

AGEVP 1964-2014 : 50 ans – Tết Việt Nam le dimanche 16 février 2014 à l’Opéra de Massy

AGEVP_logo50ans-1[ndlr] Voici un RV traditionnel à ne pas manquer d’autant plus que l’Association Générale des Vietnamiens de Paris (AGEVP) fête cette année ces 50 ans d’existence.

L’AGEVP organisera son têt le dimanche 16 février 2014, à l’Opéra de Massy.

Grand rendez-vous annuel que beaucoup dans la communauté vietnamienne ne tiennent pas à manquer, le Festival du Têt rassemble chaque année plus de 1000 personnes pendant une journée, autour d’animations ludiques, d’expositions, de jeux et d’un grand spectacle présenté par l’AGEVP.

Cette édition sera aussi l’occasion de célébrer les 50 ans de l’association.

Découvrez dès 11h à la foire du têt  des animations spécialement conçues pour l’événement (accès libre) :

– Apéritif de bienvenue au stand AGEVP, jusqu’à midi
– Défilés de beautés vietnamiennes, en tenue traditionnelle Ao Dai et en robes de soirée
– Démonstration de viêt vo dao par le club de VVD de Bures-sur-Yvette
– Animations musicales jouées par l’orchestre Hai Trieu Am
– Exposition spéciale « les 50 ans de l’AGEVP »
– Jeux proposés par les stands et associations
– Sélection de livres sur le Viêt Nam et l’histoire du Viêt Nam par la librairie Au Chat Pitre
– Édition spéciale du journal Nhân Ban

Immergez-vous dans la culture vietnamienne, avec :

– un stand de traditions du Têt (proverbes vietnamiens, mets traditionnels du Têt, marché aux fleurs…)
– un atelier de gâteaux traditionnels du Têt
– un atelier de calligraphie
– le Bầu cua cá cọp (jeu de dés)
– un devin qui vous prédira votre avenir
– la palomancie : divination par le jeu de baguettes

Goûtez aux délicieux mets concoctés par le traiteur Quán Quê Hương et profitez d’un espace détente agrandi avec un grand chapiteau extérieur chauffé, sur le parvis de l’Opéra !

Et bien sûr, découvrez un spectacle exceptionnel mêlant chants, danses et sketchs, préparé par la section artistique de l’AGEVP à partir de 14h dans la salle de spectacle ! Avec la participation spéciale du musicologue Tran Quang Hai et du professeur de cithare Phuong Oanh.

AGEVP_Tet_2014

L’Association Générale des Etudiants Vietnamiens de Paris (AGEVP) est une association à but non lucratif, fondée en 1964, qui œuvre depuis sa création pour préserver la culture vietnamienne, notamment auprès des jeunes générations, et défendre les droits de l’homme et la démocratie au Vietnam.

Pour en savoir plus : Tet Nouvel An Vietnamien

Dương Đình Khuê : le bánh dầy et le bánh chưng

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Chúc mừng năm mới 2014 – Xuân Giáp Ngọ

ThanhGiongCuoiNgua

Mémoires d’Indochine vous souhaite une très bonne année du Cheval de bois pleine de belles réussites !

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Mâm ngũ quả ngày Tết © 2014 Nga
Mâm ngũ quả ngày Tết © 2014 Nga

 

Le bánh dầy et le bánh chưng

Dương Đình Khuê

Le roi Hùng Vương VI avait 22 fils de plusieurs épouses. Se sentant vieillir, il voulut choisir un successeur. Il fit appeler tous ses fils auprès de lui et leur dit :

– Dans quelques jours arrivera le Nouvel An. Chacun de vous devra présenter un plateau contenant des mets destinés au culte. Je donnerai le trône à celui d’entre vous qui offrira les meilleurs mets.

Les princes s’empressèrent d’envoyer des émissaires aux quatre coins du royaume à la recherche des mets les plus extraordinaires : foie de dragon, pâté de phénix, hachis de paon, etc. Seul le prince Tiết Liêu, orphelin de mère, et pour cette raison démuni de ressources, ne convoitait pas la couronne royale. Mais une nuit un génie lui apparut en rêve qui lui dit :

– Rien n’est plus précieux sur la terre que le riz, qui nourrit l’homme. Vous n’avez donc qu’à confectionner des gâteaux avec du riz. Pour représentez le Ciel, vous donnerez à certains la forme circulaire. A d’autres, vous donnerez la forme carrée pour représenter la Terre. Les premiers seront faits seulement avec du riz gluant bien cuit et bien écrasé. Quant aux gâteaux carrés, prenez du riz, mettez au milieu de la pâte de dolique, enveloppez le tout avec des feuilles de bananier, puis faire cuire. L’enveloppe symbolise la protection dont vos parents vous entourent, et la pâte de dolique symbolise les vertus que vous lèguent vos ancêtres.

Tout heureux, le prince Tiết Liêu suivit à la lettre les recommandations du génie. Le jour du Nouvel An, les princes déposèrent sur l’autel leurs plateaux de mets. Celui de Tiết Liêu fut le plus modeste, mais le plus apprécié du roi Hùng Vương qui reconnut chez ce sage fils une vertu cardinale : la gratitude envers le Ciel, la Terre et les ancêtres.

Depuis lors, le bánh chưng et le bánh dầy font la joie des petits… et des grands pendant les fêtes du Tết, en constituent l’élément indispensable, en évoquant irrésistiblement l’atmosphère enivrante. Quel Vietnamien faisant ses études à l’étranger n’a senti son cœur chavirer, dont pourtant aucune galette, aucun caviar, aucune dinde au monde ne saurait égaler la saveur incomparable !

* * *

Extrait de : Duơng Đình Khuê, La littérature populaire vietnamienne, Bruxelles, Thanh-Long, Message d’Extrême-Orient n°1, 1976, p. 179.

* * *

Le Bánh tét une variante sudiste du gâteaux du Nouvel An (photos et fabrication : Nga)

Tradition : La librairie Khai Trí fête le nouvel an vietnamien à Paris

Le traditionnel défilé de la communauté asiatique de Paris XIIIe s’est déroulé dimanche 17 février dans le triangle de Choisy. Comme chaque année il a rassemblé des dizaines de milliers de gens du quartier mais aussi de très nombreux Parisiens. La journée a été rythmée par les pétards et les danses de la licorne ou du « lion » qui apportent aux magasins et restaurants des avenues d’Ivry et de Choisy prospérité et protection (voir la vidéo de Christophe Bonnin en fin d’article).

Pour clore les festivités du Nouvel an qui furent cette année célébrées les dimanches 10 et 17 février à Paris à travers trois défilés, Mémoires d’Indochine vous invite à « goûter » cet air festif aux odeurs de poudre et au son du tambour en suivant le court reportage photographique de la danse des dragons devant le petit magasin vietnamien Khai Tri. Celui-ci a une réputation assurée par ses excellents sandwichs spéciaux (bánh mì đặc biệt) et ses desserts sucrés (chè) faits maison qui font le bonheur des habitués.

Question culture, ce petit magasin qui ne paie pas de mine est également un diffuseur de la culture vietnamienne. Il fut pendant de longues décennies un des animateurs de la communauté vietnamienne de Paris en proposant des ouvrages vietnamiens à la location, des classiques comme le Kim Vân Kiêu ou la littérature du Tự Lực văn đoàn, tout comme des ouvrages publiés par les intellectuels vietnamiens exilés. A la fois sandwicherie spécialisée, bibliothèque populaire et kiosque de la presse vietnamienne d’outre-mer, Khai Tri est un de ces endroits typiques qui donne au quartier asiatique ses lettres de noblesse, en toute modestie.

FG, 18/02/2013

 © 2013 François Guillemot

* * *

 

Publiée le 17 févr. 2013

Film d’ambiance du défilé du Nouvel An Chinois (农历新年) 2013, Paris XIII
Le 17/02/2013

– Danse de dragon, Bd Massena
– Chaîne de pétards, Avenue de Choisy

Film réalisé avec une camera Panasonic NV-GS230
Montage avec Sony Vegas Movie Studio 8.

© 2013 Christophe Bonnin

La lune et le serpent se rencontrent à l’ENS de Lyon – Nouvel an lunaire Chine, Corée, Viêt-Nam 2013

Cette année, la lune et le serpent se rencontrent à l’ENS de Lyon. Depuis maintenant 10 ans, l’Ecole Normale Supérieure de Lyon célèbre le Nouvel An Lunaire. Forte des travaux de l’IAO (Institut d’Asie Orientale) et de ses liens privilégiés avec l’Asie, l’Ecole est heureuse de vous inviter à participer à cet événement, ouvert à tous. Cette année, destination la Chine, la Corée et bien-sûr le Viêt-Nam, très en vue en 2013.

L’Institut d’Asie Orientale (IAO) est un centre de recherche en sciences humaines et sociales qui associe des chercheurs spécialisés en SHS et dont les travaux portent principalement sur l’Asie de l’Est et du Sud-Est, en particulier la Chine, la Corée, le Japon, le Laos, Taiwan, la Thaïlande et le Viêt-Nam. Fondé en 1992, installé sur le campus de l’ENS de Lyon dont il dépend, l’IAO est aussi rattaché au CNRS (umr 5062), à Sciences Po Lyon et à l’Université Lyon 2.

Mardi 12 février : Soirée Chine

Mercredi 13 février de 14h-17h : Ateliers, Le chinois par le théâtre, Théâtre Kantor

Tous Publics : enfants, collégiens, lycéens et adultes.
Cours de 1h ou 2h, selon les âges
Inscription obligatoire : lepavillonrougedesarts@gmail.com

Mercredi 13 février : Soirée Coréenne

Jeudi 14 février : Spécial Vietnam

  • 18h–20h « Serpenter » dans la ville :

Saigon 1953 – Ho Chi Minh Ville 2013 : patrimonialisation et transformations spatiales
› Salle F008

Animation vidéographique.
Cette présentation s’inscrit dans les activités scientifiques de l’Institut d’Asie Orientale liées aux outils numériques au service de l’histoire. L’animation vidéographique élaborée à partir de la base de données Virtual Saigon consistera à « serpenter » dans la ville, du Saigon des années cinquante à Ho Chi Minh-Ville aujourd’hui en soulignant la question du processus de conservation du patrimoine urbain et celle des transformations spatiales le long de l’arroyo.

Interventions de Laurent Gédéon, François Guillemot, Emmanuelle Peyvel sur une animation conçue et développée par Isabelle Durand. Documentation iconographique : Virtual Saigon et Service Historique de la Défense (SHD).

  • 20h–22h30 L’image de l’ouvrière moderne au Vietnam

› Théâtre Kantor

Projection et débat
Soirée présentée et animée par nos invités, Sylvie Gadmer des Ateliers Varan et par Philippe Dumont et Dominique Foulon, rédacteurs des Carnets du Viêt Nam.

Sylvie Gadmer rencontre les Ateliers Varan en 1995 en participant à l’atelier dirigé par Rithy Panh au Cambodge. D’origine vietnamienne, elle décide de monter un Atelier documentaire au Vietnam. Elle encadre à plusieurs reprises des stages d’initiation à la réalisation documentaire au sein des Ateliers Varan à Paris. En 1997 elle réalise « Quand on navigue sur un fleuve, on doit en suivre les méandres », film documentaire sur des Vietnamiens nés en France.

Au début des années 2000, elle lance la création des Ateliers Varan Vietnam et c’est en 2004 que les premiers films sont réalisés à Hanoï. Elle poursuit également sa carrière de chef monteuse en signant de nombreux longs métrages comme Chouchou de Merzak Allouache, L’amour c’est mieux à deux de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort, Sagan de Diane Kurys, Le Fils de l’Autre de Lorraine Levy, et aussi « L’Âme maternelle » de Pham Nhue Giang qu’elle monte à Hanoï. En étroite collaboration avec André Van In, directeur de l’Atelier, elle poursuit le développement du groupe Varan Vietnam.

  • 20h30 Rêves d’ouvrières – giac mo la cong nhan (52’)

De Tran Phuong Thao, Ateliers Varan : Atelier Hanoï (Vietnam) 2006. Bourse « Pierre et Yolande Perrault » au Festival Cinéma du Réel, Paris (mars 2007).

Hanoï, la zone industrielle japonaise : les jeunes femmes qui ont quitté leur village luttent pour échapper à l’intérim et aux contrats précaires de « leur » mondialisation. Devenir une « vraie » ouvrière est un rêve, ce devrait être une fierté et une garantie d’avenir.


Rêves d’ouvrières (Ateliers Varan) par LeNouvelObservateur

NOUVEL AN LUNAIRE 2013
› En savoir plus : IAO Blog (programme complet)

Chúc Mừng Năm Mới – Bonne année – Chúc Mừng Xuân Quý Tỵ 2013

A l’occasion du nouvel an lunaire, Mémoires d’Indochine vous offre un repas traditionnel du Têt en reportage photo.

Bonne année du Serpent d’eau à tous : bonheur, santé, prospérité

Phong bao lì xì tết trên cánh hoa đào © 2013 Thuy Nga
Thắp hương mâm cơm chiều 30 Tết © 2013 Thuy Nga
Mâm cơm chiều 30 Tết © 2013 Thuy Nga
Bánh chưng tại nhà © 2013 Thuy Nga
Bánh chưng tại nhà © 2013 Thuy Nga
Bánh tét © 2013 Thuy Nga
Bánh tét © 2013 Thuy Nga
Bánh tét nhân mặn © 2013 Thuy Nga
Bánh tét nhân ngọt © 2013 Thuy Nga
Thịt kho trứng ngày Tết © 2013 Thuy Nga
Dưa chua ngày Tết © 2013 Thuy Nga
Mâm ngũ quả ngày Tết : dừa, đu đủ, mãng cầu, thơm, xoài © 2013 Thuy Nga
Hoa mai, bánh tét va dưa hấu ngày Xuân © 2013 Thuy Nga

Photos : FG / Plats : Thuy Nga.