Archives par mot-clé : François Guillemot

La Guerre du Vietnam à La Fabrique de l’histoire (4 épisodes)

[ndlr] Annonce de quatre épisodes radiophoniques de La Fabrique de l’histoire, l’émission d’Emmanuel Laurentin sur la Guerre du Viêt-Nam. A réécouter sur France Culture.

The Republic of Ngô Đình Diệm: Birth, Rituals, and Nationalism – Coord. Dieu Nguyen

[ndlr] Programme du panel sur la Première République du Viêt-Nam.

Panel presentation :

The Republic of Vietnam, founded in 1955, has attracted an intense scholarly scrutiny dominated by North American works which focus on the question of the Vietnam War. Our panel, though addressing the same political phenomenon, stresses the socio-cultural and individual angle. Ninh Xuan Thao takes us to the final year of the State of Vietnam. Nguyen Thi Dieu opens a window into the Diệm-imposed rituals of commemoration of the Republic’s first anniversary that reflected a certain conception of the Vietnamese nation. Pascal Bourdeaux introduces the Vietnamese sculptor, Paul Nguyen Van The, author of the Trung Queens statue, and discusses the artist’s familial archives. François Guillemot addresses the suicide of the novelist, Nhat Linh, contextualizing it within the framework of non-Communist nationalism. Nguyen Phuc Anh presents the Vietnamese priest-philosopher, Luong Kim Dinh, who articulated a much contested and largely forgotten civilizational formulation.  

★ ★ ★

 

Résumé du panel :

La République du Vietnam fondée en 1955 a fait l’objet d’une intense recherche dominée par les spécialistes Nord-Américains qui ont examiné ce phénomène politique principalement sous l’angle du conflit américain. Notre panel traite du même phénomène politique mais adopte une approche qui privilège le socio-culturel et le singulier. Ninh Xuan Thao nous fait revenir à la période charnière de « la dernière année d’existence de l’Etat du Vietnam (1954-1955).» Nguyen Thi Dieu montre comment les rites imposés par le régime Ngô lors de la célébration du premier anniversaire de la République reflètent une certaine vision de la nation vietnamienne. Pascal Bourdeaux nous parle du sculpteur Nguyen Van The, auteur de la statue des Reines Trung et présente les archives familiales ; François Guillemot revisite la question du suicide de l’écrivain Nhat Linh dans le contexte d’“un nationalisme non-communiste.” Nguyen Phuc Anh évoque Luong Kim Dinh, prêtre-philosophe vietnamien, auteur d’une formulation civilisationnelle originale aujourd’hui méconnue et oubliée.

Subject : : Panel
Language of text : English
For presentations in a panel: name of the coordinator : Coordinator : Nguyễn Thị Điểu (Department of History, Temple University, Philadelphia, PA, USA)
Topics : H – The Republic of Ngô Đình Diệm: Birth, Rituals, and Nationalism
Keywords : Bảo Đại ; Lương Kim Định ; Ngô Đình Diệm ; Nguyễn Văn Thế ; Nhất Linh ; State of Vietnam ; Republic ; Việt ; Hòa Hảo ; Cao Đài ; Bình Xuyên ; nationalism ; identity ; arts ; literature ; philosophy ; rites ; commemoration

Programme

 

Source : Congrès Asie 2017

Image « à la une » : Cảnh sát và dân chúng biểu tình ủng hộ chính phủ Ngô Đình Diệm 9-1963. © 1963 Life sur Blog : Một số hình ảnh cũ đảo chánh năm 1963

 

La fabrique numérique du passé. Source, outils, récits : What next ? [16/09/2016]

[ndlr] Journée d’études à l’université d’Aix-Marseille.

Le workshop « La fabrique numérique du passé. Source, outils, récits : What next ? » organisé par Christian Henriot aura lieu le vendredi 16 septembre 2016 de 09H00 à 18H00 au pôle multimédia du Campus Schuman à Aix-en-Provence.

Programme :

  • 9h00 – Ouverture et introduction : Christian Henriot (AMU), Gérald Foliot (CNRS, Huma-Num)
  • 9h20 – Bernard Cousin (AMU), Eric Carroll (AMU) : « Le mur numérique des ex-voto peints provençaux »
  • 10h00 – Sophie Gebeil (AMU) : « Le web comme source pour l’historien : la fabrique numérique des mémoires de l’immigration maghrébine sur le web français de 1999 à 2014 »
    10h40 – Pause
  • 10h55 – Jean-Pierre Dedieu (CNRS) : « De la source à la base de données. Les Répertoires d’Extrême Orient »
  • 11h35 – Anne Kerlan (IHTP, CNRS-Université Paris 8) :  » ‘Loin d’Hollywood’ : une base de données croisées pour une histoire globale du cinéma »

Après-midi – 13h45 14h00

  • Cécile Armand (IAO) : « MADSpace : un compagnon numérique pour écrire l’histoire spatiale de la publicité à Shanghai dans la première moitié du XXe siècle (1905-1949) »
  • 14h40 – Christian Henriot (IrAsia, AMU) : « August 1937. Death en masse in Shanghai : A VizStory narrative »
  • 15h10 – Fleur Chabaille (Inalco, IAO) : « Interpréter, écrire et publier le visuel : un retour réflexif sur Scalar »

15h50 – Pause

  • 16h00 – Mou Zhenyu (Collegium de Lyon / SASS) : « Cadasters, land market and urban transformation in the foreign settlements of Shanghai (1843–1943) »

17h10 – Discussion finale

Plus info : http://www.irasia-recherche.com/# !m…

lafabriquenumeriquedupasse_programme

Viêt-Nam : révolution, guerre et société – repères bibliographiques

Dans le cadre de notre cours sur le Viêt-Nam contemporain (IEP de Lyon, 2007-2015) et de notre projet éditorial avec les éditions La Découverte, nous avons établi une bibliographie générale sur l’histoire du Viêt-Nam au XXe siècle. L’approche socio-historique a guidé notre sélection d’ouvrages.

Mise en ligne : 21 juin 2016
Dernière mise à jour : 19 juillet 2017

 

Viêt-Nam, « révolution, guerre et société »

Repères bibliographiques

 

François Guillemot, IAO, CNRS, ENS de Lyon

Cette bibliographie générale a pour ambition de faciliter la recherche des étudiants aux niveaux Licence et Master sur l’histoire du Viêt-Nam contemporain à travers trente rubriques regroupant chacune une sélection de quelques dizaines d’ouvrages. Loin d’être exhaustive, elle comprend plus de 650 références essentielles sur la constitution de l’État-nation vietnamien autour des trois concepts de « révolution, guerre et société ». Il est bien entendu évident que ces concepts recouvrent une réalité au pluriel : plusieurs types de révolutions ont été envisagés, le pays a connu plusieurs guerres successives et la société comprend de multiples populations en interaction. La bibliographie aborde ainsi ces trois aspects historiquement connectés et interagissants :

  • l’avènement d’une révolution indépendantiste, de sa transformation communiste et du retour de la question nationale posée dans les années vingt ;
  • la guerre de réunification suivie d’une guerre d’expansion territoriale et le retour des contingences avec la question de la mer de Chine ;
  • la société vietnamienne et son évolution à travers un XXe siècle éprouvant, de la colonisation à l’avènement d’un État réunifié, du défi post-colonial à la globalisation.

Notre choix s’est porté exclusivement sur les ouvrages (sans y intégrer les articles de recherche, ceci pouvant faire l’objet d’un second travail) et un certain nombre de thèses récentes (soutenues depuis 2010) pour offrir une vision large de l’évolution historiographique française et anglo-saxonne sur le Viêt-Nam depuis les années 1950. On notera que les études publiées ces deux dernières décennies sont en grande majorité anglo-saxonnes (américaines, anglaises ou australiennes). Ce sont, à quelques exceptions près, celles qui font autorité aujourd’hui.

Pour approfondir la recherche des articles des auteurs cités dans cette bibliographie, nous ne pouvons que recommander la revue d’histoire Journal of Vietnamese Studies (JVS, Berkeley, depuis 2006) en pointe sur les nouvelles recherches ainsi que d’anciennes sources de périodiques comme Indochina Chronology (Berkeley, 1982-2001), The Viet Nam Forum (Yale, 1983-1997), les éditions Đường mới la voie nouvelle (Paris, 1983-1992), Approches Asie (Nice, 1984-200?), Cahiers d’études vietnamiennes (Paris, Université Paris 7, 1974-1998? irrégulier)… Notons les numéros thématiques de la revue Moussons consacrés au Viêt-Nam (n° 13-14 et 24) sur le portail Revue.org,  La collection Carnet de l’IRASEC éditée à Bangkok (plusieurs titres consacrés au Viêt-Nam) et les études du Wilson Center à Washington DC notamment les CWIHP Working Paper Series s’intéressant au Viêt-Nam pendant la Guerre froide.

Une grande partie des ouvrages récents, notamment les plus importants sur le plan du renouvellement de la recherche historique, ont fait l’objet de discussions (roundtable) sur le portail américain H-Diplo. Développé par H-Net, Humanities and Social Sciences Online, cet outil est devenu incontournable pour la mise à jour des connaissances sur le champ de l’histoire contemporaine du Viêt-Nam.

En terme d’accès, la plupart des ouvrages sont présents dans la bibliothèque de recherche de l’Institut d’Asie Orientale (UMR 5062) ou sur le site de la Bibliothèque Diderot de Lyon (BDL). Les liens renvoient à la page de présentation des éditeurs. Ils seront intégrés au fil du temps.

La bibliographie est téléchargeable ci-dessous en PDF :

[Guillemot_ViêtNam_RévolutionGuerreSociété_bibliographie_2017]

[1] Instruments de travail
[2] Chronologies, séries thématiques et documents du PCV (sources en vietnamien)
[3] Contexte asiatique et sud-est asiatique, quelques données utiles
[4] Histoires générale du Viêt-Nam, longue durée
[5] Fait colonial, contact colonial
[6] Économie et société coloniales
[7] Aspects culturels, éducation, interactions (1920-1975)
[8] Aspects religieux, croyances populaires et particularismes religieux
[9] Questions ethniques, conquête et intégration des marges
[10] Questions urbaines, histoires urbaines
[11] Approches genrées, femmes vietnamiennes
[12] Résistances anticoloniales et Première Guerre mondiale
[13] Vichy et occupation japonaise (1940-1945)
[14] Communisme, nationalisme et révolution
[15] Ho Chi Minh
[16] Guerres vietnamiennes, vues d’ensemble
[17] Guerre d’Indochine (1945-1956) et État associé
[18] Guerre du Viêt-Nam / The Vietnam War (1961-1975) et conséquences
[19] Polémologie : armée populaire, armée sud-vietnamienne et Viêt Công
[20] Deux Viêt-Nam : RDVN – Nord (1955-1975)
[21] Deux Viêt-Nam : RVN – Sud (1955-1975)
[22] Le Viêt-Nam réunifié, post-révolutionnaire, rééducation politique (1976-1989)
[23] Guerre des communismes et réfugiés (1979-1991)
[24] Le Renouveau (1986-2016) : réformes économiques et étatiques
[25] Nouvelles relations internationales, enjeux géopolitiques
[26] La société vietnamienne post-coloniale à l’heure de la globalisation
[27] Récits personnels et essais vietnamiens en langue occidentale
[28] Autres témoignages en langue vietnamienne
[29] Témoignages d’Occidentaux
[30] Littérature vietnamienne contemporaine, essais littéraires

Aperçu :

 

★ ★ ★

Instruments de travail

Indispensables pour vérifier des points de détails, obtenir des informations concises sur des personnages, des mouvements politiques et des événements clés de l’histoire. Cette rubrique rassemble trois types de références : des dictionnaires (sur l’histoire du Viêt-Nam, sur la guerre d’Indochine et la guerre du Viêt-Nam) ; des atlas et des répertoires bibliographiques.

  • Bodin, Michel, Dictionnaire de la guerre d’Indochine : 1945-1954, Paris, Commission française d’histoire militaire, Institut de stratégie comparée, Economica, 2004. Cote IAO : 020AV.06/219
  • Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943. Voir l’aperçu sur Mémoires d’Indochine.
  • Guillaume, Xavier et Marie-Christine, La terre du dragon, Publibook, 2007, 2 tomes. (Tome 2, références culturelles, bibliographiques, iconographiques, filmographiques et discographiques sur le Viêt-Nam).
  • Hommes et destins. Asie Tome VI: dictionnaire biographique d’outre-mer, Paris, Académie des sciences d’outre-mer / Agence de coopération culturelle et technique, 1985. Cote IAO : 603AA.12/45BOU et MAS 000
  • Nguyen Hung Cuong & Nguyen Anh Tuan (compiled by), A bibliography of overseas Vietnamese periodicals and newspapers, 1975-1995 / Mục lục báo chí Việt Nam hải ngoại, 1975-1995, Washington DC, Southeast Asia Resource Action Center, 1997.
  • Nguyễn Thế Anh, Bibliographie critique sur les relations entre le Viêt-Nam et l’Occident (Ouvrages et articles en langues occidentales), Paris, G.-P. Maisonneuve et Larose, 1967. Cote IAO : 010AV.03/463
  • Porter, Gareth (ed.), Vietnam: A history in documents, New York, New American Library, 1981. Cote IAO : 600AV.03/59
  • Schafer, John C., Vietnamese perspectives on the war in Vietnam: an annotated bibliography of works in English, Yale University Council on Southeast Asia Studies, Yale Center for International and Area Studies, Lac Viet series n° 17, 1997.
  • Vu Tu Lap & Taillard, Christian, Atlas du Viêt-Nam, Montpellier / Paris, Reclus / La Documentation Française, coll. Dynamiques du territoire, 1994. Cote IAO : 060AV.03/1229

 

Chronologies, séries thématiques et documents du PCV (sources en vietnamien)

Depuis le début des années 2000, le Parti communiste vietnamien (PCV) a constitué des collections documentaires importantes sur son histoire et la conduite de la guerre. Ainsi la « collection complète » des documents officiels du Parti et celle de l’Assemblée nationale (toujours en cours d’édition) sont devenues des références incontournables pour la recherche. Pour l’utilisation de telles sources, on lira au préalable le dossier consacré aux Van Kien Dang dans JVS (N°2, Vol. 5, Summer 2010) et l’introduction de l’ouvrage de Lien-Hang Nguyen, Hanoi’s War (2012). On trouve également dans cette rubrique les chronologies et histoires générales éditées en RSVN depuis 1975 mais également celles éditées en République du Viêt-Nam (1955-1975) ou à l’extérieur du pays. Un aperçu de ces collections a fait l’objet d’un billet sur Mémoires d’Indochine : Les collections vietnamiennes de l’Institut d’Asie Orientale (IAO) à Lyon.

  • Bộ Quốc phòng, Viện lịch sử quân sự Việt Nam, Lịch sử Kháng chiến chống Mỹ cứu nước 1954-1975, NXB Chính trị quốc gia, 1996-2008, 8 vol. Cote IAO : 600V.06/33.1-8
  • Bộ Quốc phòng, Viện lịch sử quân sự Việt Nam, Lịch sử quân sự Việt Nam, Hanoi, NXB Chính trị quốc gia, 1999-2011, 12 vol. Cote IAO : 201V.06/8.1-12
  • Bùi Vinh Phương et al., Từ điển bách khoa quân sự Việt Nam, Hanoi, NXB Quân đội nhân dân, 2004, 2e éd. Cote IAO : 201V.07/423
  • Đảng Cộng sản Việt Nam, Văn kiện đảng toàn tập [Collection complète des documents du PCV de 1924 à 2000], Hanoi, NXB Chính trị quốc gia, 2002-2015, 59 vol. Cote IAO : 200V.04/93.1-59
  • Ðoàn Thêm, 1965 : (Việc từng ngày), Saigon, Cơ-sở xuất-bản Phạm-Quang-Khai, 1968. PDF en ligne sur tusachtiengviet / Cote IAO : 600V.07/2001BOU
  • Ðoàn Thêm, 1966 : (Việc từng ngày), Saigon, Cơ-sở xuất-bản Phạm-Quang-Khai, 1968. PDF en ligne sur tusachtiengviet / Cote IAO : 600V.07/2002BOU
  • Ðoàn Thêm, 1967 : (Việc từng ngày), Saigon, Cơ-sở xuất-bản Phạm-Quang-Khai, 1968. PDF en ligne sur tusachtiengviet / Cote IAO : 600V.07/2003BOU
  • Ðoàn Thêm, 1968 : (Việc từng ngày), Saigon, Cơ-sở xuất-bản Pham-Quang-Khai, 1969. PDF en ligne sur le site tusachtiengviet  / Cote IAO : 600V.07/2004BOU
  • Ðoàn Thêm, 1969 : (Việc từng ngày), Saigon, Cơ-sở xuất-bản Pham-Quang-Khai, 1971. PDF en ligne sur le site tusachtiengviet  / Cote IAO : 600V.07/2005BOU
  • Đặng Phong, Lịch sử kinh tế Việt Nam 1945 – 2000. Tập I. 1. 1945 – 1954, Hanoi, NXB Khoa học xã hội, 2002. Cote IAO : 606V.06/174
  • Đặng Phong, Lịch sử kinh tế Việt Nam 1945 – 2000. Tập II : 1955-1975, Hanoi, NXB Khoa học xã hội, 2005. Cote IAO : 606V.06/653
  • Dương Trung Quốc, Việt Nam những sự kiện lịch sử (1858-1918), Hanoi, NXB Giáo dục, 2000, 2e éd. Cote IAO : 600V.06/94.2
  • Dương Trung Quốc, Việt Nam những sự kiện lịch sử (1919-1945), Hanoi, NXB Giáo dục, 2002, 2e éd. Cote IAO : 600V.06/94.3
  • Hồ Chí Minh toàn tập, Hanoi, NXB Chính trị quốc gia, 2002, 12 volumes (2e éd.). Cote IAO : 205V.06/12-23
  • Hoàng Cơ Thụy, Việt sử khảo luận, Paris, Nam Á, 2002, 6 volumes. Cote IAO : 600V.06/573-578
  • Lịch sử Nam Bộ kháng chiến, Hanoi, NXB Chính trị quốc gia, 2010, 2 volumes. Cote IAO : 605V.11/7.1-2
  • Nguyễn Hữu Đạo (chủ biên), Việt Nam những sự kiện lịch sử (1975-2000), Hanoi, NXB Giáo dục, 2008. Cote IAO : 600V.06/94.5
  • Nguyễn Khắc Ngữ, Lịch sử các đảng-phái Việt-Nam, Montreal, Tủ sách nghiên cứu sử địa, 1989-1991, 2 volumes. Cote IAO : 605V.08/2017.1-2BOU
  • Nguyễn Kỳ Phong (biên soạn), Từ điển chiến tranh Việt Nam 1954-1975, Garden Grove, Nhà sách Tự Lực, 2009.
  • Nguyễn Q. Thắng, Từ điển nhân vật lịch sử Việt Nam, Hanoi, NXB Văn hóa, 1999 (éd. révisée). Cote IAO : 600V.05/629
  • Phạm Văn Sơn, Việt sử tân biên, Glendale, Ca., Đại Nam, 1990, 7 volumes (fac-similé de l’édition parue à Saigon, 1956-72). Cote IAO : 600V.06/566-572
  • Tài liệu tham khảo lịch sử cách mạng cận đại Việt Nam. Trần Huy Liệu et al., Cách mạng cận đại Việt Nam, Hanoi, NXB Văn Sử Địa, 1955-1957, 12 volumes. Cote IAO : 601V.07/2122.1-12BOU
  • Trần Hữu Đính, Cách mang tháng Tám 1945 : những sự kiện lịch sử, Hanoi, NXB Khoa học xã hội, 2000. Cote IAO : 605V.07/50
  • Trần Nam Tiến (chủ biên), Hỏi đáp lịch sử Việt Nam, TP. HCM, NXB Trẻ, 2006-2009, 9 vol. Cote IAO : 601V.08/283.1-9
  • Trần Quỳnh Cư, Việt Nam những sự kiện lịch sử (1945-1975), Hanoi, NXB Giáo dục, 2003, 2e éd. Cote IAO : 600V.06/94.4
  • Văn kiện quốc hội toàn tập, NXB Chính trị quốc gia, 2006-2013, 9 volumes. Cote IAO : 200V.06/657.1-9

Sur l’utilisation de la « Collection complète des documents du Parti » [PCV] comme source historique, lire le dossier spécial consacré à ces documents dans Journal of Vietnamese Studies, Vol. 5, N° 2 :

  • Asselin, P. [2010], “Using the Văn Kiện Đảng series to understand Vietnamese revolutionary strategy during the Vietnam War, 1954–1975”, Journal of Vietnamese Studies, Vol. 5 No. 2, Summer, p. 219-224.
  • Holcombe, A. [2010], “The Complete Collection of Party Documents: Listening to the Party’s official internal voice”, Journal of Vietnamese Studies, Vol. 5, N° 2, Summer, p. 225-242.
  • MacLean, K. [2010], “The Collected Works of the Communist Party: The possibilities and limits of official representations of actually existing government”, Journal of Vietnamese Studies, Vol. 5, N° 2, Summer, p. 195-207.
  • Pham Quang Minh [2010], “The meaning of The Complete Collection of Party Documents”, Journal of Vietnamese Studies, Vol. 5, N° 2, Summer, p. 208-218.
  • Tuong Vu, « Văn Kiện Đảng Toàn Tập: The Regime’s Gamble and Researchers’ Gains », Journal of Vietnamese Studies, Vol. 5, N° 2, Summer, p. .

Contexte asiatique et sud-est asiatique, quelques données utiles

Sélection de quelques ouvrages qui abordent le Viêt-Nam contemporain replacé dans son contexte asiatique.

  • Brocheux, Pierre (sous la dir.), Histoire de l’Asie du Sud-Est : révoltes, réformes, révolutions, Lille, Presses Universitaires de Lille, Histoire, 1981.
  • Carrère d’Encausse, Hélène & Schram, Stuart (sous la dir.), Le marxisme et l’Asie, Paris, Armand Colin, coll. U série Idées politiques, 1965. Cote IAO : 200AA.12/62BOU
  • Devillers, Philippe, Lê Thành Khôi & al., L’Asie du Sud-Est, Paris, Sirey, L’Histoire du XXe siècle, 1970-1971, 2 vol. Cote IAO : 600AA.02/91
  • Gourou, Pierre, La terre et l’homme en Extrême-Orient, Paris, Flammarion, 1972, nouvelle éd. Cote IAO : 506AA.95/1331
  • Lone, Stewart (ed.), Daily lives of civilians in wartime Asia: from the Taiping Rebellion to the Vietnam War, Westport, Conn., Greenwood Press, 2007. Cote IAO : 604AA.08/292
  • Shaplen, Robert, Time out of hand: revolution and reaction in Southeast Asia, London, Andre Deutsch, 1969. Cote IAO : 605AA.11/346BOU
  • Shipway, Martin, Decolonization and its impact: a comparative approach to the end of the colonial empires, Malden, Mass., Blackwell Pub., 2008. BDL (Salle Concours Est) : 941/325 SHI
  • Shiraishi, Masaya & Nish, Ian H., 1945 in Southeast Asia, part II, London, London School of Economics and Political Science, 1985.
  • Thayer, Philip W., Nationalism and progress in free Asia, Baltimore, Johns Hopkins Press / London, Oxford University Press, 1956.
  • Wolters, Oliver W., History, culture, and region in Southeast Asian perspectives, Southeast Asia Program Publications, Institute of Southeast Asian Studies, 1999, revised ed.

 

Histoires générales du Viêt-Nam, longue durée

Histoires générales, histoires globales et perspectives de longue durée. On retrouve ici quelques références anciennes, parfois un peu datées, signalées ici par souci historiographique. De nouvelles approches sont présentes en histoire économique ou transnationale. Notons les perspectives historiques nouvelles des derniers ouvrages de Keith W. Taylor et de Christopher E. Goscha.

  • Bassino, Jean-Pascal; Giacometti, Jean-Dominique; Konosuke Odaka (eds.), Quantitative economic history of Vietnam, 1900-1990: an international workshop, Tokyo, Institute of Economic Research, Hitotsubashi University, 2000.
  • Buttinger, Joseph, Vietnam, a dragon embattled, New York, F. A. Praeger, 1967, 2 vol. Cote IAO : 600AV.03/64-65
  • Buttinger, Joseph, The smaller dragon, a political history of Vietnam, New York, F. A. Praeger, 1958. Réédité en 1968. Cote IAO : 605AV.13/33STO
  • Chesneaux, Jean, Contribution à l’histoire de la nation vietnamienne, Paris, Éditions sociales, La culture et les hommes, 1955. Cote IAO : 600AV.03/96
  • Féray, Pierre-Richard, Le Viêt-Nam au XXe siècle, Paris, Presses universitaires de France, coll. L’Historien, 1979. Cote : 600AV.03/80
  • Féray, Pierre-Richard, Le Viêt-Nam, des origines lointaine à nos jours, Paris, PUF, Que Sais-Je, 398, 1984 (5e éd. en 2001 ; édition électronique en 2010).
  • Goscha, Christopher, The Penguin history of Modern Vietnam, London, Penguin Random House / Allen Lane, 2016. Édition américaine chez Basic Books sous le titre Vietnam, a New History. (paru en septembre 2016)
  • Hémery, Daniel, L’Indochine à l’âge des extrêmes : protestations et révolutions (XIXe-XXe) siècles, site Europe Solidaire Sans Frontières, février 2007. Liens à suivre à partir de : https://indomemoires.hypotheses.org/13310
  • Isoart, Paul, Le phénomène national viêtnamien : de l’indépendance unitaire à l’indépendance fractionnée, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1961. Cote IAO : 600AV.03/95
  • Lê Thành Khôi, Le Viêt-Nam, histoire et civilisation. Le milieu et l’histoire, Paris, Éditions de Minuit, 1955. Cote IAO : 600AV.03/118
  • Langlet, Philippe, Un État national au sein de la civilisation chinoise, Saigon, 1970. IAO, Fonds Langlet-Quach.
  • Masson, André, Histoire du Vietnam, Paris, Presses universitaires de France, Que Sais-Je ? N° 398, 1972, 4e éd. mise à jour.
  • Nguyen Khac Vien, Vietnam, une longue histoire, Hanoi, Éditions en langues étrangères, 1987. (7 rééditions augmentées jusqu’en 2007). Cote IAO : 600AV.06/40 (édition de 2004).
  • Nguyen Ngoc Huy & Young, Stephen, Understanding Vietnam, Bussum, The DPC Information Service, 1982. Cote IAO : 605AV.06/3BOU
  • Nguyen Ngoc Huy & Young, Stephen, The tradition of Human rights in China and Vietnam, New Haven, CT, Council on Southeast Asia Studies, Yale Center for International and Area Studies, 1990. Cote IAO : 202AC.98/828
  • Papin, Philippe, Viêt-Nam : parcours d’une nation, Paris, La Documentation française, 2003, 2e éd. Cote IAO : 100AA.02/212
  • Smith, Ralph B., Vietnam and the West, London, Heinemann, 1968. Cote IAO : 100AV.13/31STO
  • Woodside, Alexander B., Community and revolution in modern Vietnam, Boston, Houghton Mifflin Cie, 1976. Cote IAO : 605AV.11/9BOU

 

Fait colonial, contact colonial

Sont rassemblés ci-après les ouvrages traitant du fait colonial dans ses dimensions dominatrices et politiques. Les interactions sont aussi un aspect important de ce contact. On peut ainsi suivre l’adaptation des élites vietnamiennes mandarinales au nouveau cadre qui est imposé par la colonisation et entrevoir toute l’ambivalence de la présence française en Indochine.

  • Coulet, Georges, Les sociétés secrètes en terre d’Annam, Saigon, Imprimerie Commerciale C. Ardin, 1926. Cote IAO : 600AI.03/941
  • DeFrancis, John, Colonialism and language policy in Viet Nam, The Hague, Mouton Publishers, 1977. Cote IAO : 604AV.03/56
  • Fourniau, Charles; Trinh Van Thao & al., Le contact franco-vietnamien : le premier demi-siècle (1858-1911), Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2013. En ligne sur OpenEdition Books. Cote IAO : 600AV.14/412LQ
  • Giacometti, Jean-Dominique, La question de l’autonomie de l’Indochine et les milieux coloniaux français. L’Indochine, entre colonie et dominion, Thèse, Université de Provence, 1997.
  • Lockhart, Bruce McFarland, The End of the Vietnamese monarchy, New Haven, Conn., Yale Center for International and Area Studies, Lac Viêt Series, 15, 1993. Cote IAO : 600AV.04/124
  • Marty, Louis, Contribution à l’étude des mouvements politiques de l’Indochine française, Hanoi, Gouvernement général de l’Indochine. Direction des affaires politiques et de le Sureté générale, 1933-1934. [en plusieurs volumes, Fonds Boudarel]
  • McLeod, Mark W., The Vietnamese response to French intervention, 1862-1874, New York, Praeger, 1991. Cote IAO : 605AI.04/146
  • Nguyễn Thế Anh [1970], Việt Nam thời Phap đô hộ, Hanoi, NXB Văn Học, 2008. (rééd.). Cote IAO : 604V.08/276
  • Nguyen Van Phong, La société vietnamienne de 1882 à 1902 d’après les écrits des auteurs français, Paris, Presses universitaires de France, 1971. BDL (magasin 4) : GIII 4652 69
  • Poisson, Emmanuel, Mandarins et subalternes au Nord du Viêt-Nam : une bureaucratie à l’épreuve, 1820-1918, Paris, Maisonneuve et Larose, 2004. Cote IAO : 600AV.14/413LQ
  • Trần Mỹ-Vân, A Vietnamese scholar in anguish: Nguyễn Khuyến and the decline of the Confucian order, 1884-1909, Singapore, Department of History, National University of Singapore, 1992.
  • Trương Bửu Lâm (with Mai Van Lam), New lamps for old: the transformation of the Vietnamese administrative elite, Singapore, Maruzen Asia, ISEAS, 1982.
  • Vignon, Louis, Un programme de politique coloniale. Les questions indigènes, Paris, Librairie Plon, Plon-Nourrit et Cie, 1919, 2e éd. [un réquisitoire argumenté]. Cote BDL (magasin 2) : 085773

 

Économie et société coloniales

Cette rubrique rassemble les ouvrages concernant les questions socio-économiques pendant la période coloniale notamment l’émergence du monde ouvrier et offre un tableau de la condition paysanne. La question foncière se pose de façon accrue dès le début du XXe siècle. Nous avons ici privilégié les sources anciennes, une partie d’entre elles ayant notamment été utilisées par Pierre-Richard Féray. Pour approfondir sur ces questions, voir la bibliographie élaborée lors de l’agrégation de 2012 portant sur « Les sociétés coloniales en Asie (1850-1950)« .

  • Bernard, Paul, Le problème économique indochinois, Paris, Nouvelles Éditions Latines, 1934.
  • Bernard, Paul, Nouveaux aspects du problème économique indochinois, Paris, Fernand Sorlot, 1935. BDL (magasin 9) : 114829 et Fonds IAO.
  • Bienvenue, R., Le régime de la propriété foncière en Annam, Rennes, Imprimerie Brevetée Francis Simon, 1911. (Thèse, Droit, Université de Rennes).
  • Bigorgne, L’hydraulique agricole dans le delta tonkinois, Hanoi, 1938.
  • Boudarel, Georges, Phan Boi Chau et la société vietnamienne de son temps, Paris, Association pour une meilleure connaissance de l’Asie, 1972. Extrait de « France-Asie… », 199, 4e trimestre 1969. Cote IAO : 603AV.11/180BOU
  • Boudillon, A., Le régime de la propriété foncière en Indochine. Ce qui a été fait. Ce qu’il faudrait faire : Rapport présenté à M. le Ministre des colonies…, Paris, E. Larose, 1915.
  • Bửu Lộc, L’usure chez les paysans en Annam, Paris, Librairie du Recueil Sirey, 1941. (Thèse, Droit, Montpellier).
  • Cury, Louis, La société annamite. Les Lettrés, les Mandarins, le Peuple, Paris, Jouve & Cie, éditeurs, 1910. Cote IAO : 100AI.03/906
  • Delamarre, E., L’émigration et l’immigration ouvrières en Indochine, Hanoi, IDEO, 1931 (in Exposition coloniale internationale, vol. 2).
  • Dumarest, André, La formation de classes sociales en pays annamite, Lyon, 1935 (Thèse de droit). Cote IAO : Fonds Virtual Saigon.
  • Dumarest, Jacques, Les monopoles de l’opium et du sel en Indochine, Lyon, Bosc Frères M. & L. Riou, 1938.
  • Feyssal, P. de, L’endettement agraire en Cochinchine. Rapport d’ensemble au Gouvernement général de l’Indochine, Hanoi : Impr. d’Extrême-Orient, 1933.
  • Garros, Georges, Forceries humaines. L’Indochine litigieuse, esquisse d’une entente franco-annamite, Paris, André Delpeuch, 1926. Cote IAO : 600AI.08/168BOU
  • Goudal, Jean, Problèmes de travail en Indochine, Genève, Bureau international du travail, Études et documents. Série B (Conditions économiques), 1937.
  • Gourou, Pierre, Les paysans du delta tonkinois. Étude de géographie humaine, Paris, Les Éditions d’Art et d’Histoire, 1936. Réédité en 1965 (Mouton). Cote IAO : MAS IN 000 et Salle Concours Est.
  • Gourou, Pierre, L’utilisation du sol en Indochine, Paris, P. Hartmann, Travaux des groupes d’études, 1940. BDL (magasin 7) : F 388
  • Henri, Yves, Economie agricole de l’Indochine, Hanoi, IDEO, 1932. (GGI, publié à l’occasion de l’Exposition coloniale internationale de Paris de 1931).
  • Lam Ngoc Huynh, La naissance et l’évolution du prolétariat au Vietnam sous l’effet de la colonisation française, Thèse de 3e cycle, Lettres, Paris, 1961. Cote IAO : Thèse.V/31
  • Le Mong Nguyen, Classes sociales et mouvements politiques au Viêt-Nam, de 1919 à 1939, Thèse, Université de Paris, Faculté de droit et des sciences économiques, 1962.
  • Nguyễn Văn Canh, Nông dân Bắc Việt những năm 1945-1970, San Jose, Ca. ACSAV – Center for Vietnamese Studies, 1987. Cote IAO : 604V.08/2066BOU
  • Pham Cao Duong, Vietnamese peasants under French domination, 1861-1945, Berkeley, University of California, Center of South and Southeast Asia Studies, Monograph series 24, 1985. Traduction de sa thèse : Evolution de la situation économique et sociale de la paysannerie vietnamienne de 1861 à 1945, Université Paris VII, Etudes extrême-orientales, 1975.
  • Phan Thanh Son, Le mouvement ouvrier vietnamien des origines à 1945, Thèse, Histoire sociologique, EPHE, Paris, 1968.
  • Touzet, André, L’économie indochinoise et la grande crise universelle, Paris, Marcel Giard, 1934.
  • Truong Chinh & Vo Nguyen Giap, The peasant question, 1937-1938, Ithaca, NY, SEAP, Cornell University, 1974. Existe en français sous le titre : La question paysanne. Fonds Boudarel.
  • Vu Do Thin, Évolution économique du Viêt-Nam. Monnaie et salaires, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, R. Pichon & R. Durand-Auzias, 1954.
  • Vu Quoc Thuc, L’économie communaliste du Viêt-Nam, Hanoi, Presses universitaires du Viêt-Nam, Économie, 1951. Fonds IAO.
  • Vu Van Hien, La propriété communale au Tonkin. Contribution à l’étude historique, juridique et économique des Cong-dien et Cong-tho en pays d’Annam, Hanoi, IDEO / Paris, Librairie du Recueil Sirey, 1939. Fonds IAO.

 

Aspects culturels, éducation, interactions (1920-1945)

Les ouvrages sélectionnés ci-après privilégient les interactions au sein du monde colonial par les biais de l’éducation et de la culture. Sont abordés l’émergence du journalisme, d’un espace public politico-culturel en concertation avec les autorités coloniales et les questions de la modernité ou de la modernisation du pays portées par exemple par les artistes ou les écrivains – activistes sociaux – du Groupe Littéraire autonome.

  • André-Pallois, Nadine, L’Indochine, un lieu d’échange culturel ? Les peintres français et indochinois (fin XIXe-XXe siècle), Paris, Presses de l’École française d’Extrême-Orient, 1997. Cote IAO : 604AI.03/1004
  • Cook, Megan, The Constitutionalist party of Indochina: the years of decline, 1930-1942, Clayton, Vic., Centre of Southeast Asian Studies, Monash University, Monash papers on Southeast Asia no. 6, 1977. Fonds IAO.
  • Durand, Maurice & Huard, Pierre, Connaissance du Viêt-Nam, Paris, Imprimerie nationale / Hanoi, École Française d’Extrême-Orient, 1954. Réédité en 2002 et dernier tirage en 2014. Cotes IAO : 110AV.14/418LQ et 100AV.03/1154
  • Huynh Van Tong, Contribution à l’histoire du journalisme de 1865 à 1945, Paris, EPHE, 1969. Fonds IAO.
  • Monet, Paul, Français et Annamites : entre deux feux, Paris, Éditions Rieder, 1928. Cote IAO : 600AV.03/290
  • Nguyen, Martina, The Self-Reliant Literary Group (Tu Luc Van Doan): Colonial Modernism in Vietnam, 1932-1941, PhD Thesis, 2012.
  • Nguyễn Hiến Lê, Đông Kinh Nghĩa Thục, phong trào Duy Tân đầu tiên ở Việt Nam, Saigon, Lá Bối, 1969. Cote IAO : 604V.08/2166BOU [1968] et 604V.08/2167BOU [1974] ; 604V.06/454 (rééd. de 2002)
  • Nguyễn Văn Ký, La société vietnamienne face à la modernité. Le Tonkin de la fin du XIXe siècle à la Seconde guerre mondiale, Paris, L’Harmattan, 1995. Cote IAO : 604AV.03/928BOU
  • Nguyễn Văn Xuân, Phong trào Duy Tân, biên khảo, Saigon, Lá Bối, 1970. Cote IAO : 605V.08/2155BOU
  • Papin, Philippe, Vu Thi Minh Huong, Vu Van Sach (eds.), Van tho Đông Kinh Nghĩa Thục / Prose et poésies du Đông Kinh Nghĩa Thục, Hanoi, EFEO / NXB Van Hoa / Archives nationales du Viêt-Nam, 1997, édition bilingue. Cote BDL (magasin 7) : B11 110
  • Tracol-Huynh, Isabelle, Entre ordre colonial et santé publique, la prostitution au Tonkin de 1885 à 1954, Thèse de doctorat, Histoire, Université Lumière Lyon 2, 2013. Fonds IAO.
  • Vella, Walter F. (ed.), Aspects of Vietnamese history, Honolulu, University Press of Hawaii, 1973.
  • Womack, Sarah W., Colonialism and the collaborationist agenda: Pham Quynh, print culture, and the politics of persuasion in colonial Vietnam, Ann Arbor, Mich., UMI Dissertation Services, 2004.

 

Aspects religieux, croyances populaires et particularismes religieux

Le Viêt-Nam est riche de ses pratiques religieuses. De récents travaux revisitent notre connaissance sur ces nouvelles religions ou sur le retour du fait religieux en pays communiste.

  • Bourdeaux, Pascal, Émergence et constitution de la communauté du Bouddhisme Hoa Hao, contribution à l’histoire sociale du delta du Mékong (1935-1955), Thèse de doctorat, EPHE, Sciences historiques et philologiques, Histoire de l’Asie du Sud-Est, 2003.
  • Cadière, Léopold [1955-57], Croyances et pratiques religieuses des Vietnamiens, Paris, École française d’Extrême-Orient, Réimpression de l’EFEO, 1992. Cote IAO : 604AV.03/1230
  • Culas, Christian, Le messianisme Hmong aux XIXe et XXe siècles. La dynamique religieuse comme instrument politique, Paris, Éditions du CNRS / MSH, 2005.
  • Dror, Olga, Cult, culture, and authority: Princess Lieu Hanh in Vietnamese history, Honolulu, University of Hawaii Press, 2007. Cote IAO : 111AV.08/101
  • Geddho, Piero, Catholiques et bouddhistes au Vietnam, Paris, Alsatia, Les feux de l’histoire, 1970. Traduction et adaptation de l’italien par Adèle Lerouge. Salle LARHRA : 261.2 GHE
  • Gobron, Gabriel, Histoire et philosophie du Caodaïsme : bouddhisme rénové, spiritisme vietnamien, religion nouvelle en Eurasie, Paris, Dervy, 1949.
  • Oliver, Victor L., Caodai spiritism: a study of religion in Vietnamese society, Leiden, Brill, Studies in history of religions, 1976.
  • Tạ Chí Đại Trường, Thần, người và đất Việt, Westminster, Calif., Văn Nghệ, 1989. Réédité au Viêt-Nam en 2006. Sur cet auteur voir notre billet sur Mémoires d’Indochine. Cotes IAO : 111V.08/2062BOU et 111V.06/674
  • Taylor, Philip (ed.), Modernity and re-enchantment: religion in post-revolutionary Vietnam, Lanham, MD, Lexington Books, 2007. Cote IAO : 111AV.09/252
  • Trần Ngọc Thêm, Recherche sur l’identité de la culture vietnamienne, Hanoi, The Gioi, 2003.
  • Tran Thi Lien, Claire, Les catholiques vietnamiens pendant la Guerre d’indépendance, 1945-1954 : entre la reconquête coloniale et la résistance communiste, Thèse de doctorat, Histoire du XXe siècle, Institut d’Etudes Politiques de Paris, 1997.
  • Werner, Jayne Susan, Peasant politics and religious sectarism: peasant and priest in the Cao Dai in Viet Nam, New Haven (Conn.), Yale University, 1981.

 

Questions ethniques, conquête et intégration des marges

Etat pluri-national, la RSVN comprend officiellement 54 ethnies. A travers les siècles, leur espace géographique a évolué et fortement diminué sous la pression de l’ethnie Kinh (Viet) majoritaire. D’autres groupes ethniques comme les Chinois ou les Thai ont augmenté sur le plan démographique. D’autres comme les Hmongs ou les Chams se sont affirmés sur le plan identitaire.

  • Amer, Ramses, The ethnic Chinese in Vietnam and Sino-Vietnamese relations, Kuala Lumpur, Forum, 1991. Cote IAO : 204AV.13/86STO
  • Condominas, Georges, L’exotique est quotidien. Sar-Luk, Viêt Nam central, Paris, Plon, Terre humaine, 1965 (rééd. 2006).
  • Guérin, Mathieu, Hardy, Andrew, Nguyen Van Chinh et al., Des montagnards aux minorités ethniques. Quelle intégration pour les habitants des hautes terres du Viêt Nam et du Cambodge ? Paris / Bangkok, L’Harmattan / IRASEC, Analyses en regard, 2003. Cote IAO : 103AV.06/227
  • Hardy, Andrew [2003], Red Hills. Migrants and the state in the highlands of Vietnam, Copenhagen, Singapore, NIAS press / ISEAS, 2005. Cote IAO : 604AV.03/1161
  • Hickey, Gerald C., Free in the forest: ethnohistory of the Vietnamese central highlands, 1954-1976, New Haven, Yale University Press, 1982. Cote IAO : 600AV.03/534
  • Lockhart, Bruce M. & Tran Ky Phuong, The Cham of Vietnam: history, society and art, Singapore, NUS Press, 2010. Cote IAO : 600AV.11/67
  • Taylor, Philip (ed.), Minorities at large. New approaches to minority ethnicity in Vietnam, Singapore, Institute of Southeast Asian Studies / Berkeley, University of California Press, 2011.
  • Tsai Maw-Kuey, Les Chinois au Sud-Vietnam, Paris, Bibliothèque nationale, 1968. Cote IAO : 102AA.10/25BOU

 

Questions urbaines, histoires urbaines

La pression démographique, malgré les pertes importantes de la guerre, ne s’est pas tarie jusque dans les années 1990. La guerre elle-même a engendré une urbanisation massive au Sud et ce mouvement s’est généralisé à partir des années 1990 avec l’avènement de la politique du Renouveau. Voici quelques ouvrages pour comprendre l’histoire de Hanoi, de Saigon et plus généralement du fait urbain dans le Viêt-Nam contemporain. Sur ce sujet, on approfondira avec la bibliographie en ligne du projet Virtual Saigon établie par nos soins (plus de 1000 réf.).

  • Burlat, Anne, Processus institutionnels et dynamiques urbaines dans l’urbanisation contemporaine de Ho-Chi-Minh ville, 1988-1998. Planification, production, gestion des secteurs d’habitat, Thèse de doctorat, Université Lumière Lyon 2, 2001. Cote IAO : Thèse.V/1
  • Herbelin, Caroline, Architecture et urbanisme en situation coloniale : le cas du Vietnam, Thèse de doctorat, Histoire de l’Art, Paris 4, 2010. Publiée sous le titre : Architectures du Vietnam colonial. Repenser le métissage, Paris, INHA / CTHS, 2016. Cote IAO :  607AV.16/183
  • Langlet Thanh-Tâm (née Quach), Le surpeuplement et la crise du logement dans la région métropolitaine de Saigon – Cholon – Giadinh (étude de géographie humaine), Thèse, Université de Rennes – Faculté des Lettres et Sciences humaines, 1969. En ligne sur Virtual Saigon.
  • Pandolfi, Laurent, Une terre sans prix : Réforme foncière et urbanisation au Viêt-Nam, Hanoi, 1986-2000, Thèse, Université Paris VIII, 2003. Cote IAO : Thèse.V/2

 

Approches genrée, femmes vietnamiennes

Les questions concernant le rôle des femmes vietnamiennes ont longtemps été considérées comme secondaires. Les nouvelles études parues à partir des années 1990 ont montré tout l’intérêt qu’il y avait à repenser l’histoire du Viêt-Nam contemporain sous le prisme du genre avec les limites que toute approche de ce type contient.

  • Bui Tran Phuong, Viêt Nam 1918-1945, genre et modernité. Emergence de nouvelles perceptions et expérimentations, Thèse de doctorat, Histoire, Université Lumière Lyon 2, 2008. En ligne sur le portail des thèses de Lyon 2.
  • Gammeltoft, Tine, Women’s bodies, Women’s worries. Health and family planning in a Vietnamese rural community, Richmond, Curzon Press, 1999.
  • Gottschang, Karen Turner & Phan Thanh Hao, Even the women must fight: memories of war from North Vietnam, New York, Wiley, 1998. Cote IAO : 201V.05/331 (version vietnamienne).
  • Kim Van Chien, Le devenir des jeunes femmes engagées volontaires dans la guerre du Vietnam, Thèse de sociologie, Université Paris 10, 2013.
  • Lê Thi (Duong Thi Thoa), Single women in Viet Nam, Hanoi, The Gioi Publishers, 2006. Cote IAO : 104AV.06/233
  • Ngo Vinh Long et al., Vietnamese women in society and revolution : 1. The French colonial period, Cambridge, Vietnam Resource Center, 1974. Fonds IAO.
  • Nguyen, Nathalie Huynh Chau, Voyage of hope: Vietnamese Australian women’s narratives, Altona, Vic., Common Ground, 2005. Cote IAO : 604AV.13/167
  • Nguyen, Nathalie Huynh Chau, La mémoire est un autre pays : femmes de la diaspora vietnamienne, Paris, Riveneuve éditions, 2013. Cote IAO : 604AV.13/132
  • Werner, Jayne Susan, Gender, household and state in post-revolutionary Vietnam, London, New York, Routledge, Asian Studies Association of Australia. Women in Asia Series, 2009. Cote IAO : 104AV.11/79

 

Résistances anticoloniales et Première guerre mondiale

Le fait colonial français a rapidement engendré des résistances multiples au sein des couches sociales vietnamiennes, mandarinales, intellectuelles ou paysannes. Ces phénomènes ont été bien étudiés dès le début des années 1970.

  • Duiker, William J., The rise of nationalism in Vietnam, 1900-1941, Ithaca, London, Cornell University Press, 1976.
  • Duong Van Giao, L’Indochine pendant la guerre de 1914-1918 : contribution à l’étude de la colonisation indochinoise, Thèse de doctorat, Sciences politiques et économiques, Paris, Jean Budry & Cie, 1925.
  • Fourniau, Charles, Annam-Tonkin : 1885-1896 lettrés et paysans vietnamiens face à la conquête coloniale, Paris, L’Harmattan, Recherches asiatiques, 1989. Cote IAO : 605AI.03/1036
  • Luguern, Liêm-Khê, Travailleurs indochinois requis, parcours 1939-1952…, Gaillac, L.K. Luguern, 2011.
  • Luguern, Liêm-Khê, Les « Travailleurs Indochinois » : étude socio-historique d’une immigration coloniale (1939-1954), Thèse de doctorat, Histoire et civilisation, EHESS, Paris, 2014.
  • Marr, David G., Vietnamese anticolonialism: 1885-1925, Berkeley, University of California, Center for South and Southeast Asia studies, 1971. Cote IAO : 600AV.03/90BOU
  • McLeod, Mark W., The Vietnamese response to French intervention, 1862-1874, New York, Praeger, 1991. Cote IAO : 605AI.04/146
  • Nguyễn Văn Khánh, Việt Nam Quốc Dân Đảng trong lịch sử cách mạng Việt Nam, Hanoi, NXB Thế Giới, 2012.
  • Rettig, Tobias F. (ed.), « Special Issue: Revisiting and Reconstructing the Nghê Tinh Soviets, 1930-2011 », South East Asia Research, Vol. 19, N°4, December 2011. Numéro spécial : Introduction.
  • Tran Huy Lieu, Les Soviets du Nghe-Tinh de 1930-1931 au Viet-Nam, Hanoi, Éditions en Langues Étrangères, 1960. Cote IAO : 605AV.08/260BOU
  • Tran My Van, A Vietnamese royal exile in Japan: Prince Cường Để (1882-1951), New York, London, Routledge, 2005. Cote IAO : 603AV.06/249
  • Truong Buu Lam, Patterns of Vietnamese Response to Foreign Intervention, 1858-1900, New Haven, Yale University, Southeast Asia Studies. Monograph series no. 11, 1967.
  • Truong Buu Lam (with Mai Van Lam), Resistance, rebellion, revolution: popular movements in Vietnamese history, Singapore, ISEAS, 1984.
  • Truong Buu Lam, Colonialism experienced. Vietnamese writings on colonialism, 1900-1931, Ann Arbor, Mich., University of Michigan Press, 2000. Cote IAO : 600AI.05/25
  • Trương Ngọc Phú, Vai trò Việt Nam Quốc Dân Đảng trong lịch sử Việt Nam (1927-1946) [Le rôle du VNQDD dans l’histoire du Viêt-Nam (1927-1946)], Saigon, Đại Học Văn Khoa, Tiểu luận án Cao học Sử Học, 1970.
  • Vinh Sinh (ed.), Phan Boi Chau and the Dong Du Movement, Council on Southeast Asia Studies, Yale Center for International and Area Studies, 1988.

 

Vichy et occupation japonaise (1940-1945)

Les travaux récents sur l’Indochine coloniale ont revisité cette période cruciale de l’histoire de la péninsule qui a rendu possible la Révolution d’Août. La mobilisation de la jeunesse dans l’espace concurrentiel franco-japonais et la famine de l’hiver 1944-45 sont les ferments du processus révolutionnaire. Sur la production française concernant cette période clé, voir notre bibliographie publiée par l’Université de Waseda (Tokyo).

  • Cantier, Jacques & Jennings, Eric (sous la dir.), L’empire colonial sous Vichy, Paris, Odile Jacob, 2004. BDL (salle histoire géographie philosophie) : 325.3 JEN
  • Isoart, Paul (sous la dir.), L’Indochine française, 1940-1945, Paris, Presses universitaires de France, 1982. Cote IAO : 600AV.03/488
  • Jennings, Eric T., Vichy sous les tropiques : la révolution nationale à Madagascar, en Guadeloupe, en Indochine, 1940-1944, Paris, Bernard Grasset, 2004. Cote IAO : 605AI.04/221
  • Le Manh Hung, The impact of World War II on the economy of Vietnam 1939-45, Singapore, Eastern Universities Press, 2004. Cote IAO : 606AV.06/126
  • Michelin, Franck, L’Indochine française et l’expansion vers le sud du Japon à l’orée de la guerre du Pacifique : politique étrangère et processus de décision, 29 juin 1940 – 8 décembre 1941, Thèse de doctorat, Histoire moderne, Paris 4, 2014.
  • Nguyen The Anh, Into the Maelstrom: Vietnam during the Fateful 1940s, Westminster, Calif., Viet Hoc Publ., 2005.
  • Raffin, Anne, Youth mobilization in Vichy Indochina and its legacies, 1940 to 1970, Lanham, Md., Lexington books, 2005. Cote IAO : 604AI.14/15
  • Rousset, Pierre, Communisme et nationalisme vietnamien : le Vietnam entre les deux guerres mondiales, Paris, Gallilée, Politique et société, 1978. Cote IAO : 605AV.03/1024
  • Shiraishi, Masaya, The Vietnamese Phuc Quoc League and the 1940 insurrection, Tokyo, Waseda University, 2004.
  • Shiraishi, Masaya (ed.), Indochina, Thailand, Japan and France during World War II: Overview of existing literature and related documents for the future development of research, Tokyo, Waseda University Institute of Asia-Pacific Studies (WIAPS), 2015.
  • Shiraishi, Masaya, Nguyễn Văn Khánh and Bruce M. Lockhart (eds.), Vietnam-Indochina-Japan relations during the Second World War: Documents and interpretations, Tokyo, Waseda University Institute of Asia-Pacific Studies (WIAPS), 2017.
  • Shiraishi, Takashi & Furuta, Motoo (eds.), Indochina in the 1940s and 1950s, Ithaca, New York, Southeast Asia Program, Cornell University, 1990. Cote IAO : 605AI.13/103STO
  • Valette, Jacques, Indochine, 1940-1945. Français contre Japonais, Paris, SEDES, 1993. Cote IAO : 605AI.03/1313
  • Verney, Sébastien, L’Indochine sous Vichy, entre Révolution nationale, collaboration et identités nationales, 1940-1945, Paris, Riveneuve, 2012. Cote IAO : 605AI.14/47
  • Vu Ngu Chieu, Political and social change in Viet-Nam between 1940 and 1946, University of Wisconsin-Madison, Ph.D History, 1984. Publié chez Ann Arbor, Mich. : University Microfilms International, 1984.

 

Communisme, nationalisme et révolution

Un sujet pour le moins débattu, la relation entre communisme et révolution a été au coeur de l’historiographie des années 1970 et 1980. Avec l’étude des acteurs du nationalisme et des autres projets non communistes d’autres perspectives se sont ouvertes permettant de mieux comprendre la déchirure intérieure et les questionnements d’une histoire toujours en cours. Si la sociologie des adeptes du communisme vietnamien a été faite, celles des nationalistes révolutionnaires et des nationalistes modérés restent à étudier comme nous le défendions dans un article paru dans la revue Moussons.

  • Boudarel, Georges ; Chesneaux, Jean ; Hémery, Daniel (sous la dir.), Tradition et révolution au Vietnam, Paris, Anthropos, Sociologie et tiers-monde, 1971. Cote IAO : 600AV.11/210BOU
  • Célérier, Pierre, Menaces sur le Viêt-Nam, Saigon, IDEO, 1950.
  • Chen, King C., Vietnam and China, 1938-1954, Princeton, Nj., Princeton University Press, 1969. Cote IAO : 204AV.13/36STO
  • Fall, Bernard, Le Viêt-Minh, la République Démocratique du Viet-Nam, 1945-1960, Paris, Armand Colin, Cahiers de la FNSP, 1960. Version anglaise (1956) dans le Fonds Mus de l’IAO, cote : 605AV.17/4MUS
  • Franchini, Philippe (sous la dir.), Saigon, 1925-1945 : de la « Belle Colonie » à l’éclosion révolutionnaire ou la fin des dieux blancs, Paris, Éditions Autrement, Autrement. Série Mémoires, 1992. Cote IAO : 600AV.13/224STO
  • Hémery, Daniel, Révolutionnaires vietnamiens et pouvoir colonial en Indochine : communistes, trotskystes, nationalistes à Saigon de 1932 à 1937, Paris, Maspéro, 1975. Cote : 605AV.03/429BOU
  • Hoang Van Chi, From colonialism to communism: a case history of North Vietnam, New York, Praeger, Praeger publications in Russian history and world communism, 1964. Traduit en français : Du colonialisme au communisme. L’expérience du Nord-Vietnam, Tours, Mame, Coll. Dialogues #3, 1965. Cote IAO : 605AV.11/3BOU
  • Kleinen, John, Facing the future, reviving the past: a study of social change in a Northern Vietnamese village, Singapore, Institute of Southeast Asian Studies, 1999. Cote IAO : 604AV.03/1424
  • Lin Hua, Chiang Kai-Shek, de Gaulle contre Hô Chi Minh. Viêt-nam 1945-1946, Paris, L’Harmattan, 1994. Cote IAO : 605AI.03/1257
  • Lu, Victor, La pensée politique vietnamienne au XXe siècle, Thèse de 3e cycle, Études politiques, Paris 2, 1987.
  • Luu Hong Khanh, Le Parti communiste vietnamien et la question nationale, Marburg an der Lahn, [Luu Hong Khanh], 1980. Cote IAO : 605AV.11/340BOU
  • Olsen, Mari, Solidarity and national revolution: the Soviet Union and the Vietnamese communists 1954-1960, Oslo, Institutt for forsvarsstudier, 1997. Cote IAO : 204AV.13/84STO
  • Pike, Douglas E., History of Vietnamese Communism, 1925-1976, Stanford, CA, Hoover Institution Press, 1978.
  • Salomon, Matthieu, Les élites communistes vietnamiennes de 1945 à nos jours : essai de caractérisation des « logiques de pouvoir », Mémoire de DEA, Institut des Etudes Politiques de Paris, 2001.
  • Shaplen, Robert, The lost revolution: Vietnam, 1945-1965, London, Andre Deutsch, 1965.
  • Tønnesson, Stein, The Vietnamese revolution of 1945: Roosevelt, Ho Chi Minh and de Gaulle in a world at war, Oslo, PRIO, London, Sage publications, 1991. Cote IAO : 605AV.13/17STO
  • Tran Doan Lam, Histoire du parti communiste du Vietnam : (Questions – Réponses), Hanoi, Thế Giới, 2012. Cote IAO : 605AV.13/4
  • Trinh Van Thao, Vietnam : du confucianisme au communisme un essai d’itinéraire intellectuel, Paris, L’Harmattan, Logiques sociales, 2008. Cote IAO : 604AV.08/63
  • Turley, William S., Vietnamese communism in comparative perspective, Boulder, Colo., Westview Press, 1980. Cote IAO : 605AV.11/10BOU
  • Turner, Robert F., Vietnamese communism: its origins and development, Stanford, Hoover Institution Press, Stanford University, 1975.
  • Vu Ngu Chieu, The other side of the 1945 Vietnamese revolution: the empire of Viet-Nam (March-August 1945), Houston, Texas, Văn Hóa, 1996, bilingue.
  • Worthing, Peter M., Occupation and revolution: China and the Vietnamese August revolution of 1945, Berkeley, CA, Institute of East Asian Studies, University of California, Berkeley, 2001.

 

Ho Chi Minh (de et sur)

Si Ho Chi Minh a écrit à plusieurs reprises sur son propre parcours de révolutionnaire en tentant de figer dans le marbre son action, des études biographiques clés ont renouvelé depuis une quinzaine d’années notre connaissance du leader sanctifié de la révolution vietnamienne.

  • Bénichou, Marcel; Bui-Xuan Quang (1); Bui-Xuan Quang (2)… [et al.], Ho Chi Minh, l’homme et son héritage, Paris, Duong Moi – La voie nouvelle, 1990. Cote IAO : 603AV.03/649
  • Duiker, William J., Ho Chi Minh, a life, New York, Hyperion, 2000. Cote IAO : 603AV.03/1090
  • Gaspard, Thu-Trang, Ho Chi Minh à Paris (1917-1923), Paris, L’Harmattan, coll. « Recherches asiatiques », 1992.
  • Grossheim, Martin, Ho Chi Minh, Der geheimnisvolle Revolutionär Leben und Legende, München Beck, Beck’sche Reihe, 2011.
  • Hémery, Daniel [1990], Ho Chi Minh, de l’Indochine au Vietnam, Paris, Gallimard, Découvertes Gallimard, 2013, nouvelle éd. Cote IAO : 603AV.03/516
  • Ho Chi Minh, De la révolution 1920-1966, Paris, Plon, 1968. Textes rassemblés et présentés par Bernard B. Fall. Cote IAO : 603AV.03/650
  • Ho Chi Minh, Ecrits 1920-1969, Hanoi, Éditions en Langues étrangères, 1971. Cote IAO : 205AV.03/648 (édition de 1976)

 

Guerres vietnamiennes, vues d’ensemble

La guerre a été le fait majeur de l’histoire du XXe siècle vietnamien. Guerre de cent ans contre la colonisation, guerre d’unification pendant trente ans, guerre civile, guerre par procuration…, les débats pour tenter de qualifier ce phénomène social à multiples facettes se poursuivent. Voir aussi les ouvrages consacrés à la guerre dans les instruments de travail.

  • Ageron, Charles-Robert & Devillers, Philippe (sous la dir.), « Les guerres d’Indochine de 1945 à 1975 », Les Cahiers de l’Institut d’Histoire du Temps Présent, Cahier n° 34, juin 1996.
  • Césari, Laurent, L’Indochine en guerres : 1945-1993, Paris, Belin, 1995. Cote IAO : 605AV.03/1057
  • Chaffard, Georges, Les deux guerres du Vietnam : de Valluy à Westmoreland, Paris, La Table ronde, La Table ronde, documents et reportage, 1969. [comprend le Rapport Morlière de janvier 1947 sur le dernier trimestre de l’année 1946, pp. 37-57, rapport annoté par Chaffard].
  • Clodfelter, Micheal, Vietnam in military statistics. A history of the Indochina wars, 1772-1991, Jefferson, NC, McFarland, 1995. Cote IAO : 605AI.03/1415
  • Férier, Gilles, Les trois guerres d’Indochine, Lyon, Presses universitaires de Lyon, Coll. Conflits contemporains, 1994. [sévère critique de P. Brocheux]. BDL
  • Lê Xuân Khoa, Việt Nam 1945-1995 : Chiến tranh, tị nạn và bài học lich su. 1. Tị nạn 1954 và bài học bốn cuộc chiến (1945-1979), Bethesda (Maryland), Tiên Rồng, 2004. Cote IAO : 600V.06/583
  • Lechervy, Christian & Regaud, Nicolas, Les guerres d’Indochine, du Xe au XXe siècle, Paris, Presses universitaires de France, Que Sais-Je ? 3050, 1996.

 

Guerre d’Indochine (1945-1956) et Etat associé (1948-1955)

Première guerre de la décolonisation brutale du pays, la Guerre d’Indochine concerne surtout le Viêt-Nam. Pendant plus de huit ans, le pays fut transformé en une peau de léopard entre les zones contrôlées par le gouvernement de la RDVN de Ho Chi Minh en résistance et celles placées sous l’autorité du contre-feu nationaliste développé par l’Etat associé du Viêt-Nam sous la direction de l’ex-empereur Bao Dai et des nationalistes non communistes.

  • Blanchet, Marie-Thérèse, Naissance de l’État associé du Viêt-Nam, Paris, M.-Th. Génin, 1954. BDL (magasin 11) : 125023
  • Dabezies, Pierre, Forces politiques au Vietnam, Bordeaux, Thèse, Droit, 1955.
  • Dalloz, Jacques, La guerre d’Indochine, 1945-1954, Paris, Éditions du Seuil, Points Histoire, 2002, nouvelle édition avec complément bibliographique.
  • Devillers, Philippe (présenté par), Paris-Saigon-Hanoi, les archives de la guerre, 1944-1947, Paris, Gallimard / Julliard, Archives, 1988. Cote IAO : 605AV.13/245STO
  • Devillers, Philippe, Histoire du Vietnam de 1940 à 1952, Paris, Editions du Seuil, Esprit / Frontière ouverte, 1952. Cote IAO : 600AV.03/35
  • Devillers, Philippe & Lacouture, Jean, Vietnam de la guerre française à la guerre américaine, Paris, Paris, Editions du Seuil, Esprit / Frontière ouverte, 1969. Cote IAO : 201AV.03/343
  • Dunn, Peter M., The first Vietnam War, London, Dunn, C. Hurst, 1985. Cote IAO : 605AV.03/1399
  • Fall, Bernard, Indochine, 1946-1962. Chronique d’une guerre révolutionnaire (Street without joy), Paris, Robert Laffont, L’histoire que nous vivons, 1962. Cote IAO : 605AI.11/104BOU
  • Fall, Bernard, Dien Bien Phu, un coin d’enfer, Paris, Robert Laffont, L’histoire que nous vivons, 1968. BDL (magasin 4) : GII 2543
  • Goscha, Christopher E., Le contexte asiatique de la guerre franco-vietnamienne. Réseaux, relations et économie (d’août 1945 à 1954), Thèse de doctorat d’histoire, École Pratique des Hautes Études, 2000, 2 vol.
  • Goscha, Christopher E., Vietnam, un Etat né de la guerre, 1945-1954, Paris, Armand Colin, 2011. Cote IAO : 605AV.11/95
  • Gras, Yves, Histoire de la guerre d’Indochine, Paris, Denöel, 1992. Cote IAO : 600AV.03/452
  • Grosser, Pierre, La France et l’Indochine 1953-1956 : une « carte de visite » en « peau de chagrin », Thèse, IEP, Histoire, Paris, 2002.
  • Hammer, Ellen J., The struggle for Indochina, Stanford, Stanford University Press, 1954. Nouvelle édition en 1966 avec la mention « 1940-1955 ».
  • Journoud, Pierre, De Gaulle et le Vietnam: 1945-1969. La réconciliation, Paris, Tallandier, 2011. Cote IAO : 605AV.11/126
  • Joyaux, François, La Chine et le règlement du premier conflit d’Indochine : Genève, 1954, Publications de la Sorbonne, 1979. Cote IAO : 605AC.98/728
  • Leplat, Daniel, Le trafic de la piastre indochinoise, 1945-1954, Université Panthéon-Sorbonne, Thèse d’histoire, Paris, 2010. Cote IAO : Thèse.V/29.1-4
  • Mus, Paul, Le Viêt Nam chez lui, Paris, Paul Hartmann, Centre d’études de politique étrangère, 1946.
  • Mus, Paul, Viêt-Nam, sociologie d’une guerre, Paris : Éditions du Seuil, coll. Esprit / Frontière ouverte, 1952. Cote IAO : 604AV.13/232STO
  • Mus, Paul, Le destin de l’union française : de l’Indochine à l’Afrique, Paris : Éditions du Seuil, coll. Esprit / Frontière ouverte, 1954. Cote IAO : 600AV.03/385
  • Rocolle, Pierre, Pourquoi Dien Bien Phu ?, Paris, Flammarion, 1968. Cote IAO : 201AI.11/341BOU
  • Shipway, Martin, The road to war: France and Vietnam, 1944-1947, Oxford, Berghahn Books, 1996. Cote IAO : 605AI.03/1107
  • Tertrais, Hugues, La piastre et le fusil. Le coût de la guerre d’Indochine, 1945-1954, Paris, Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2002. Cote IAO : 606AI.03/1011
  • Valette, Jacques, La guerre d’Indochine, 1945-1954, Paris, Armand Colin, Histoires-Colin, 1994.
  • Varga, Daniel, La politique française en Indochine, 1947-50. Histoire d’une décolonisation manquée, Université de Provence, Thèse de doctorat, Espaces, cultures, sociétés, Aix-Marseille 1, 2004.
  • Waite, James, The end of the First Indochina War: a global history, New York, Routledge, 2012. Cote IAO : 605AV.12/89

 

Guerre du Viêt-Nam (The Vietnam War) 1961-1975, et conséquences

Cette rubrique consacrée à la guerre de réunification entre les deux Viêt-Nam est la plus importante en nombre d’ouvrages. La production sur ce sujet semble inépuisable. Pour un aperçu plus détaillé on se reportera à la bibliographie commentée de John Prados éditée à la fin de Vietnam: the history of an unwinnable war. Pour ce qui nous concerne, nous avons mis l’accent sur les nouvelles perspectives analysant à la fois la conduite de la guerre par la RDVN et la réception de celle-ci par la RVN et ses descendants en exil. Si le combat fratricide se termine à Saigon en 1975, il perdure dans les mémoires et laisse encore des traces sur le sol vietnamien.

  • Ang, Cheng Guan, Ending the Vietnam War: the Vietnamese communists’ perspective, New York, Routledge Curzon, 2003.
  • Ang, Cheng Guan, Southeast Asia and the Vietnam War, London, Routledge, Routledge studies in the modern history of Asia, 2010. Cote IAO : 204AA.10/89
  • Barbier, Mary Kathryn; Robins, Glenn; Wiest, Andrew (ed.), America and the Vietnam War: re-examining the culture and history of a generation, London, New York, Routledge, 2010.
  • Benichou, Marcel, Une destruction d’idées reçues, le Viêt-Nam, 1972-1982, Thèse de doctorat, Histoire, Montpellier 3, 1986.
  • Berman, Larry, No peace, no honor: Nixon, Kissinger and betrayal in Vietnam, London, Simon & Schuster, 2002. Cote IAO : 605AV.03/1156
  • Bradley, Mark & Young, Marilyn B., Making sense of the Vietnam wars: local, national, and transnational perspectives, Oxford, Oxford University Press, 2008. Cote IAO : 605AV.09/35
  • Bradley, Mark, Vietnam at war, Oxford, Oxford University Press, 2009. Cote IAO : 605AV.09/162. Voir sur cet ouvrage la critique de Peter Zinoman, « Lectures indochinoises. A propos de Vietnam at War de Mark Bradley », Communisme 2013, pp. 319-336.
  • Clodfelter, Mark, The limits of air power: the American bombing of North Vietnam, New York, Free Press, 1989.
  • Critchfield, Richard, The long charade: political subversion in the Vietnam War, New York, Harcourt, Brace & World, 1968.
  • Elliott, David W.P., The Vietnamese War: revolution and social change in the Mekong Delta, 1930-1975, Armonk; London, M.E. Sharpe, Inc., 2003. Cote IAO : 605AV.03/1121
  • Elliott, Duong Van Mai, RAND in Southeast Asia: a history of the Vietnam War era, Santa Monica, CA, RAND, 2010. Cote IAO : 605AV.10/62
  • Dang Phong, Five Ho Chi Minh Trails, Hanoi, The Gioi Publishers, 2012. Cote IAO : 604V.09/317 (version originale en vietnamien)
  • Doan Van Toai & Chanoff, David (eds), Vietnam, a portrait of its people at war, London, New York, I.B. Tauris, 1996. (Nouvelle éd. en 2001). Cote IAO : 601AV.03/1400
  • Fitzgerald, Frances, Fire in the lake, the Vietnamese and the Americans in Vietnam, Boston, An Atlantic Monthly Press Book, 1972. Cote IAO : 600AV.03/360
  • Gaiduk, Ilya V., The Soviet Union and the Vietnam War, Chicago, I.R. Dee, 1996. Cote IAO : 204AV.13/10STO
  • Gravel, Mike (ed.), The Pentagon papers: the defense department history of United States decisionmaking on Vietnam, Senator Gravel edition, Boston, Beacon, 1971-1972, 5 vol.
  • Herring, George C., America’s longuest war: The United States and Vietnam, 1950-1975, New York, McGraw-Hill, 2002, 4e ed. Cote IAO : 605AV.06/38BOU (éd. de 1979)
  • Herring, George C. (ed.), The secret diplomacy of the Vietnam War. The negotiating volumes of the Pentagon papers, Austin, University of Texas press, 1983.
  • Huynh Luu Doan & Werner, Jayne Susan (eds), The Vietnam War: Vietnamese and American perspectives, Armonk (N.Y.), London, M. E. Sharpe, 1993. Cote IAO : 605AV.03/1134
  • Journoud, Pierre & Menétrey-Monchau, Cécile (eds.), Vietnam, 1968-1976: la sortie de guerre / Vietnam, 1968-1976 : exiting a war, Bruxelles, Peter Lang, Enjeux internationaux, 2011.
  • Kolko, Gabriel, Anatomy of a war, 1940-1975, London, Allen & Unwin, 1986. Réédité en 1994 et 2001 avec le sous-titre : « Vietnam, the United States and the modern historical experience ». Cotes IAO : 605AV.13/12STO et 605AV.06/22BOU (Pantheon Books, 1987).
  • Li Xiaobing, Voices from the Vietnam War: stories from American, Asian, and Russian veterans, Lexington, Ky., The University Press of Kentucky, 2010. Cote IAO : 603AV.10/170
  • Oberdorfer, Don, Tet ! The Turning point in the Vietnam War, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2001. Cote IAO : 201AV.03/344 (Da Capo, 1971).
  • Pholsena, Vatthana & Tappe, Oliver (eds.), Interactions with a Violent Past. Reading post-conflict landscapes in Cambodia, Laos and Vietnam, Singapore and Bangkok, NUS Press / Irasec, 2013. Cote IAO : 604AA.14/59
  • Porter, Gareth, Vietnam: The Definitive documentation of human decisions, Stanfordville, NY, Coleman Enterprises, 1979, 2 vol. Cote IAO : 601AV.13/1-2STO
  • Prados, John, The blood road: the Ho Chi Minh Trail and the Vietnam War, New York, Wiley, 1999.
  • Ray, Sibnarayan (ed.), Vietnam seen from East and West: an international symposium, New York, London, Frederick A. Praeger, 1966. Cote IAO : 600AV.03/3
  • Schell, Jonathan, The real war: the classic reporting on the Vietnam War with a new essay, London, Corgi, 1989.
  • Shaplen, Robert, The road from war: Vietnam 1965-1970, New York, Harper & Row, 1970.
  • Smith, Ralph B., An international history of the Vietnam war, Basingstoke, Macmillan Press, 1983-1991, 3 vol. Cote IAO : 605AV.13/54.1-3STO
  • Todd, Olivier, La chute de Saigon. Cruel avril 1975, Paris, Perrin, 2001. (réédition de Cruel Avril, 1975, R. Laffont, 1987). Cote IAO : 605AV.13/220STO (édition de 1987).
  • Ton That Tung et al., La guerre chimique et ses séquelles, dossier, Hanoi, Le Courrier du Vietnam, 1980.
  • Trullinger, James W., Village at war: An account of conflict in Vietnam, Stanford, CA, Stanford University Press, 1980. Réédité en 1993.
  • Weisberg, Barry (ed.), Ecocide in Indochina: the ecology of war, San Francisco, Canfield Press, 1970.

 

Polémologie : armée populaire (RDVN), armée sud-vietnamienne (RVN) et Viêt Công

Trop peu d’études se sont interrogées sur les pratiques et les objectifs militaires dans les deux camps. Il existe pourtant une littérature abondante (en langue vietnamienne) sur le sujet permettant d’envisager une polémologie vietnamienne qui s’est assez peu souciée du sort des populations locales. Notons l’avènement du concept de démocide développé par R. J. Rummel et la pertinence des études statistiques de Micheal Clodfelter (cité plus haut).

  • Boudarel, Georges, Giap, Paris, Éditions Atlas / Bruxelles, Éditions Érasme / Lugano, Éditions transalpines, 1977. Cote IAO : 603AV.11/187BOU
  • Fall, Bernard, Viêt-Nam, dernières réflexions sur une guerre, Paris, Robert Laffont, L’histoire que nous vivons, 1968. Cote IAO : 605AV.06/20BOU
  • Gee, Kenneth, The graves of Hue: a short study of the use of terror as a political weapon by the Communists of South Vietnam, Sydney, [Friends of Vietnam], [1969?], 16 p.
  • Greenville, Kenneth, The saving of South Vietnam, Sydney, Alpha Books, 1972.
  • Hosmer, Stephen T., Viet Cong repression and its implication for the future, Lexington (Mas.), D.C. Heath, 1970. Cote IAO : 605AV.11/252BOU et 605AV.11/252STO
  • Huỳnh Văn Cao, Thế chiến nhân dân, People’s Strategy, Saigon, 1961.
  • Joes, Anthony James [1989], The War for South Viet Nam, 1954-1975, New York, Praeger, 2000, revised edition.
  • Lockhart, Greg, Nation in arms: the origins of the People’s army of Vietnam, Asian studies association of Australia, Allen and Unwin, 1989. Cote IAO : 201AV.03/612
  • Pike, Douglas, Viet Cong: the organization and techniques of the national liberation front of South Vietnam, Cambridge, The MIT Press, 1966. Cote IAO : 200AV.03/349
  • Pike, Douglas, War, Peace, and the Viet Cong, Cambridge, Mass., The M.I.T. Press, 1969.
  • Pike, Douglas, PAVN: People’s army of Vietnam, Washington DC, Brassey’s defence publishers, Presidio Press, 1986. Cote IAO : 201AV.06/15BOU
  • Thayer, Carlyle A., War by other means: national liberation and revolution in Viet-Nam, 1954-60, Sydney, Allen and Unwin, 1989.
  • Thayer, Carlyle A., The Vietnam people’s army under Doi Moi, Singapore, ISEAS, Pacific Strategic Paper, 1994. Cote IAO : 201AV.03/1380
  • Victory in Vietnam. The official history of the People’s Army of Vietnam, 1954-1975, Lawrence, Ka., University Press of Kansas, 2002. Cote IAO : 605AV.03/1149
  • Vo Nguyen Giap (Général), Guerre du peuple, armée du peuple. L’expérience du peuple vietnamien dans la lutte armée, Hanoi, Éditions en langues étrangères, 1961. Deuxième édition revue et corrigée en 1973. Réédition chez Maspéro en 1966 et 1967 (PCM). Cotes IAO : 201AV.03/518 et 201AV.03/519
  • Vo Nguyen Giap (Général), La guerre de libération nationale au Viet Nam : ligne générale, stratégie, tactique, Hanoi, Éditions en langues étrangères, 1970. Cote IAO : 201AV.08/222BOU

 

Deux Viêt-Nam, République Démocratique du Viêt-Nam – Nord (1955-1975)

Quelques études, encore assez peu nombreuses, portent sur les réalités de la République Démocratique du Viêt-Nam (Nord Viêt-Nam) entre la victoire Dien Bien Phu et la chute de Saigon. Offrant le spectacle d’une réforme agraire radicale en échec et dissidences politiques étouffées (Affaire des revues « Nhan Van – Giai Pham » et purge interne dans l’Affaire du « révisionnisme anti-parti »), la RDVN s’engouffre dans la guerre pour le Sud.

  • Boudarel, Georges, Dissidences intellectuelles au Vietnam : l’affaire Nhan van-giai pham, Paris, Éditions Michel de Maule, 1989.
  • Boudarel, Georges, Cent fleurs écloses dans la nuit du Vietnam : communisme et dissidence, 1954-1956, Paris, Jacques Bertoin, 1991. Cote IAO : 605AV.11/2BOU
  • Hartingh, Bertrand de, Entre le peuple et la nation : la République démocratique du Việt Nam de 1953 à 1957, Paris, École française d’Extrême-Orient, 2003. Cote IAO : 605AV.14/415LQ
  • Le Chau, Le Viêt Nam socialiste : une économie de transition, Paris, François Maspéro, Économie et socialisme, 1966. [période 1945-1965] Cote IAO : 606AV.11/322BOU
  • Nguyen, Ngoc-Luu, Peasants, party and revolution. The politics of agrarian transformation in Northern Vietnam, 1930-1975, Univerteit Van Amsterdam, 1987. (Thèse). Cote IAO : 415AV.03/94
  • Tessier, Olivier, « Le ‘grand bouleversement’ (long trời lở đất) : regards croisés sur la réforme agraire en République démocratique du Việt Nam », Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, vol. 95-96 (2008-2009), 2012, pp. [73]-134.
  • Tran Nhu Trang, The transformation of the peasantry in North Vietnam, Philadelphia, University of Pennsylvania, PhD diss., 1972. Cote IAO : 7313210 (thèse en pdf).
  • Van Dyke, John, M., North Vietnam’s strategy for survival, Palo Alto CA, Pacific Books, 1972.
  • Vo Nhan Tri, Croissance économique de la République démocratique du Viêt-Nam (1945-1965), Hanoi, Éditions en langues étrangères, 1967. Cote IAO : 414AV.11/324BOU

Voir aussi Fall (1967), Duiker (1995) et Duncanson (1968) dans la section qui suit.

 

Deux Viêt-Nam : République du Viêt-Nam – Sud (1955-1975)

Entre autoritarisme, chaos politique et construction de la démocratie, la République du Viêt-Nam (Sud Viêt-Nam) offre des visages différents sous les deux Républiques proclamées en 1955 et en 1967. Elle ne put survivre à l’interventionnisme américain et à la subversion interne dirigée par le Nord.

  • Callison, Charles Stuart, Land-to-the-tiller in the Mekong Delta. Economic, social, and political effects of land reform in four villages of South Vietnam, Center for South and Southeast Asia Studies, University of California, University Press of America, 1983.
  • Đặng Phong, Kinh tế miền Nam Việt Nam : thời kỳ 1955-1975, Hanoi, NXB Khoa học xã hội, 2004. Cote IAO : 606V.06/654
  • Duiker, William J., Sacred war. Nationalism and revolution in a divided Vietnam, New York, McGraw-Hill, 1995. Cote IAO : 605AV.03/1125
  • Duncanson, Dennis J., Government and revolution in Vietnam, New York & London, Oxford University Press, 1968. Cote IAO : 605AV.11/43BOU
  • Fall, Bernard, Les deux Viêt-Nam, Paris, Payot, Études et documents Payot, 1967. Cote IAO : 605AV.06/19BOU (version anglaise The Two Viet-Nams, Pall-Mall Press, 1963).
  • Jacobs, Seth, America’s miracle man in Vietnam: Ngo Dinh Diem, religion, race, and U.S. intervention in Southeast Asia, Durham, NC, Duke University Press, 2004.
  • Joiner, Charles A., The politics of massacre : political processes in South Vietnam, Philadelphia, Temple University Press, 1974.
  • Lam Vinh The, Republic of Vietnam, 1963-1967: years of political chaos, Hamilton, Ontario, Hoai Viet, 2010. IAO, Fonds Virtual Saigon.
  • Nghiem Dang, Viet-Nam politics and public administration, Honolulu, East-West Center Press, 1966. Cote IAO : 200AV.08/202BOU
  • Nguyen Anh Tuan (Mme), Les forces politiques au Sud Viet-Nam depuis les Accords de Genève 1954, Louvain, s.n., Publications de la Faculté des sciences économiques, sociales et politiques de l’Université catholique de Louvain, 31, 1967. Cote IAO : 203AV.08/201BOU
  • Nguyen Anh Tuan, The financial situation in Viet Nam, Saigon, Republic of Vietnam, Vietnam Council on Foreign Relations, 1970.
  • Nguyen Anh Tuan, South Vietnam trial and experience, Athens, Ohio, Center for international studies, Ohio university, 1987. Cote IAO : 8708666 (Thèse en pdf).
  • Nguyen Thai, Is South Vietnam viable?, Manila, 1962.
  • Penniman, Howard R., Elections in South Vietnam, Washington, American Enterprise Institute for Public Policy Research, 1972.
  • Pham Thi Kim Dung, Les mutations de la République du Vietnam : l’apport de la revue Bách-Khoa (Sài-gòn, 1957-1975), Thèse de doctorat, Inalco, Langues, littératures et sociétés, Paris, 2002.
  • Pham Van Quynh, Le rôle de l’agriculture dans le développement économique de la République du Vietnam (Vietnam du Sud), Mémoire DES, UER Sciences économiques, Paris 2, 1974.
  • Phi Van, Nguyen, Les résidus de la guerre. La mobilisation des réfugiés du Nord pour un Vietnam non-communiste (1954-1965), Thèse, Histoire, Université du Québec à Montréal, 2015.
  • Scigliano, Robert, South Vietnam: nation under stress, Boston, Houghton Mifflin, 1964.
  • Topmiller, Robert J., The lotus unleashed: the Buddhist peace movement in South Vietnam, 1964-1966, Lexington, KY, University Press of Kentucky, 2002. Cote IAO : 604AV.03/1132

 

Viêt-Nam réunifié post-révolutionnaire, rééducation politique (1976-1989)

Après la chute de Saigon le 30 avril 1975, la RDVN applique son modèle politico-économique à l’ensemble du Sud vaincu. La gestion de la société sud-vietnamienne révèle un visage punitif et expiatoire incarné par les camps de rééducation indissociables de cette période sombre d’après-guerre. Avec la collectivisation forcée et « le droit de maître collectif » de Le Duan, l’économie s’effondre. Le pays a besoin d’un second souffle qu’il peut finalement trouver après la mort des vieux doctrinaires.

  • Beresford, Melanie, Vietnam: politics, economics, and society, New York, Pinter Publishers, 1988. Cote IAO : 600AV.03/28 (édition de 1975).
  • Beresford, Melanie, National unification and economic development in Vietnam, London, Macmillan, 1989.
  • Boudarel, Georges & al., La bureaucratie au Vietnam, Paris, L’Harmattan, Vietnam Asie débat, 1983. Cote IAO : 600AV.03/37
  • Duiker, William J., Vietnam since the fall of Saigon, Athens, Ohio, Ohio University Center for International Studies, 1989.
  • Lâm Thanh Liêm, Collectivisation des terres. L’exemple du delta du Mékong, Paris, SEDES, 1986. Cote IAO : 200AV.03/597
  • Mai Thu Van, Viêtnam, un peuple, des voix, Paris, Pierre Horay, 1983. Cote IAO : 104AV.11/297BOU
  • Moore, John Norton (ed.), The Vietnam debate: a fresh look at the arguments, Lanham, University Press of America, 1990.
  • Nguyen Duc Nhuan (sous la dir.), Le Viêt Nam post-révolutionnaire. Population, économie, société, 1975-1985, Paris, L’Harmattan, Asie-Débat, 1987. BDL, salle Histoire, Géographie, Philosophie : 959.704 4 VIE
  • Nguyen Van Canh, Vietnam under communism, 1975-1982, Stanford, Ca., Hoover institution press, 1983. Cote IAO : 605AV.13/61STO
  • Nguyen Van Linh [secrétaire général du PCV], Vietnam, problèmes immédiats, Hanoi, Éditions en Langues étrangères, 1988.
  • Porter, Gareth, Vietnam: the politics of bureaucratic socialism, Ithaca, N.Y., Cornell University Press, 1993. Cote IAO : 200AV.03/1401
  • Post, Ken, Revolution, socialism and nationalism in Viet-Nam: an interrupted revolution, Aldershot, GB, Dartmouth, 1989-1994, 5 volumes. Cote IAO : 605AV.04/81
  • Vo Nhan Tri, Vietnam’s economic policy since 1975, Singapore, Institute of Southeast Asian studies, 1990. Cote IAO : 414V.11/326BOU

 

Guerre des communismes (1979-1989) et réfugiés (Boat People)

La nouvelle république unifiée (RSVN) ne s’offre pas de répit. Ses dirigeants, familiers de la guerre, engage le pays dans une aventure militaire de dix ans au Cambodge. Le chaos en péninsule indochinoise engendre des vagues sans précédents de « land people et de boat people » qui fuient la nouvelle violence ethnique et politique qui s’est abattue.

  • Boudarel, Georges & Hémery, Daniel (sous la dir.), Indochine, première guerre entre États communistes, Paris, La Documentation française, 1979. N° 373 de « Problèmes politiques et sociaux : articles et documents d’actualité mondiale ».
  • Bousquet, Gisèle L., Behind the bamboo edge: the impact of homeland politics in the Parisian Vietnamese community, Ann Arbor, Mich., University of Michigan Press, 1991. Cote IAO : 8726147 (thèse en pdf).
  • Bui Xuan Quang, La troisième guerre d’Indochine, 1975-1999 : sécurité et géopolitique en Asie du Sud-Est, Paris, L’Harmattan, 2000. Cote IAO : 204AA.03/1044
  • Chanda, Nayan, Les frères ennemis. La péninsule indochinoise après Saigon, Paris, Presses du CNRS, 1987. Cote IAO : 605AA.11/351STO (édition anglaise, 1986).
  • Chen, King C., China‘s war with Vietnam, 1979: issues, decisions, and implications, Stanford, Calif., Hoover Institution Press, Stanford University, 1987.
  • Condominas, Georges & Pottier, Richard, Les réfugiés originaires de l’Asie du Sud-Est : arrière-plan historique et culturel, les motivations de départ / rapport présenté au Président de la République par une équipe du Centre de documentation et de recherche sur l’Asie du Sud-Est et le monde insulindien, Paris, La Documentation française, 1983. Cote IAO : 200AV.03/489BOU
  • Elliott, David W., The Third Indochina conflict: [panel discussion], Boulder, Colo., Westview Press, 1981. Cote IAO : 204AA.13/49STO
  • Grant, Evans & Rowley, Kelvin, Red brotherhood at war. Vietnam, Cambodia and Laos since 1975, London, Verso, 1990. Nouvelle éd.
  • Le Huu Khoa, Les Vietnamiens en France : insertion et identité. Le processus d’immigration depuis la colonisation jusqu’à l’implantation des réfugiés, Paris, L’Harmattan, CIEM, 1985. Cote IAO : 102AV.03/1049
  • Le Huu Khoa, L’immigration confucéenne en France. On s’exile toujours avec ses ancêtres : essai de sociologie de l’exil, Paris, L’Harmattan, Minorités et sociétés, 1986. Cote IAO : 102AA.03/1050

 

Renouveau (1986-2016) : réformes économiques et étatiques

Après dix ans de gabegie économique et sociale, le PCV tente la réforme de l’Etat et de l’économie. Le capitalisme est réintroduit dans le système économique assurant à la fois la survie politique du régime et un nouveau souffle pour la population. L’économie de marché « à orientation socialiste » est décrétée. La réforme politique oscille entre timide ouverture et danger potentiel des modèles extérieurs.

  • Abuza, Zachary, Renovating politics in contemporary Vietnam, Boulder, Colo., Lynne Rienner Publishers, 2001. Cote IAO : 200AA.01/275
  • Beresford, Melanie & Dang Phong, Economic transition in Vietnam: trade and aid in the demise of a centrally planned economy, Northampton, MA, E. Elgar, 2000. Cote IAO : 400AV.03/1351
  • Dang Thi Loan, Lê Du Phong et Hoang Van Hoa, Viêt Nam’s economy after 20 years of Renewal (1986-2006). Achievements and challenges, Hanoi, Thế Giới Publishers, 2010.
  • Duiker, William J., Vietnam: revolution in transition, Boulder, Colo., Westview, Nations of the modern world, Asia, 1995, 2nd ed. Cote IAO : 600AV.04/57
  • Fforde, Adam, Vietnamese state industry and the political economy of commercial renaissance. Dragon’s tooth or curate’s egg?, Oxford, Chandos, Chandos Asian studies series, 2007. Cote IAO : 400AV.08/269
  • Le Van Cuong & Mazier, Jacques, L’économie vietnamienne en transition. Les facteurs de la réussite, Paris, L’Harmattan, 1998. Cote IAO : 400AV.07/124
  • MacLean, Ken, The governement of mistrust. Illegibility and bureaucratic power in Socialist Vietnam, Madison, Wis., The University of Wisconsin Press, 2013. Cote IAO : 200AV.14/65
  • Paquet, Emmanuelle, Réforme et transformation du système économique vietnamien, 1979-2002, Paris, L’Harmattan, « Pays de l’Est », 2004. Cote IAO : 414AV.07/159
  • Pomonti, Jean-Claude, & Tertrais, Hugues, Viêtnam communistes et dragons, Paris, Le Monde Éditions, 1994. Cote IAO : 605AV.03/98
  • Salomon, Matthieu, Les arcanes de la « démocratie socialiste » vietnamienne : évolution des assemblées populaires et du système juridique depuis le lancement du Dôi moi, Paris, CERI, 2004.
  • Sidel, Mark, The constitution of Vietnam: a contextual analysis, Oxford, Portlkand, Or., Hart, 2009. Cote IAO : 100AV.08/98
  • Stern, Lewis M., Renovating the Vietnamese Communist Party: Nguyen Van Linh and the programme for organizational reform, 1987-91, St. Martin’s Press, Institute of Southeast Asian Studies, 1993. Cote IAO : 200AV.03/1429
  • Stern, Lewis M., The Vietnamese Communist Party’s agenda for reform: a study of the eight national party congress, Jefferson, Md., McFarland, 1998.
  • Turley, William S, Reinventing Vietnamese socialism: Doi moi in comparative perspective, Boulder, Westview Press, 1993. Cote IAO : 100AV.11/38BOU
  • Vienne, Marie-Sybille de, L’économie du Viêt-Nam, 1955-1995. Bilan et prospective, Paris, CHEAM, 1994.

 

Nouvelles relations internationales, enjeux géopolitiques

Cette rubrique consacrée aux relations internationales permet de mesurer l’extraordinaire repositionnement régional et international du Viêt-Nam communiste à la fin de la Guerre froide et de la Guerre au Cambodge. On  notera l’importance de la question de la Mer de Chine méridionale qui prend peu à peu une dimension internationale.

  • Amer, Ramses & Thayer, Carlyle A. (ed.), Vietnam foreign policy in transition, Singapore, ISEAS, 1999. Cote IAO : 204AV.03/1320
  • Nguyen Khac Huynh, La diplomatie vietnamienne : l’art de négocier, Hanoi, Éditions Thế Giới, 2013.
  • Nguyen Viet Bach, Le Parti communiste vietnamien depuis la fin de la Guerre froide jusqu’à aujourd’hui, Université de Bordeaux, Faculté de droit et science politique, Mémoire de M2 Politique comparée: Pensées et régimes politiques, 2014.
  • Roze, Xavier, Géopolitique de l’Indochine : la péninsule éclatée, Paris, Economica, 2000. Cote IAO : 506AA.03/1020
  • Thayer, Carlyle A. & Amer, Ramses (eds.), Vietnamese foreign policy in transition, New York, St. Martin’s Press, 1999. Cote IAO : 204AV.03/1320
  • Vo Long Te, Les archipels de Hoàng-sa et de Trường-sa selon les anciens ouvrages vietnamiens d’histoire et de géographie, Saigon, Ministère de la Culture, de l’Éducation et de la Jeunesse, République du Vietnam, 1974. (Une ancienne ressource de nouveau à l’actualité). Cote IAO : 601V.11/327BOU

 

La société vietnamienne post-coloniale dans la globalisation

Le Viêt-Nam réunifié fait le bilan de trente années de renouveau (décembre 1986 / décembre 2016). L’évolution rapide de la société vietnamienne est analysée selon les grilles de lecture genrée, foulcadienne ou bourdieusienne pour souligner les nouvelles inégalités et l’émergence d’une classe possédante qui mêlent groupes d’intérêts privés et clans politiques régionaux. Si la réforme politique tarde à venir, le pays semble être à la croisée des chemins entre un retour vers un autoritarisme de type militaire et une véritable transition démocratique.

  • Bélanger, Danièle; Drummond, Lisa; Van Nguyen-Marshall (eds.), The Reinvention of distinction : modernity and the middle class in urban Vietnam, Dordrecht, Springer Verlag, ARI-Springer Asia series, 2012.
  • Drummond, Lisa & Thomas, Mandy (eds.), Consuming Urban Culture in Contemporary Vietnam, London, Routledge, 2003. Cote IAO : 106AV.13/53
  • Kerkvliet, Benedict J. Tria & Marr, David G., Beyond Hanoi, local government in Vietnam, Copenhagen, NIAS Press / Singapore, Institute of Southeast Asian Studies, 2004.
  • Kleinen, John, Facing the future, reviving the past: a study of social change in a Northern Vietnamese village, Singapore, Institute of Southeast Asian Studies, 1999. 604AV.03/1424
  • Malarney, Shaun K., Culture, ritual and revolution in Vietnam, Honolulu, University of Hawaii Press, 2002. Cote IAO : 100AV.03/1147
  • Taylor, Philip, Social inequality in Vietnam and the challenges to reform, Singapore, Institute of Southeast Asian Studies, 2004. Cote IAO : 100AV.06/100

 

Récits personnels, chroniques et essais vietnamiens en langues occidentales

Des voix vietnamiennes se sont fait entendre depuis les années soixante sur la dimension tragique du conflit et la guerre civile. Peu audibles à l’intérieur du pays pour cause de censure, ces témoignages donnent à voir les multiples voies politiques qui s’offraient au Viêt-Nam pour résoudre ou éviter le conflit. Pour une liste étendue de récits personnels vietnamiens, voir notre bibliographie en ligne du séminaire Mémoires d’Indochine.

  • S.M. Bao Dai, Le Dragon d’Annam, Paris, Plon, 1979. Cote IAO : 603AV.13/230STO
  • Bong-Wright, Jackie, Autumn cloud: from Vietnamese war widow to American activist, Sterling, Capital books, 2001. Cote IAO : 603AV.04/122
  • Bui Tin, 1945-1999, Vietnam : la face cachée du régime, Paris, Éditions Kergour, 1999. Voir aussi : From enemy to friends: a North Vietnamese perspective on the war, Annapolis, Md., Naval Institute Press, 2002. Cotes IAO : 603AV.13/229STO et 603AV.13/70STO
  • Chân Không, Sœur, La force de l’amour : autobiographie. Une bouddhiste dans le Viêt-Nam en guerre, Paris, La Table Ronde, Les Chemins de la sagesse, 1995. Cote IAO : 603AV.13/172
  • Dang Phuong Nghi, Mo. Une micro-histoire du Vietnam au XXe siècle, Paris, Centre international d’études vietnamiennes, 2004. Cote IAO : 603AV.14/414LQ
  • Doan Van Toai (avec Michel Voirol), Le goulag vietnamien, Paris, Robert Laffont, coll. Vécu, 1979. BDL (magasin 2) : 047170
  • Dong Si Nguyen, The Trans-Trường Sơn route: (a memoir), Hanoi, Thế Giới, Memoirs of war, 2005. Cote IAO : 603AV.07/91
  • Le Cao Dai, C’était au Tây Nguyên : journal de guerre d’un chirurgien nord-vietnamien 1965-1973, Hanoi, Thế Giới, Mémoires de guerre, 2006. Cote IAO : 750V.04/475 (édition originale en vietnamien, 2002).
  • Lê Ly Hayslip (avec Jay Wurst), Entre le ciel et la terre, Paris, Éditions du Seuil, 1993. Cote IAO : 603AV.03/1314
  • Ngo Dinh Quynh, Ngo Dinh Le Quyen & Willemetz, Jacqueline, La république du Viêt-Nam et Ngô-Dinh suivi des Mémoires posthumes de Madame Ngô-Dinh Nhu, Paris, L’Harmattan, 2013. Cote IAO : 603AV.14/68
  • Ngo Van, Au pays de la Cloche Fêlée : tribulations d’un Cochinchinois à l’époque coloniale, Montreuil, L’Insomniaque, 2000. Cote IAO : 603AI.03/1032
  • Ngo Van, Viêt-Nam, 1920-1945 : révolution et contre-révolution sous la domination coloniale, Paris, Nautilus, 2000.
  • Ngo Van Chieu, Journal d’un combattant Viêt-Minh, Paris, Seuil, 1955. Cote IAO : 603AV.03/889
  • Nguyen Ai Quoc, Le procès de la colonisation française, Paris, Librairie du Travail, 1924. Cote IAO : 601AV.03/625
  • Nguyen Dinh Hoa, From the city inside the Red River. A cultural memoir of mid-century Vietnam, Jefferson, N.C., McFarland, 1999. Cote IAO : 603AV.13/156
  • Nguyen Khac Vien, Expériences vietnamiennes, Paris, Editions sociales, 1970. Cote IAO : 600AV.11/293BOU
  • Nguyen Manh Tuong, Un excommunié. Hanoi 1954-1991, procès d’un intellectuel, Gennevilliers, Que Me, 1992. Cote IAO : 603AV.03/432STO
  • Nguyen Phu Duc, Viêt-Nam, pourquoi les Etats-Unis ont-ils perdu la guerre ?, Paris, Editions Godefroy de Bouillon, 1996. Publié en anglais sous le titre : The Viet Nam peace negotiations: Saigon’s side of the story, Christiansburg, VA, Dalley Book Service, 2005. Cote IAO : 605AV.06/243
  • Nguyen Thi Binh, Family, friends, and country: autobiography, Hanoi, Tri Thức Publishing House, 2013. Cote IAO : 603AV.15/17
  • Nguyen Thi Dinh, No other road to take, Ithaca, NY, Cornell University, SEAP, Data Paper 102, 1976.
  • Nguyen Van Thanh, Saigon-Marseille, aller-simple. Un fils de mandarin dans les camps de travailleurs en France, Bordeaux, Elytis, 2012. Cote IAO : 603AV.03/107
  • Pham Quynh, Essais franco-annamites, 1929-1932, Hue, Bui Huy Tin, 1937.
  • Pham Quynh, Nouveaux essais franco-annamites, Hue, Bui Huy Tin, 1938. Cote IAO : 200AV.08/20BOU
  • Pham Quynh, Le Viêt-Nam, Yerres, Y Viet, 1985, 2 vol. Cote IAO : 110AV.14/434.1-2LQ
  • Phan Boi Chau (traduction et notes de Georges Boudarel), Mémoires de Phan Boi Chau, Paris, Association pour une meilleure connaissance de l’Asie, 1969. Extrait de France-Asie / Asia, no. 194-195. Cote IAO : 603AV.11/181BOU
  • Phan Boi Chau & Vinh Sinh (trad.), Overturned chariot: the autobiography of PhanBộiChâu, Honolulu, University of Hawaii Press, SHAPS library of translations, 1999. Cote IAO : 603AV.15/117
  • Phan Van Truong, Une histoire de conspirateurs annamites à Paris ou La vérité sur l’Indochine, Montreuil, L’Insomniaque, 2003. Version vietnamienne en téléchargement libre sur le site de l’éditeur. Cote IAO : 605AV.08/55
  • Thich Nhat Hanh, Vietnam: the lotus in the sea of fire, London, SCM Press, 1967. Cote IAO : 600AV.03/555
  • Tran Tu Binh, The red earth: a Vietnamese memoir of life on a colonial rubber plantation, Ohio University, Center for International Studies, Center for Southeast Asian Studies, 1985. (edited and introduced by David G. Marr). Une version traduite en français existe dans Panthou (2013). Cote IAO : 606AI.04/199
  • Tran Van Don, Les guerres du Vietnam : un quart de siècle au Vietnam du Sud, Paris, Vertiges publications, 1985. Traduction de : Our endless war: inside Vietnam (London, Presidio Press, 1978). Cote IAO : 603AV.11/44BOU
  • Tran Van Tung, Le Viêt-Nam face à son destin, Paris, Editions de la Belle Page, 1950. Cote IAO : 600AV.07/91BOU
  • Tran Van Tung, Le Viêt-Nam au combat : nationalisme contre communisme, Paris, Éditions de la Belle Page, 1951.
  • Tran Van Tung, Le Vietnam face au communisme et à la féodalité, Viry-Châtillon, Éditions du Parc, 1962.
  • Truong Nhu Tang, Mémoires d’un Vietcong, Paris, Flammarion, 1985. Cote IAO : 603AV.11/8BOU
  • Vo Nguyen Giap, Mémoires 1946-1954, Fontenay-sous-bois, Anako éditions, 2003-2004, 3 volumes.

 

Autres témoignages en langue vietnamienne

Les Vietnamiens ont beaucoup écrit sur leur expérience personnelle de la décolonisation, de la guerre et du régime communiste. Sélection de quelques témoignages non traduits.

  • Huy Đức, Bên thắng cuộc, Los Angeles, Calif., OsinBooks, 2012, 2 volumes. Cote IAO : 605V.13/12.1-2
  • Nguyễn Kỳ Nam, Hồi ký 1925-1964, Saigon, Dân Chủ Mới, 1964.
  • Nguyễn Tuờng Bách, Việt Nam những ngày lịch sử, Montréal, Nhóm nghiên cứu sử địa Việt Nam, 1981. Cote IAO : 603V.08/2051BOU
  • Nguyễn Tuờng Bách, Việt Nam một thế kỷ qua : hồi ký. Phần I, 1916-1946, California, Thạch Ngữ, 1998. (2e éd. en 2002). Cote IAO : 603V.07/497
  • Nguyễn Văn Lục, Hai mươi năm miền Nam 1955-1975, Falls Church, VA : Tủ sách Tiếng quê hương, 2010.
  • Nguyễn Vỹ, Tuấn, chàng trai nước Việt : chứng tích thời đại từ 1900 đến 1970, Saigon, Sống Mới, 1970, 2 volumes. Cotes IAO : 605V.07/2007BOU et 605V.07/2008BOU (rééd. aux Etats-Unis)
  • Phạm Duy, Hồi ký thời cách mạng kháng chiến, Midway City, Calif., Phạm Duy Cường Musical Productions, 1989. Cote IAO : 603V.08/2013STO
  • Phạm Duy, Hồi ký thời âu thời vào đời, Midway City, Calif., Phạm Duy Cường Musical Productions, 1990. Cote IAO : 603V.08/2012STO
  • Phạm Duy, Hồi ký thời phân chia Quốc Cộng, Midway City, Calif., Phạm Duy Cường Musical Productions, 1991. Cote IAO : 603V.08/2014STO
  • Trần Đĩnh, Đèn cù, số phận Việt Nam dưới chế dộ cộng sản : tự truyện của nguời từng viết tiểu sử Hồ Chí Minh, USA, Người Việt Books, 2014, 2 volumes. Cote IAO : 603V.14/3.1
  • Trần Văn Trà, Kết thúc chiến tranh 30 năm : những chặng đường cua « B2-thành đồng », Houston, Tex., Nhóm Nghiên Cứu Việt Sử, 1987.
  • Trang Liệt, Cuộc đời cách mạng Cường Để, Saigon, Nhà in Tôn Thất Lễ, 1957. Cote IAO : 603V.03/2055
  • Vũ Thư Hiên, Đêm giữa ban ngày. Hồi ký chinh trị cua mot người không làm chinh trị [La nuit en plein jour: mémoires politiques d’une eprsonne qui ne fait pas de politique], Westminster, CA , Van nghe, 1997, réédité chez Tiếng Quê Hương, 2008.
  • Young, Stephen, Cuộc chiến thắng bị bỏ lỡ [The Lost Victory], Los Angeles (Californie), Thời Luận, 2002, 3e ed. Cote IAO : 605V.06/592 (un témoignage américain publié en vietnamien)

Témoignages d’Occidentaux

Récits personnels de grands et petits acteurs. Témoignages de première main de journalistes.

  • Argenlieu, Thierry Amiral d’, Chronique d’Indochine 1945-1947, Paris, Albin Michel, 1985. Cote IAO : 600AV.03/357
  • Bergot, Erwan, 2e classe à Dien Bien Phu, Paris, La Table ronde, 1964. Cote IAO : 750AI.11/50BOU
  • Bodard, Lucien, La guerre d’Indochine, Paris, Gallimard, 1963-67, 3 vol. Réédité chez Folio, 1972-1973, 5 vol. et en un volume chez Grasset en 1997 puis 2003. BDL et Fonds IAO.
  • Chaffard, Georges, Indochine, dix ans d’indépendance, Paris, Calmann-Lévy, Questions d’actualité, 1964. Cote IAO : 605AV.06/37BOU
  • Decoux, Jean (Amiral), A la barre de l’Indochine : histoire de mon Gouvernement Général, 1940-1945, Paris, Plon, 1949. BDL (magasin 2) : 023070
  • Delpey, Roger (1951-1954), Soldats de la boue, Paris, J. Granger, 1992, 2 vol. Edité également en 2 volumes chez Karolus en 1961. Cote IAO : 201AI.03/284.1-2BOU
  • Devillers, Philippe, Vingt ans et plus avec le Viêt-Nam. Souvenirs et écrits, 1945-1969, Paris, Les Indes savantes, 2010.
  • Hickey, Gerald C., Window on a war: an anthropologist in the Vietnam conflict, Lubbock, Texas Tech University Press, 2002.
  • Lacouture, Jean et Simone, Vietnam, voyage à travers une victoire, Paris, Éditions du Seuil, L’histoire immédiate, 1976. Cote IAO : 601AV.11/266BOU
  • Patti, Archimedes L. A., Why Vietnam? Prelude to America’s Albatross, Berkeley, University of California Press, 1980. Cote IAO : 605AV.06/8BOU
  • Roubaud, Louis, Viêt Nam : la tragédie indo-chinoise, Paris, Librairie Valois, 1931. Cote IAO : 750AI.03/856
  • Sainteny, Jean, Histoire d’une paix manquée : Indochine 1945-1947, Paris, Fayard, Les grandes études contemporaines, 1967. Première éd. chez Amiot-Dumont, 1954. Cote IAO : 603AV.13/233STO
  • Schell, Jonathan, Le village de Ben Suc, Paris, Bernard Grasset, 1967. Cote IAO : 201AV.12/27BOU
  • Shaplen, Robert, A turning wheel, three decades of the Asian revolution as witnessed by a correspondent for the ‘New Yorker’, London, Andre Deutsch, 1979. Cote IAO : 605AA.13/155STO
  • Shaplen, Robert, Bitter victory, New York, Harper & Row, 1986. Cote IAO : 603AV.11/316BOU
  • Tongas, Gérard, J’ai vécu dans l’enfer communiste au Nord Viêt-Nam, Paris, Debresse, 1961, 2e éd. Cote IAO : 603AV.11/299BOU
  • Tournaire, Hélène (avec la collab. de Robert Bouteaud), Livre jaune du Viêt-Nam, Paris, Librairie académique Perrin, 1966. Cote IAO : 605AV.11/216BOU
  • Vennema, Alje, The Vietcong massacre at Hue, 1976.
  • Werth, Léon, Cochinchine, Paris, F. Rieder et Cie, 1926. Réédité chez Viviane Hamy en 1997. Cote IAO : 600AV.03/277

 

Littérature contemporaine traduite, témoignage du XXe siècle et essais littéraires

Les grandes questions liées au destin politique et social du Viêt-Nam au cours du XXe siècle ont produit des sources littéraires qu’il convient de connaître. Elles donnent souvent le ton et la couleur d’une époque. De grands auteurs, sous la couverture du roman, ont ainsi pu exprimer leurs sentiments sur la condition de l’homme vietnamien sous le régime communiste, sur la révolution, l’emprisonnement, la guerre ou les lendemains difficiles.

  • Bao Ninh, Le chagrin de la guerre, Arles, Picquier, 1994. Cote IAO : 750AV.03/295
  • Bùi Xuân Bào, Le roman vietnamien contemporain. Tendances et évolution du roman vietnamien, 1925-1945, Saigon, Tủ sách nhân văn xã hội, 1972. Cote IAO : 750AV.08/2BOU
  • Dao Dang Vy, Évolution de la littérature et de la pensée vietnamienne depuis l’arrivée des Français jusqu’à nos jours (1865-1946), Hue, Tao-Dan / Saigon, Imprimerie de l’Union Nguyen Van Cua, 1949.
  • Duong Huong, L’embarcadère des femmes sans mari, roman, Paris, L’Aube, Regards croisés, 2002. Cote IAO : 750AV.03/1008
  • Durand, Maurice M. & Nguyen Tran Huan, Introduction à la littérature vietnamienne, Paris, G.-P. Maisonneuve et Larose, 1969. Fonds Langlet-Quach.
  • En traversant le fleuve. Récits traduits du vietnamien par Phan Huy Duong, Arles, Philippe Picquier, 1996.
  • Ho Anh Thai (1987), L’île aux femmes. Roman traduit du vietnamien par Janine Gillon et Phan The Hong, La Tour d’Aigues, L’Aube, Regards croisés, 1997. Cote IAO : 750AV.03/1219 (poche)
  • Le Minh Khue et al., Lointaines étoiles, Hanoi, Éditions en langues étrangères, 1973.
  • Lockhart, Greg (ed.), The Light of the Capital: Three modern Vietnamese classics, Oxford, Singapore, New York, Oxford University Press, 1996. (Tam Lang, Vu Trong Phung, Nguyen Hong).
  • Nguyen Khac Truong [1988], Des fantômes et des hommes. Roman traduit du vietnamien par Phan The Hong, La Tour d’Aigues, L’Aube, Regards croisés, 1996. Cote IAO : 750V.08/2310BOU (édition en vietnamien, 1991).
  • Nha Ca [1965], Les canons tonnent la nuit. Roman traduit du vietnamien par Lieu Truong, Arles, Philippe Picquier, 1997. Cote IAO : 750AV.03/603
  • Nguyen Ngoc Bich (ed.), War and Exile: A Vietnamese anthology, East Coast, Vietnamese Pen Abroad, 1989.
  • Schafer, John C., Võ Phiến and the sadness of exile, DeKalb, Ill.: Southeast Asia Publications, Center for Southeast Asian Studies, Northern Illinois University, 2006.
  • Terre des éphémères. Récits traduits du vietnamien par Phan Huy Duong, Arles, Philippe Picquier, 1994.
  • Truong Thi Lieu, Võ Phiến, culture nationale, lectures occidentales, Thèse de doctorat, Littérature générale et comparée, Paris 3, 2001.
  • Vo Phien, Literature in South Vietnam, 1954-1975, Melbourne, Vietnamese Language & Culture Publications, 1992. Edition originale en vietnamien : Võ Phiến, Hai mươi năm văn học miền Nam 1954-1975. Tổng quan, Westminster (Californie), Văn Nghệ, 1986, réédité en 2000. Cote IAO : 750V.08/2112BOU

Le corps indochinois utopique, histoire d’une émotion inégale. Fragments littéraires

Résumé de notre communication à la journée d’études Le corps en perspective (Paris 1 Sorbonne, 27 mai 2016).

Notre communication aborde la question du corps colonial et postcolonial en tant que « chantier des utopies ». Le corps de l’Autre est ici au cœur de cette réflexion. Nous proposons une exploration des représentations du corps indochinois et de son interaction avec les Français à travers la littérature romanesque et/ou autobiographique à travers quelques points clés : décrire le corps féminin de l’Autre ; regards amoureux ; sentiments ambivalents ; rapports charnels ; exotisme inversé ; souffrances sourdes et problématique de la mixité.

Cette exploration vise à montrer l’intérêt qu’il y a à entrevoir une histoire des émotions et de l’intimité corporelle qui s’élabore avec la littérature coloniale et la dépasse largement. Elle permet de mieux comprendre comment est perçue et représentée cette rencontre (attirance mutuelle dans un cadre inégal) entre l’Orient (ici « Indochinois ») et l’Occident (ici la France) sur le plan des sentiments amoureux. Elle scrute le champ des possibles dans ce corps-à-corps utopique.

Guillemot_LeCorpsIndochinoisUtopique
Illustration de Vu Thuy © DR

A travers la problématique du corps comme lieu des utopies, se posent des universaux de la rencontre mais également des différences clés au sein du « corps historique » (colonisation / décolonisation / libération des corps) par lequel on observe un renversement partiel des valeurs. Le corps, mis à nu, est ainsi révélateur, au delà des aléas de l’histoire et des processus d’esthétisation, d’une certaine vérité dans les relations humaines*.

[*] Profitons de cette mise en ligne pour remercier Henri Copin qui nous a accordé un échange fructueux sur ces questions.

Programme de l’ensemble de la journée d’étude sur Mémoires d’Indochine.

Image « à la une » : André Maire (1898 – 1984) Tonkinoise au repos (Hanoi), circa 1958.

Migrants: retour sur l’épisode tragique des boat-people vietnamiens [RTS]

[nldr] Rapide évocation de l’histoire des boat people vietnamiens dans le contexte de la crise des réfugiés d’aujourd’hui. Émission Forum sur RTS (Radio Télévision Suisse).

BoatPeopleVietnamiens_Grangie
L’odyssée des boat-people vietnamiens avait ému l’Europe à la fin des années 70 © François Grangie – AFP

Des bateaux chargés de réfugiés poussés à l’exil: les images actuelles rappellent celles des boat-people vietnamiens qui ont fui le régime communiste par la mer à partir de 1975. Témoignage de Minh Son Nguyen, ancien réfugié, avocat et professeur de droit aux Universités de Neuchâtel et de Lausanne, avec l’analyse de François Guillemot, historien au CNRS, spécialiste du Vietnam.

RéinstallationRéfugiésIndochinois_HCR
© HCR
ArrivéeBoatPeopleVietnamiens_HCR
© HCR

 

  • Chiffres à l’appui : voir le document en ligne du HCR : La fin de l’Indochine (extraits : tableaux ci-dessus)

Photographier les deux Viêt-Nam en guerre – dans Vingtième Siècle, Revue d’histoire

VingtièmeSiècle_127_2015[ndlr] Signalement de la recension de deux ouvrages photographiques sur la guerre du Viêt-Nam, parue dans Vingtième Siècle, Revue d’Histoire, n° 127, 2015/3, Spécial : Histoire et conflits de mémoire en Espagne, rubrique « Images, lettres et sons », pp. 285-298.

Photographier les deux Viêt-Nam en guerre / par François Guillemot

Une même volonté de témoigner

Stupeur, spectacle et dramaturgie au Sud

La guerre civile en filigrane

Héroïsme, résistance et mobilisation au Nord

Ne pas démoraliser

« Yin yang inversé » et images manquantes

Deux représentations limitées de la guerre

Lien : Revue Vingtième Siècle. Revue d’Histoire

 

François Guillemot : De la « guerre du peuple » à la « guerre civile révolutionnaire »

Résumé de notre communication pour le colloque « La guerre dans les civilisations de l’Orient et de l’Extrême-Orient » organisé par la Société Asiatique, le Collège de France, CRCAO et l’unité Proche-Orient Caucase.

Guillemot_PolémologieRDVN_19mai2015

De la « guerre du peuple » à la « guerre civile révolutionnaire »

Essai de polémologie vietnamienne

Cette communication défend la thèse que l’on ne peut détacher la « guerre révolutionnaire » de son pendant de guerre civile, ce que Mao Zedong résuma dans l’appellation concise de « guerre civile révolutionnaire » (国内革命战争). Mais ce qui fut clairement édicté par Mao pour le cas de la Chine populaire n’a jamais été clairement mis en avant par la polémologie de la République démocratique du Viêt-Nam (RDVN) dans sa guerre de réunification entre 1945 et 1975. Les termes de « guerre civile » (nội chiến) sont restés pendant des décennies le tabou absolu d’une guerre qualifiée dans l’historiographie actuelle de « guerre de destruction » (chiến tranh phá hoại) ou de « guerre d’agression » (chiến tranh xâm lược) versus « guerre du peuple » (chiến tranh nhân dân) puis de « résistance antiaméricaine pour le salut national » (cuộc kháng chiến chống Mĩ cứu nước) et plus généralement pour les deux guerres de « résistance contre le colonialisme français et l’impérialisme américain » (cuộc kháng chiến chống thực dân Pháp và đế quốc Mỹ).

Dans un premier temps, après avoir mesuré l’importance des sources vietnamiennes, nous poserons la question de l’appellation de cette guerre à multiples facettes et notamment de sa dimension de guerre civile. Nous nous intéresserons dans un second temps au concept de « guerre du peuple » (chiến tranh nhân dân) développé par le général Võ Nguyên Giáp pour en comprendre les ressorts. Nous verrons comment ce concept évolue lorsque la décision de la reconquête du Sud par les armes est adoptée lors du 15e Plenum du Parti des Travailleurs du Viêt-Nam (Đảng Lao Động Việt Nam) en janvier 1959. Nous soulignerons l’aide de la Chine populaire et l’influence du maoïsme sur la lutte révolutionnaire « exemplaire » du Viêt-Nam dans le contexte de la brouille sino-soviétique et de la prédominance des thèses de Lê Duẩn, Premier secrétaire du Parti de 1960 à 1976 puis Secrétaire général du PCV de 1976 à 1986, date de sa mort.

Après avoir interrogé le discours sur la nature de la guerre, il s’agira, dans un troisième temps, de sonder la réalité de la guerre, voir « ce que faire la guerre révolutionnaire veut dire » sur le terrain des opérations. Nous suivrons l’évolution de ce type de guerre lorsque la guerre civile atteint son paroxysme notamment dans le Sud sous la forme d’une « guerre civile révolutionnaire », centrée sur l’ennemi intérieur et ouvrant la voie à l’invasion du Sud par le Nord. Nous verrons comment est analysée la figure de l’ennemi (extérieur/intérieur) qui prend forme au Viêt-Nam dès 1945-46 pour se terminer dans les années 1990 avec la fin du conflit cambodgien, marqué par les dernières luttes contre les réseaux armés anticommunistes des exilés vietnamiens infiltrés en péninsule indochinoise.

Enfin, dans une dernière partie, nous questionnerons différents aspects de la guerre populaire et tenterons d’identifier et de mesurer les étapes de la guerre civile entre 1945 et 1975. En conclusion, notre réflexion se portera sur l’impact de long terme que la vision officielle de la guerre fait encore peser sur le destin politique du pays désormais en paix et sur les consciences d’un Viêt-Nam pluriel et transnational.

Guillemot François, IAO, CNRS, ENS de Lyon

Voir le vocabulaire de la guerre en ligne sur notre carnet de recherche sur les femmes et la guerre au Viêt-Nam.

Programme complet du colloque en ligne sur le site du Centre de Recherche sur les Civilisations de l’Asie Orientale (CRCAO) et sur le Blog de l’IAO.

De l’Indochine au Viêt Nam : la colonisation des corps à l’oeuvre et en débat

LaColonisationDesCorps_Débat[ndlr] A l’occasion de la Journée internationale de la femme (8 mars) et de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale (21 mars), le Centre d’études postcoloniales de Lyon a organisé une rencontre-débat à la librairie Terre des Livres à Lyon autour de l’ouvrage collectif La colonisation des corps dirigé par Agathe Larcher-Goscha et François Guillemot.

La rencontre a débuté par une présentation des objectifs du Centre d’études postcoloniales de Lyon par Adama Sidibé (auteur d’une thèse en philosophie à Paris 8 : Réflexions sur la gouvernementalité en Afrique noire postcoloniale. La postcolonie repensée à travers une lecture Foucaldienne) suivie d’une présentation par François Guillemot (texte ci-dessous) de l’ouvrage en question.

Elle s’est poursuivie avec une communication de Paul Mvengou Cruzmerino sur un des aspects de sa récente thèse en anthropologie soutenue le 6 février 2015 et intitulée Entre Afriques et Amériques latines. Citoyennetés, mémoires noires et mondialisations. Le Gabon et le Mexique noir (Université Lumière Lyon 2).

 

De l’Indochine au Viêt-Nam :

La colonisation des corps à l’œuvre et en débat

Cet ouvrage constitue le premier aboutissement d’un projet sur la problématique du corps en Asie (le Viêt-Nam étant un cas parmi d’autres) que nous avons mis sur pieds en 2007, Agathe-Larcher Goscha et moi-même. Il s’est concrétisé par un colloque sur les « identités corporelles au Viêt-Nam » qui s’est déroulé sur deux jours en mai 2007 autour d’une vingtaine d’interventions. L’idée d’éditer les textes clés de cette manifestation scientifique était évidente mais a pris beaucoup de temps, à la fois dû à nos calendriers surchargés et à la difficulté de trouver un éditeur intéressé par notre projet sous la forme d’un ouvrage collectif.

Quoiqu’il en soit, Vendémiaire, un éditeur spécialisé dans les études historiques, a pris fait et cause pour ce projet éditorial et nous avons pu rassembler 14 contributions en les organisant en chapitres thématiques, abordant tour à tour un aspect de notre questionnement sur le corps. Il s’agissait de rappeler l’importance de cette problématique dans les études vietnamiennes (Huard et Durand, Connaissance du Viêt-Nam, 1954) mais aussi dans la vie sociale des Vietnamiens et de réfléchir sur son évolution à travers un vingtième siècle extrêmement violent, marqué par la guerre et par des bouleversements culturels, politiques, sociaux ou économiques.

Evoquons rapidement la genèse de la confrontation coloniale. Le Viêt-Nam (réunifié par l’empereur Gia Long en 1802) devait subir, à partir du milieu du XIXe siècle, les premières attaques contre son territoire et une monarchie déjà déclinante. Ce pays fut conquis par les armes et la guerre contre les corps que décrivit Pierre Loti (Trois journées de guerre en Annam, 1883) annonçait un siècle de turbulences précoces et d’une rare intensité jamais égalées dans les autres parties de l’empire colonial. Rappelons que le Viêt-Nam fut démantelé, je devrais dire « démembré » lors de la constitution de l’Union Indochinoise en 1887. Son territoire fut administrativement divisé en trois tronçons : Tonkin, Annam ou Cochinchine avec des degrés divers d’implication des forces coloniales mais le tout restant relativement proche d’une administration directe. Fière d’apporter à ce peuple colonisé « sa mission civilisatrice », la France affichait de fait un déni d’existence à cette civilisation ancienne à la fois autonome et sinisé. Cependant la modernité s’imposa aux Vietnamiens comme une contrainte mais aussi une évidence et ils en firent leur projet.

L’objectif de cet ouvrage est bien d’enquêter sur cette contrainte à travers la thématique du corps. L’ouvrage s’appuie sur une chronologie longue en débutant par les aspects culturels pré-coloniaux, décryptés dans le chapitre 1 par l’ethnologue et ethnobotaniste Dinh Trong Hieu. D’emblée, ce chapitre essentiel pour notre compréhension du « corps indigène » pose les marqueurs essentiels de ce qui constitue le corps chez les Vietnamiens : la face, la tête et le ventre. L’analyse des fonctions sociales des éléments les plus importants du corps est admirablement exposée ici. La face représente ce « moi social » si prégnant dans la société vietnamienne où l’on peut « perdre la face » dans son rapport à l’autre ; la tête qui surplombe tout (p. 39) et dirige l’être sans le penser. Celui qui pense, doute, hésite, s’exprime c’est le ventre combinaison de l’estomac et des entrailles. A l’appui d’un vocabulaire riche et expressif illustrant les actes de la vie quotidienne, Dinh Trong Hieu nous initie à la valeur de ce qui fonde la personne vietnamienne dans son intégrité corporelle, psychique, psychologique, culturelle et cultuel.

Le second chapitre de l’historien de la colonisation Alain Ruscio nous plonge directement dans cette altérité intimement liée au contact colonial. Ici le corps des autres est méprisé, incompris ou nié. Alain Ruscio expose les représentations dévalorisantes du corps colonisé pour ne pas faire oublier que l’entreprise coloniale fut profonde, touchant l’âme et les cœurs, mais aussi les corps dans leur gestuelle propre dans leur essence même. Le Vietnamien, malgré l’attirance qu’il exerce chez certains ne vaut finalement pas grand chose aux yeux du colonisateur. Il reste « étrange » à ses yeux. Ruscio montre tout compte fait que l’effort de compréhension vient du colonisé plutôt que du colonisateur. Nous retrouvons ici une thématique chère à Albert Memmi.

Cette première évaluation coloniale qui transparaît surtout dans la littérature des années vingt et trente, prend une dimension anthropométrique dans le chapitre trois. Agathe Larcher-Goscha, historienne, se penche sur un aspect peu connu de la colonisation en Indochine : la mise en coupe du corps indigène. Celui-ci est mesuré, examiné, exhumé, découpé, photographié jusque dans ses parties les plus intimes, pour produire des analyses qui nous paraissent aujourd’hui effarantes car teintées des préjugés de l’époque, eux-mêmes véhiculés dans les expositions coloniales. Il s’agit de mettre en avant l’infériorité (p. 103) de ce petit corps colonisé qui pourtant au regard de l’histoire fut bien téméraire, ce que quelques observateurs avisés avaient déjà noté (p. 103). Un discours sur la race se développe, on diserte sur la résistance du tirailleur annamite et au final des Vietnamiens finissent par s’approprier le discours colonial anthropométrique au service du nouveau nationalisme (p. 114).

L’altérité du corps indochinois est dûment interrogée dans le chapitre 4 de l’historien américain Christopher E. Goscha, specialiste justement de l’espace indochinois dans sa dimension transnationale. Dans une longue analyse fine sur la fabrique indochinoise des rois coloniaux, il expose en trois actes la neutralisation de l’empereur Bao Dai en le comparant à Norodom Sihanouk, cet autre roi indochinois, si différent par son exubérance. La coquille coloniale de Bao Dai est décryptée à travers son éducation à la française, sa mise sur le trône en 1932 « pieds et poings liés » à des fins de survie coloniale (après les soulèvements révolutionnaires de 1930) et la résistance passive qu’offrit l’empereur au fil de son mandat déclinant. L’impuissance royale de Bao Dai est contrebalancée par le génie et la gouaille d’un Sihanouk dont l’intelligence fut de mener tambour-battant sa croisade pour l’indépendance du Viêt-Nam en 1953 alors que Bao Dai vivait les derniers temps d’un Etat-associé aux prises d’une guerre fratricide. Dans une perspective d’une histoire culturelle croisée d’une histoire des mentalités, Goscha met à nu les deux rois pour mieux comprendre le drame qui se joua du côté de Bao Dai et de son pays.

La fabrique du roi laisse place au chapitre suivant aux pratiques alimentaires. Toujours dans un esprit comparatif, Erica J. Peters, chercheure américaine, met l’accent sur les gestuelles, les goûts, les pratiques culinaires et leurs portées sociales ou symboliques. Les plats, dangereux pour les uns et bons les autres (p. 184), sont étudiés à l’aune des conceptions culturelles opposées ou concurrentes ou encore ignorées. Elle expose toutes les difficultés qu’ont les Français d’Indochine des classes moyennes ou aisées à « manger à l’asiatique » (p. 196) et à se fondre dans les pratiques endogènes.

Le dégoût ou la méfiance pour les pratiques culinaires rejoint les préoccupations du chapitre de l’historienne Isabelle Tracol-Huynh sur les prostituées du Tonkin. Au fil d’une analyse pertinente, elle décrypte le corps à corps colonial, entre désir et répulsion, dont est l’objet les travailleuses du sexe dans un contexte colonial. Elle ne néglige pas non plus la prostitution précoloniale qui revêtait des aspects plus culturels mais insiste sur le développement des nouvelles pratiques organisées et sanitaires liées au fort développement économique de l’Indochine (p. 210). Le tableau est édifiant lorsque sont abordées les questions de la domination masculine et coloniale sur un corps féminin peu érotisé, la question du péril vénérien, du corps malade rejeté et de la réglementation élaborée pour endiguer ce corps utilisé puis rejeté. La femme devient alors un « danger social » qu’il convient d’encadrer par des réglementations sanitaires qui relèvent plus de la surveillance que de l’intérêt sociologique (cet aspect de son travail nous renvoie à Michel Foucault).

Le sujet féminin, le « moi féminin » prend une autre dimension dans le chapitre de Nora A. Taylor. A travers l’émergence des Beaux-arts et de la figuration du nu, le corps des femmes passe de l’objet colonial au sujet libéré du renouveau littéraire des années 1990 et notamment revendiqué dans l’art-performance. Le corps est surtout « un support pour réclamer que les questions personnelles deviennent publiques » (p. 244). Il n’est pas tant travaillé en tant que tel mais reste dans une certaine mesure dans les canons esthétiques classiques. A l’exception du travail de l’artiste Dinh Y Nhi, la souffrance, la mutilation ou la violence sexuelle restent assez peu exposées.

Dans son chapitre sur la nouvelle littérature vietnamienne du Doi Moi (Renouveau) qui émerge dans les années 1990, Doan Cam Thi, spécialiste de la littérature vietnamienne contemporaine à l’Inalco, poursuit le questionnement d’Erica Peters cette fois-ci à travers les mots et les représentations littéraires. Elle expose le nouveau rapport que les écrivaines entretiennent avec l’écriture du corps qui diffère de celui de l’art figuratif. Celui-ci devient « jouissant », n’est plus complètement prisonnier des stéréotypes et se libère de la morale même si l’exercice s’avère compliqué dans une société encore très confucéenne dans ces codes extérieurs. Doan Cam Thi montrent que ces prises de paroles croissantes reflètent « une volonté de dire les sensations et les fantasmes proprement féminins » (p. 259). Il n’empêche que malgré la censure, les écrivaines peuvent aller assez loin en exposant leurs jouissances, leurs troubles mais aussi leur désarroi voire la mise en scène de leur mort comme dans le roman Blogger. Le « moi féminin », revendicatif, prend ici tout son sens.

Le corps féminin laisse place au chapitre suivant au corps homosexuel, « haut lieu de l’imaginaire » pour Richard Quang-Anh Tran. Son analyse de la réception de l’homosexualité masculine dans un Viêt-Nam en plein bouleversement nous ramène à cette vision de l’autre, cet indigène étrange, du temps de la colonisation. « L’autre » est désormais homosexuel et Richard Tran démontre comment cette identité est dévalorisée, méprisée et stigmatisée dans le vocabulaire, souvent blessant et caricatural, censé la décrire. Comme pour la prostituée du Tonkin colonial, le corps homosexuel vietnamien apparaît comme pathologique, potentiellement dangereux et dénaturé. L’imaginaire véhiculé par la presse et les médias se cantonne le plus souvent à réduire l’homosexualité à une pratique indécente dans laquelle les êtres fautifs disparaissent. Une thématique que l’on retrouve également dans le roman Les Collines d’eucalyptus de Duong Thu Huong.

Avec son chapitre sur la douleur, Eric T. Jennings, historien canadien, inaugure une partie de l’ouvrage qui glisse progressivement vers une lente dégradation des corps. Ici, il s’agit encore de coloniaux rongés par un mal être lié au climat tropical que seules la ville de Dalat semble atténuer. Randonnées et excursions servent à « replonger l’Européen dans un microcosme familier » (p. 308). Il tente d’évacuer ainsi douleurs multiples et ennuis que la station d’altitude promet de résoudre. La ville coloniale en effet est imaginée comme possédant des vertus curatives et offrant toutes les possibilités d’un séjour médical réussi.

La question médicale est au cœur du texte de l’historienne Laurence Monnais titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le pluralisme en santé. Elle s’attache dans son chapitre à retracer l’histoire du médicament en Indochine, de son commerce et de son industrialisation. Son analyse socio-économique s’intéresse autant aux maladies ou affections combattues (paludisme, rachitisme, neurasthénie) qu’aux pratiques médicamenteuses mêlant pratiques anciennes et modernes (p. 324) rappelant l’exemple cambodgien étudié dans un ouvrage d’Anne Guillou sur la médecine dans ce pays. L’hybridation et le métissage dans les usages finissent par s’imposer.

Lorsque l’on ne peut plus soigner, le corps est soumis à une dégradation irréversible. C’est l’objet de mon chapitre qui s’intéresse à un groupe social constitué en RDVN pendant la guerre du Viêt-Nam et composé de jeunes femmes à plus de 50 %. Les corps mobilisés, en un corps de « volontaires » constitué au service du militaire, subissent toutes les épreuves de la guerre et du choix de sa féminisation par les dirigeants de la RDVN alors emprunts de maoïsme. Après avoir retracé succinctement l’histoire de la création des Jeunesses de choc, nous avons mis l’accent sur leur utilisation sur le front de guerre notamment sur la Piste Hô Chi Minh. Le tableau est saisissant tant les corps sont exposés aux dégradations physiques les plus extrêmes jusqu’à la folie et la mort. La fin de la guerre ne met pas fin aux terribles souffrances et traumatisme des femmes engagées mais le « triomphe de la virilité » impose que l’on étouffe l’autre vision de la guerre portée par les femmes, une vision en prise directe avec la réalité.

Souffrir, mourir mais bénéficier d’une sépulture décente n’est rien en comparaison de la disparition des êtres. Le chapitre du chercheur sud-coréen Heonik Kwon s’intéresse aux « âmes errantes » des 300.000 disparus de la guerre du Viêt-Nam. Comment apaiser leur courroux lorsqu’ils continuent de hanter la vie des vivants ? Comment leur offrir une place sur l’autel des ancêtres lorsque la guerre expulse les « mauvais » fils et ne conservent que les bons ? Comment gérer socialement les morts violentes du massacre de My Lai, notamment celle des enfants ? Comment se libérer du deuil des défunts de la guerre ? Autant de questions et de pratiques scrutées par Heonik Kwon dans un exercice très convaincant.

Pour conclure, le corps individuel est abandonné au profit des dynamiques démographiques et sociales exposées par Francis Gendreau, statisticien-démographe. C’est un « corps collectif » qu’il nous donne à voir avec une prise de distance intéressante. Les problématiques de la guerre, du handicap et de la maladie sont analysées à l’aune de l’ensemble du corps social vietnamien démontrant toute l’importance de ces questions sur le plan politique et rappelant les conséquences socio-économiques qu’elles induisent si elles ne sont pas prises en compte.

L’ouvrage se termine sur une invitation à quelques lectures sélectionnées pour aller plus loin dans la réflexion. A la croisée de l’histoire (prédominante tout de même), de l’anthropologie et de la sociologie, cet ouvrage permet d’ouvrir un riche débat sur la « colonisation des corps » pendant la période coloniale mais aussi sur la décolonisation de ces corps et ce qu’il en reste dans les pratiques quotidiennes des Vietnamiens.

François Guillemot, 14/03/2015.

 

BBC : Người Việt và Pháp nghĩ gì về tự do ngôn luận?

vietnam_loudspeaker_afp[ndlr] Programme en vietnamien de la BBC consacré au massacre des journalistes de Charlie Hebdo et à la question de la liberté de la presse en France et au Viêt Nam. Page mise à jour le 20/01/2015.

* * *

BBC Tiếng Việt cùng các khách mời người Việt và người Pháp thảo luận về nhận thức tự do ngôn luận, tự do biểu đạt nhân vụ thảm sát tòa soạn Charlie Hebdo ở Paris, trong chương trình trực tiếp vàp thứ Năm hàng tuần.

Nhà văn Thuận, đang sống ở Paris, tác giả của nhiều tiểu thuyết bằng tiếng Việt và tiếng Pháp, như Thang máy Sài Gòn, Paris 11 tháng Tám, Chinatown, T biến mất. Trong đó bản tiếng Pháp của Thang máy Sài Gòn đã được nhận Giải thưởng Sáng tạo của Trung tâm Sách Quốc gia Pháp.

Ông Hồ Cương Quyết hay Menras André, là công dân Pháp và từ năm 2009 chính thức mang thêm quốc tịch Việt Nam, từ Béziers, miền nam Pháp. Ông cũng là tác giả bộ phim tài liệu Hoàng Sa, nỗi đau mất mát.

Ông Nguyễn Văn Huy, nhà nghiên cứu dân tộc học, chủ nhiệm trang web ethongluan.org, tham gia từ Paris, Pháp.

Từ Việt Nam, kỹ sư công nghệ thông tin Nguyễn Tiến Trung, nhà vận động dân chủ và tự do cho Việt Nam, từng bị cầm tù với tội danh Tuyên truyền chống phá Nhà nước. Anh Trung cũng từng có thời gian theo học ở Pháp.

Ông François Guillemot, Tiến sỹ lịch sử, chuyên viên nghiên cứu của Viện Nghiên cứu Đông Á, Phụ trách kho tài liệu về lịch sử Việt Nam.

Source : BBC tieng Viet, 15/01/2015.

JeSuisCharlie_VNPour en savoir plus :

  • Cảm tưởng của Người Việt tai Paris về biến cố 7/1 tại toà soạn Charlie Hebdo, STBN Paris, 15/01/2015. Accédez à la vidéo en cliquant sur l’image de droite.