Archives par mot-clé : formation politique

Michael Goebel : Paris, capitale du tiers monde. Comment est née la révolution anticoloniale (1919-1939)

[ndlr] Parution à La Découverte d’une étude intéressante et importante (450 p.) sur la l’organisation et la lutte des immigrés de Paris contre l’impérialisme et l’oppression coloniale. Présentation de l’éditeur.

Ce livre retrace l’expansion, au cours de l’entre-deux-guerres, de l’anti-impérialisme mondial, mouvement dans lequel Paris joua un rôle de tout premier plan. La Ville Lumière accueillit en effet d’innombrables futurs leaders tiers-mondistes qui vinrent y faire, sans même le savoir, leur formation politique – formation qui, en retour, les mènera vers l’une des plus fantastiques déflagrations révolutionnaires de l’histoire. Dans ce Paris incroyablement cosmopolite où affluaient les âmes errantes venues du monde entier, on pouvait ainsi croiser Hô Chi Minh, Zhou Enlai, Léopold Sédar Senghor, C. L. R. James, George Padmore, Messali Hadj ou le révolutionnaire indien M. N. Roy. En étudiant le contexte sociopolitique parisien dans lequel ces apprentis activistes évoluaient, ce livre nous plonge dans des complots d’assassinat prétendument ourdis par des étudiants chinois, dans des manifestations menées par des nationalistes latino-américains, ou simplement dans la vie quotidienne des ouvriers algériens, sénégalais ou vietnamiens.

Sur la base de rapports de police et autres sources de première main, Michael Goebel montre le rôle de force motrice essentiel joué par les mouvements migratoires et les interactions vécues au sein des milieux immigrés dans le développement de l’opposition à l’ordre impérial mondial, qui a fait se croiser les histoires de peuples issus de trois continents.

S’appuyant sur les travaux de l’histoire globale et impériale, et sur les études des questions migratoires et « raciales » en France, ce livre ne propose rien de moins qu’une compréhension renouvelée des origines de l’idée de tiers monde et de tiers-mondisme.

Mickaël Goebel est historien. Il enseigne l’histoire globale et de l’Amérique latine à la Freie Universität de Berlin.

Source : La Découverte

Image « à la une » : Nguyen Ai Quoc (le futur Ho Chi Minh) lors du congrès fondateur du Parti communiste français (Congrès de Tours) en 1920 © DR

Séminaire « Mémoires d’Indochine » 2015 : Séance 1

Année universitaire 2015-2016 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

MémoiresIndochine_2015_vintage

Séance 1 : mardi 29 septembre 2015

Mémoires de l’engagement révolutionnaire et de la lutte pour l’indépendance

En préambule de cette séance, nous aborderons la question de la constitution du corpus mobilisé pour le séminaire, des biais qu’il peut contenir et du débat qu’il a suscité au sein de la communauté vietnamienne et des chercheurs.

Dans toute la péninsule indochinoise, le processus révolutionnaire est né de la colonisation et s’est imposé face à l’inertie et la brutalité du pouvoir colonial. Quels étaient les motivations de ceux qui ont choisi l’engagement révolutionnaire ? Quelles étaient les pratiques et les approches révolutionnaires ? Quelles étaient les voies qui s’offraient pour accéder à l’indépendance ? Nous interrogerons le parcours d’un mineur, d’un musicien renommé, d’une résistante sudiste communiste et du fondateur de la République Démocratique du Viêt-Nam (RDVN). Nous analyserons les discours, les gestes, les contextes historiques, les constructions du dialogue et les situations données.

Sources orales à discuter :

CaoXuanNghia_OpenVault_1981[date : 9 mars 1981, durée : 13:19, texte traduit en regard]

PhamDuy_1982_OpenVault[date : 11 juin 1982, durée : 14:42, texte traduit en regard]

NguyenThiDinh_1981_OpenVault[date : 16 février 1981, à visionner jusqu’à 13:38, texte traduit en regard]

* * *

Deuxième partie du séminaire : retour sur l’itinéraire politique d’Ho Chi Minh

HoChiMinh_PortraitPolitique[Le cheminement politique d’Ho Chi Minh présenté par l’intellectuel communiste Nguyen Khac Vien, entretien en français, à visionner jusqu’à la minute 08:00 – Retranscription de cette partie de l’entretien]

Pour en savoir plus :

  • Brocheux, Pierre, Ho Chi Minh, Paris, Presses de Sciences Po, Références facettes, 2000.
  • Hémery, Daniel, Ho Chi Minh, de l’Indochine au Vietnam, Paris, Découvertes / Gallimard, 1990.
  • Nguyen The Anh, « Du rêve mandarinal au chemin de la révolution : Hô Chi Minh et l’Ecole coloniale », in Nguyen The Anh, Parcours d’un historien du Viêt Nam, Paris, Les Indes savantes, 2008, pp. 496-502.

Voir aussi sur Mémoires d’Indochine :

Autres liens :

MémoiresIndochine_2015_Séance1