Archives par mot-clé : Lao Dong

Lê Thanh Nghị, « Report on meetings with Party leaders of eight socialist countries » [1965]

[ndlr] Signalement d’une archive en ligne sur le site du Wilson Center.

North Vietnamese Deputy Prime Minister and Politburo member Le Thanh Nghi recounts his discussions with socialist leaders in the summer of 1965, just as the war in the south was heating up.

“Report on Meetings with Party Leaders of Eight Socialist Countries”

During these talks, in each country we focused on providing to the Party and State leaders internal information on the Vietnamese people’s struggle against the American imperialist aggressors and on our Party Central Committee’s assessments and policies. We provided clear explanations of the plots of the American imperialists, described the victories our struggle has won, and explained our strategic resolve to defeat the American imperialists, to defend the North, liberate the South, and to advance toward the peaceful unification of our country. We described our determined resolve to overcome all difficulties and hardships in order to achieve total victory, and we clearly spelled out the certainty of our victory. We also told the Soviet Union and the Eastern European countries that if Vietnam did not resolutely defeat the American imperialist will to commit aggression, the American imperialists would become aggressive and would try to put their foot on our collective heads. They would escalate their acts of aggression and instigate wars against a number of the other fraternal countries, including even the Eastern European countries. We made careful presentations so that the fraternal countries would understand that we were not using only military measures in our struggle and that we were not rigid and machine-like; instead we made it clear that we have a clear and profound understanding of our nation’s most sacred revolutionary mission, which is also a heavy and glorious international duty for us.

In general, in all eight socialist countries that we visited (China, the Soviet Union, Poland, Germany, Bulgaria, Hungary, Czechoslovakia, and North Korea), the Party and State leaders whom we met all indicated that they agreed with our assessments and our analyses; they agreed with the policies and positions of our Party Central Committee; and they said that they would actively support and help us.

[Handwritten: Brother Tuan will type up an official copy, which should be about 20 pages long]

[Handwritten: 24 copies]

Pour citer ce document :

« Lê Thanh Nghị, ‘Report on Meetings with Party Leaders of Eight Socialist Countries’, » 1965, History and Public Policy Program Digital Archive, 8058 – “Báo cáo của Phó Thủ tướng Lê Thanh Nghị về việc gặp các đồng chí lãnh đạo của Đảng và Nhà nước 8 nước xã hội chủ nghĩa năm 1965,” Phủ Thủ tướng, Vietnam National Archives Center 3 (Hanoi). Obtained by Pierre Asselin and translated by Merle Pribbenow.

https://digitalarchive.wilsoncenter.org/document/134601

Source : Wilson Center Digital Archive

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2014 : Séance 3

 Année universitaire 2014-2015 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre

vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

* * *

Séance 3 – Mardi 14 octobre 2013

« Naissance et affirmation de deux Viêt-Nam »

Mémoiresd'Indochine_2014

A travers une approche comparative, cette séance se focalisera sur la vie politique, culturelle et sociale au sein des deux Viêt-Nam après les Accords de Genève (juillet 1954), accords qui entérinent la séparation provisoire du pays au 17ème parallèle. Il s’agira de s’immerger dans les sociétés en révolution de la République Démocratique du Viêt-Nam (RDVN) sous l’égide du parti des Travailleurs du Viêt-Nam (Đảng Lao động Việt Nam) au Nord et de la Première République du Viêt-Nam (1955-1963) au Sud. On s’intéressera à la question de la réforme agraire déclenchée au Nord de décembre 1953 à 1956 et au soulèvement bouddhiste de 1963 au Sud Viêt-Nam contre le régime autoritaire de Ngô Đình Diệm.

 

Extraits de textes à discuter :

  • BUI TIN, 1945-1999, Vietnam. La face cachée du régime, Paris, Editions Kergour, 1999, pp. 47-75 [+ dos de couverture].
  • NGUYEN KHAC VIEN, « La réforme agraire », in Expériences vietnamiennes, Paris, Editions Sociales, 1970, pp. 73-97.
  • DAVID LAN PHAM, Two hamlets in Nam Bo. Memoirs of life in Vietnam through Japanese occupation, the French and American wars, and communist rule, 1940-1986, Jefferson (NC), McFarland & Company, 2000, (réédition de 2008), pp. 79-108 [+ dos de couverture].
  • Terreur contre les Bouddhistes au Sud Viêt-Nam, S.l., Editions Libération, juin 1963, pp. 5-32.

Voir le Mémento personnalités de la séance 3 sur Mémoires d’Indochine.

 

Exposé oral :

  • Sidonie, Bonnet Bel Arbi : Hugon, Anne (sous la dir.), Histoire des femmes en situation coloniale, Paris : Karthala, 2004.

 

Pour aller plus loin :

  • Fall, Bernard, Les deux Viet-Nam, Paris, Payot, Etudes et documents, 1967.
  • Dommen, Arthur J., The Indochinese experience of the French and the Americans. Nationalism and communism in Cambodia, Laos and Vietnam, Bloomington, Indiana University Press, 2001 (voir chapitres 5, 6 et 7).

 

Sources complémentaires

Sur la RDVN (Nord Viêt-Nam)

  • Boudarel, Georges, Cent fleurs écloses dans la nuit du Vietnam. Communisme et dissidence 1954-1956, Paris, Jacques Bertoin, 1991.
  • Goscha, Christopher E. & Tréglodé, Benoît de, Naissance d’un Etat-Parti. Le Vietnam depuis 1945, Paris, les Indes Savantes, 2004 (voir en particulier les chapitres de Judy Stowe, Shawn McHale et Nguyen Van Ky).
  • Hartingh, Bertrand de, Entre le peuple et la nation. La République Démocratique du Viêt Nam de 1953 à 1957, Paris, EFEO, Monographies 189, 2003.
  • Hoang Van Chi, From colonialism to communism. A case history of North Vietnam, New York – London, Frederick A. Praeger, 1968, third printing.
  • Marangé, Céline, Le communisme vietnamien (1919-1991). Construction d’un Etat-nation entre Moscou et Pékin, Paris, Presses de Sciences Po, 2012 (voir chapitres 4, 5, 6).
  • Tréglodé, Benoît de, Héros et révolution au Viet Nam 1948-1964, Paris, Les Indes Savantes, 2013.
  • Turner, Robert F., Vietnamese Communism, it’s origins and development, Stanford, Stanford University, Hoover Institution Press, 1975 (voir chapitres 5, 6, 7, 8).

 

Sur la RVN (Sud Viêt-Nam)

  • Fitzgerald, Frances, Fire in the lake. The Vietnamese and the Americans in Vietnam, Boston – Toronto, Little Brown, An Atlantic Monthly Press Book, 1972. (nombreuses rééditions)
  • Hammer, Ellen J. A death in November. America in Vietnam, 1963, New York, E.P. Dutton, 1987.
  • Nghiem Dang, Viet-Nam politics and public administration, Honolulu, East-West Center Press, 1966.
  • Mme Nguyen An Tuan, Les forces politiques au Sud Viet Nam depuis les accords de Genève 1954, Louvain, Université Catholique de Louvain, Faculté des sciences économiques, sociales et politiques, nouvelle série n° 31, 1967.
  • Nguyen Thai, Is South Vietnam viable?, Manila, November 1962.
  • Scigliano, Robert, South Vietnam. Nation under stress, Boston, Houghton Mifflin Company, 1964.
  • Shaplen, Robert, The lost revolution. The U.S. in Vietnam 1946-1966, New York, Harper & Row, Harper Colophon Books, 1966, revised edition.

 

Sur le bouddhisme social, au Viêt-Nam (1963-1966) et en Asie :

  • [Thich] Nhat Hanh, Vietnam. Lotus in a sea of fire, New York, Hill and Wang, 1967. Views on the situation in Vietnam by a Buddhist intellectual and Director of the School of Social Studies at the Van Hanh University at Saigon.
  • Nguyen The Anh, « L’engagement politique du bouddhisme au Sud Viêt-Nam dans les années 1960 », in Alain Forest, Eiichi Kato & Léon Vandermeersch (eds), Bouddhismes et sociétés asiatiques. Clergés, sociétés et pouvoirs, Paris, L’Harmattan, Recherches asiatiques / Sophia University (Tokyo), 1990, pp. 111-124.

Grandeur et vicissitudes du vainqueur de Điện Biên Phủ : le Général Giáp par Huy Đức

HuyDucBook-Cover-NoPic[ndlr] Mise en ligne par la revue en ligne Diễn Đàn Forum à l’occasion du 60e anniversaire de la victoire de Điện Biên Phủ, nous signalons cette traduction française du chapitre du journaliste Huy Đức consacré au Général Võ Nguyên Giáp. Ci-après l’avant-propos de Diễn Đàn. Ce chapitre lève le voile sur les affaires internes du parti, son fonctionnement policier, les rivalités au sommet du pouvoir et la direction de la guerre de réunification.

De nombreux livres et documents au Vietnam comme à l’étranger ont examiné le rôle historique du Général Giáp dans la création de l’armée populaire du Vietnam et dans la résistance contre la France. Mais son rôle réel dans la guerre contre les États-Unis et pour la réunification du pays a été amoindri, pour ne pas dire déformé par de nombreux ouvrages officiels. Sur le plan personnel, il a été directement mis en cause dans l’affaire dite du “groupe révisionniste anti-parti” en 1967, puis traité par Lê Đức Thọ au VIè Congrès de “fils adoptif du commissaire” Louis Marty (chef de la police coloniale), mis en cause à la veille du VIIè Congrès dans l’affaire Năm Châu – Sáu Sứ, montée par Lê Đức Anh, Nguyễn Đức Tâm et le Deuxième Bureau de l’armée, et enfin dans le dit complot T4, fabriqué par Nguyễn Chí Vịnh… Preuves à l’appui, Huy Đức a éclairé cette partie sombre de l’histoire. Voici la traduction intégrale, par Lô Giang, du chapitre 15 intitulé “Tướng Giáp” de Huy Đức (Bên Thắng Cuộc / Du côté des vainqueurs, tome II, Editions Osinbook, Sài Gòn – Boston – Los Angeles – New York, 2012, pp. 135-180).

Pour faciliter la lecture des chercheurs et des vietnamisants, nous avons gardé les signes diacritiques pour les noms propres. En ce qui concerne le nom des personnes, certains personnages sont appelés soit par leur nom complet, soit par leur petit nom (de guerre) : Võ Nguyên Giáp ou Văn, Lê Duẩn ou Anh Ba, ou Ba Duẩn (Troisième Frère Duẩn), Lê Đức Thọ ou Anh Sáu, ou Sáu Thọ (Sixième Frère Thọ). Pour les noms de lieux : en raison de la partition de fait du Vietnam (de 1954 à 1975) par les Accords de Genève, le terme « Sud Vietnam » (ou, plus simplement, « le Sud ») désigne la moitié du Vietnam située au sud du 17eme parallèle. Avant 1954, « Sud-Vietnam » désigne le Nam Bộ (ex-Cochinchine), comme « Centre-Vietnam » le Trung Bộ (ex-Annam), et « Nord-Vietnam » Bắc Bộ (ex-Tonkin). Sans être une unité administrative formelle, Nam Bộ a été, pendant la guerre américaine, une réalité pleine et entière, sous la responsabilité directe du « Comité Central du Sud » (Trung ương cục miền Nam) du Parti Communiste, dont le nom de code est « B2 » (B étant le nom de code désignant tout le Sud du Vietnam). Dans ce chapitre, il est très souvent question des zones Ouest et Est du Nam Bộ.

Pour ne pas encombrer l’esprit du lecteur, et étant donné la richesse des notes de l’auteur, mises en fin de textes, accessibles en cliquant sur les chiffres (104 au total, numérotées de 173 à 276, pour ce seul chapitre), nous nous sommes limités à quelques « notes du Traducteur » mises entre parenthèses.

Conscients de la valeur de ce document de référence, nous avons tenu, avec l’accord de l’auteur, à le publier à l’occasion du 60eme anniversaire de la victoire de Điện Biên Phủ qu’un homme politique français (J.-P. Chévènement, pour ne pas le nommer) a justement qualifiée de « Valmy des peuples colonisés ». La version originale de ce texte a été publiée dans notre revue : Tướng Giáp.

Diễn Đàn

Lire le chapitre traduit sur Diễn Đàn Forum  : Le Général Giáp

NB: signalons à nos lectrices/lecteurs non vietnamisants que cette traduction contient quelques imperfections et coquilles qui seront sans doute corrigées.

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2013 : Séance 3

Année universitaire 2013-2014 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

Regards internes sur la décolonisation et la guerre

au Viêt-Nam, Laos et Cambodge

MémoiresIndochine2013ter

 

Séance 3 – Mardi 8 octobre 2013

« Naissance et affirmation de deux Viêt-Nam »

 

A travers une approche comparative, cette séance se focalisera sur la vie politique, culturelle et sociale au sein des deux Viêt-Nam après les Accords de Genève (juillet 1954), accords qui entérinent la séparation provisoire du pays au 17ème parallèle. Il s’agira de s’immerger dans les sociétés en révolution de la République Démocratique du Viêt-Nam (RDVN) sous l’égide du parti des Travailleurs du Viêt-Nam (Lao Dong) au Nord et de la Première République du Viêt-Nam (1955-1963) de Ngo Dinh Diem au Sud.

 

Extraits de textes à discuter :

  • BUI TIN, 1945-1999, Vietnam. La face cachée du régime, Paris, Editions Kergour, 1999, pp. 47-75 [+ dos de couverture].
  • DAVID LAN PHAM, Two hamlets in Nam Bo. Memoirs of life in Vietnam through Japanese occupation, the French and American wars, and communist rule, 1940-1986, Jefferson (NC), McFarland & Company, 2000, (réédition de 2008), pp. 79-108 [+ dos de couverture].

 Voir le Mémento personnalités de la séance 3 sur Mémoires d’Indochine.

Exposés oraux sur le Laos :

 

Pour aller plus loin :

  • Fall, Bernard, Les deux Viet-Nam, Paris, Payot, Etudes et documents, 1967.
  • Dommen, Arthur J., The Indochinese experience of the French and the Americans. Nationalism and communism in Cambodia, Laos and Vietnam, Bloomington, Indiana University Press, 2001 (voir chapitres 5, 6 et 7).

 

Sources complémentaires

Sur la RDVN (Nord Viêt-Nam)

  • Boudarel, Georges, Cent fleurs écloses dans la nuit du Vietnam. Communisme et dissidence 1954-1956, Paris, Jacques Bertoin, 1991.
  • Goscha, Christopher E. & Tréglodé, Benoît de, Naissance d’un Etat-Parti. Le Vietnam depuis 1945, Paris, les Indes Savantes, 2004 (voir en particulier les chapitres de Judy Stowe, Shawn McHale et Nguyen Van Ky).
  • Hartingh, Bertrand de, Entre le peuple et la nation. La République Démocratique du Viêt Nam de 1953 à 1957, Paris, EFEO, Monographies 189, 2003.
  • Hoang Van Chi, From colonialism to communism. A case history of North Vietnam, New York – London, Frederick A. Praeger, 1968, third printing.
  • Marangé, Céline, Le communisme vietnamien (1919-1991). Construction d’un Etat-nation entre Moscou et Pékin, Paris, Presses de Sciences Po, 2012 (voir chapitres 4, 5, 6).
  • Tréglodé, Benoît de, Héros et révolution au Viet Nam 1948-1964, Paris, L’Harmattan (nouvelle édition à paraître prochainement).
  • Turner, Robert F., Vietnamese Communism, it’s origins and development, Stanford, Stanford University, Hoover Institution Press, 1975 (voir chapitres 5, 6, 7, 8).

 

Sur la RVN (Sud Viêt-Nam)

  • Fitzgerald, Frances, Fire in the lake. The Vietnamese and the Americans in Vietnam, Boston – Toronto, Little Brown, An Atlantic Monthly Press Book, 1972. (nombreuses rééditions)
  • Hammer, Ellen J. A death in November. America in Vietnam, 1963, New York, E.P. Dutton, 1987.
  • Nghiem Dang, Viet-Nam politics and public administration, Honolulu, East-West Center Press, 1966.
  • Mme Nguyen An Tuan, Les forces politiques au Sud Viet Nam depuis les accords de Genève 1954, Louvain, Université Catholique de Louvain, Faculté des sciences économiques, sociales et politiques, nouvelle série n° 31, 1967.
  • Nguyen Thai, Is South Vietnam viable?, Manila, November 1962.
  • Scigliano, Robert, South Vietnam. Nation under stress, Boston, Houghton Mifflin Company, 1964.
  • Shaplen, Robert, The lost revolution. The U.S. in Vietnam 1946-1966, New York, Harper & Row, Harper Colophon Books, 1966, revised edition.

 

Sur le bouddhisme social, au Viêt-Nam (1963-1966) et en Asie :

  • [Thich] Nhat Hanh, Vietnam. Lotus in a sea of fire, New York, Hill and Wang, 1967. Views on the situation in Vietnam by a Buddhist intellectual and Director of the School of Social Studies at the Van Hanh University at Saigon.
  • Nguyen The Anh, « L’engagement politique du bouddhisme au Sud Viêt-Nam dans les années 1960 », in Alain Forest, Eiichi Kato & Léon Vandermeersch (eds), Bouddhismes et sociétés asiatiques. Clergés, sociétés et pouvoirs, Paris, L’Harmattan, Recherches asiatiques / Sophia University (Tokyo), 1990, pp. 111-124.