Archives par mot-clé : Etats post-coloniaux

Changing Lives in Laos: Society, Politics, and Culture in a Post-Socialist State [parution]

[ndlr] Parution d’une nouvelle publication sur le Laos contemporain sous la direction de Vatthana Pholsena et Vanina Bouté. Présentation de l’éditeur.

Changing Lives in Laos:

Society, Politics, and Culture in a Post-Socialist State

Edited by Vanina Bouté and Vatthana Pholsena

Changes in the character of the political regime in Laos after 2000, a massive influx of foreign investment, and disruptions to rural life arising from improved communications and new forms of mobility within and across the borders have produced a major transformation across the country. Witnessing these changes, a group of scholars carried out studies that document the rise of a new social, cultural and economic order. The contributions to this volume draw on original fieldwork materials and unpublished sources, and provide fresh analyses of topics ranging from the structures of power to the politics of territoriality and new forms of sociability in emerging urban spaces.

« In Changing Lives in Laos, Vanina Bouté and Vatthana Pholsena have assembled an invaluable collection of papers on Laos by key established and emerging scholars of the country. While Laos remains under-studied compared to most of the region, these chapters show an increasingly thorough engagement with people and places and a better understanding of the texture of transition and transformation. »
Jonathan Rigg, Department of Geography, National University of Singapore

« This new book on Laos, edited by two leading specialists on this country, features articles by a new generation of historians, anthropologists, geographers and political scientists. Studying state formation, new economic trends, and issues such as the cultural integration of ethnic minorities and rural migration, this interesting book brilliantly demonstrates how in less than fifty years Lao society has been deeply transformed. »
Yves Goudineau, Director of the French School of Asian Studies (EFEO), Chair in Comparative Anthropology of Southeast Asia (Paris)

________________________________________________________ 

CONTENTS
List of Illustrations
1. Introduction
Vanina Bouté and Vatthana Pholsena

PART I: STATE FORMATION AND POLITICAL LEGITIMATION
2. The History and Evolution of the Lao People’s Revolutionary Party
Martin Rathie
3. Shaping the National Topography: The Party-State, National Imageries, and Questions of Political Authority in Lao PDR
Oliver Tappe
4. ‘Special Operation Pagoda’: Buddhism, Covert Operations, and the Politics of Religious Subversion in Cold-War Laos (1957-60)
Patrice Ladwig
5. War Generation: Youth Mobilization and Socialization in Revolutionary Laos
Vatthana Pholsena
6. Socialist Pathways of Education: The Lao in East Germany
Nicole Reichert

PART II: NATURAL RESOURCE GOVERNANCE AND AGRARIAN CHANGE
7. The Poltical Ecology of Upland/Lowland Relationships in Laos since 1975
Olivier Évrard and Ian G. Baird
8. The New ‘New Battlefield’: Capitalizing Security in Laos’ Agribusiness Landscape
Michael B. Dwyer
9. Reaching the Cities: New Forms of Network and Social Differentiation in Northern Laos
Vanina Bouté

PART III: ETHNIC MINORITIES ENGAGING WITH MODERNITY
10. Ethnic Belonging in Laos: A Politico-Historical Perspective
Grégoire Schlemmer
11. Piglets Are Buffaloes: Buddhification and the Reduction of Sacrifices on the Boloven Plateau
Guido Sprenger
12. Rubber’s Affective Economies: Seeding a Social Landscape in Northwest Laos
Chris Lyttleton and Yunxia Li

PART IV: IN SEARCH OF OPPORTUNITIES: MOVING ACROSS AND OUTSIDE THE COUNTRY
13. Migration and Mobility in Laos
Sverre Molland
14. Patterns and Consequences of Undocumented Migration from Lao PDR to Thailand
Kabmanivanh Phouxay
15. Textiles Economy in Laos: From the Household to the World
Annabel Vallard

Bibliography
Contributors
Index

Source : NUS Press

Séminaire Mémoires d’Indochine : Synopsis 2016

Année universitaire 2016-2017 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

MémoiresIndochine_2016_une

Imaginaires nationaux : de l’empire colonial aux états-nations d’aujourd’hui

Lieu : ENS de Lyon, site Descartes

Enseignant : François Guillemot

Courriel : francois.guillemot@ens-lyon.fr

Jour : le mardi

Horaires : 9h-12h

Salles : F114, F111, F004 (voir calendrier)

Structure du séminaire :

Chaque séance de 3 heures se décompose en deux parties. La première partie est consacrée à l’étude des documents, auparavant lus par tous. La seconde partie est consacrée aux exposés oraux des étudiants et/ou consiste en une discussion autour d’un documentaire historique. Dans tous les cas, les deux parties exigent la participation active des étudiants.

Description succincte et objectif du séminaire :

L’histoire de la décolonisation de la péninsule indochinoise a le plus souvent été présentée sous l’angle des littératures officielles marquées par le prisme des vainqueurs et dans lesquelles la parole des populations reste assez peu lisible. Le Viêt-Nam échappe en partie à cette règle car les vaincus (en outre, les Américains et les Vietnamiens exilés de la République du Sud) ont chacun de leur côté beaucoup écrit sur leur expérience de la décolonisation et de la guerre. A l’intérieur du pays, aux côtés d’une peinture héroïque et hagiographique de la révolution et de lutte pour l’indépendance, de nouveaux témoignages entendent bousculer les certitudes. Les Cambodgiens ont largement témoigné du destin de leur pays en guerre en particulier de la violence vécue pendant la dictature du Kampuchéa Démocratique. Le procès des Khmers Rouges a ravivé les traumatismes mais aussi refermé une des pages les plus sombres de l’histoire du XXe siècle. Au Laos, les nouvelles réalités locales interpellent les jeunes adultes de la diaspora sur leur identité et la mémoire collective élaborée en exil. A l’appui de nombreuses publications historiques et politiques et de construction de lieux de mémoires imposants, les vainqueurs de ces trois pays continuent d’affirmer leur légitimité gagnée au prix d’un sacrifice de plus en plus mis à mal par les réalités postcoloniales et la parole d’après-guerre.

L’objectif de ce séminaire est d’inverser la tendance générale des histoires officielles pour se plonger dans les récits de vie, témoignages et mémoires des acteurs, de réfléchir sur leur contenu explicite ou implicite, de poser un regard critique sur ces écrits (biographiques et « archives de soi »), de réintroduire ces sources « marginales » de l’histoire dans la « grande histoire » de ces pays. Cette approche, très liée aux enjeux mémoriels, permettra de mieux saisir comment nous sortons d’une période où la conscience historique prévalait pour entrer dans une ère où les mémoires envahissent peu à peu la sphère politique. Mémoires manipulées, mémoires conflictuelles ou juxtaposées, tronquées ou oubliées, chacun de ces aspects sera discuté à travers les textes et les exposés oraux du séminaire. La décolonisation de l’Indochine et ses suites avec l’avènement des États-nations postcoloniaux (Viêt-Nam, Laos et Cambodge) sera donc ici appréhendée à travers la vision originale des témoins et acteurs de ces pays. Il s’agira en quelque sorte de prendre la juste mesure des mémoires, écrites ou orales, pour interroger l’histoire récente de ces trois pays, et tenter d’élaborer une histoire vue du bas.

Cette année, le séminaire sera consacré aux imaginaires nationaux des trois pays de l’Indochine et aux entités ethniques sans États. La constitution des États-nations de la péninsule indochinoise, tels que nous les connaissons aujourd’hui, s’est faite au cours du XXe siècle par une décolonisation brutale marquée par la guerre civile. L’avènement des États indépendants, cambodgiens, laotiens ou vietnamiens, fut l’enjeu d’une âpre lutte entre différents types de systèmes politiques et projets de société tout comme d’une confrontation des imaginaires nationaux. Le séminaire s’intéressera aux multiples possibles qui ont jalonné l’histoire de ces trois pays au cours du XXe siècle ainsi qu’à leur environnement géo-ethnique. En interrogeant le passé et la mémoire, il s’agira de faire apparaître les mythes fondateurs sous-jacents (longue durée) et les sources d’inspiration de ces trois États entre décolonisation et Guerre froide ou encore d’exposer la pluralité des nationalismes.

Mots clés : imaginaire national ; nationalisme ; identité ; ethnicité ; construction stato-nationale ; discours politiques ; théories politiques ; symboles et emblèmes nationaux ; transferts culturels

Sites du séminaire :

★ ★ ★

Plan du séminaire (sous réserve de modifications) :

Séance introductive : mardi 20 septembre 2016 (F114)

  • Imaginaires nationaux d’Indochine en question (notions, modalités, calendrier)

Séance 1 : mardi 27 septembre 2016 (F114)

  • Mythes et génies fondateurs

Séance 2 : mardi 4 octobre 2016 (F114)

  • Symboles et emblèmes nationaux

Séance 3 : mardi 11 octobre 2016 (F114)

  • Les États cambodgiens (1863-1993)

Séance 4 : mardi 18 octobre 2016 (F114)

  • Les États laotiens (1899-1975)

Séance 5 : mardi 8 novembre 2016 (F111)

  • Les États vietnamiens (1802-1975)

Séance 6 : mardi 15 novembre 2016 (F111)

  • Marges, ethnies minoritaires et frontières

Séance 7 : mardi 22 novembre 2016 (F004)

  • L’espace social et transnational indochinois d’hier et d’aujourd’hui

★ ★ ★

Bibliographie

Instruments de travail :

DALLOZ, Jacques, Dictionnaire de la guerre d’Indochine 1945-1954, Paris, Armand Colin, 2006. Présentation éditeur.

DULUCQ, Sophie, KLEIN, Jean-François, STORA, Benjamin (sous la dir.) Les mots de la colonisation, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2008. Présentation éditeur.

GOSCHA, Christopher E., Historical Dictionary of the Indochina War (1945-1954). An International and Interdisciplinary Approach, Honolulu, University of Hawaii Press/Copenhagen, Nordic Institute of Asian Studies, 2012. (voir lien “Guerre d’Indochine 1945-1956″ ci-dessus). Présentation éditeur.

KLEIN, Jean-François, SINGARAVELOU, Pierre & SUREMAINN, Marie-Albane de, Atlas des empires coloniaux : XIXe-XXe siècles, Paris, Éditions Autrement, Série Atlas/Mémoires, 2012. Présentation éditeur.

TERTRAIS, Hugues, Atlas des guerres d’Indochine, 1940-1990. De l’Indochine française à l’ouverture internationale, Paris, Éditions Autrement, Série Atlas/Mémoires, 2004 (réédition 2007). Présentation éditeur.

★ ★ ★

Processus colonisation / décolonisation (connaissances générales requises) :

AGERON, Charles-Robert, La décolonisation française, Paris, Armand Colin, coll. Cursus, série Histoire, 1991.

BROCHEUX, Pierre & HEMERY, Daniel, Indochine la colonisation ambiguë 1858-1954, Paris, Éditions La Découverte, textes à l’appui / histoire contemporaine, 2001, nouvelle éd. augmentée et mise à jour. Version anglaise sous le titre Indochina: An Ambiguous Colonization, 1858-1954, Berkeley, University of California Press, 2011. Présentation éditeur (fr.)

CESARI, Laurent, L’Indochine en guerres 1945-1993, Paris, Éditions Belin, Histoire Belin Sup, 1995.

COOPER, Frederick, Le colonialisme en question. Théorie, connaissance, histoire, Paris, Payot, 2010. Présentation éditeur.

DOMMEN, Arthur, The Indochinese experience of the French and the Americans: nationalism and communism in Cambodia, Laos, and Vietnam, Bloomington, IN, Indiana University Press, 2001. Présentation éditeur.

FERRO, Marc, Histoire des colonisations. Des conquêtes aux indépendances XIIIe-XXe siècle, Paris, Éditions du Seuil, septembre 1994. Présentation éditeur.

GRIMAL, Henri, La décolonisation de 1919 à nos jours, Paris, Éditions Complexe, 1985, nouvelle édition revue et mise à jour (réédité en 1999).

HA, Marie-Paule, French women and the Empire: the case of Indochina, Oxford, Oxford University Press, 2014. Présentation éditeur.

HUGON, Anne (dir.), Histoire des femmes en situation coloniale : Afrique et Asie, XXe siècle, Paris, Éditions Karthala, 2004. Présentation éditeur.

LORIN, Amaury & TARAUD, Christelle, Nouvelle histoire des colonisations européennes (XIXe-XXe siècles). Sociétés, cultures, politiques, Paris, Presses Universitaires de France, “Le nœud gordien”, 2013. Présentation éditeur.

TARAUD, Christelle, La colonisation, Paris, Éditions Le Cavalier bleu, coll. “idées reçues”, 2008. Présentation éditeur.

★ ★ ★

Quelques lectures pour accompagner le séminaire :

ABDOUL-CARIME, Nasir / MIKAELIAN, Grégory et THACH, Joseph (eds.), Le passé des Khmers. Langue, textes, rites, Berne, Peter Lang, 2016. Présentation éditeur.

ABDOUL-CARIME, Nasir, « Note sur l’identité communautaire khmère, une approche historique et une relecture socio-politique », Péninsule, n° 50, 2005 (1), pp. 41-57.

ANDERSON, Benedict, L’imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, Paris, La Découverte / Poche, 2006. Présentation éditeur.

BREEN, Keith & O’NEIL, Shane (eds.), After the nation? Critical reflections on nationalism and postnationalism, Basingstoke, Plagrave Macmillan, 2010. Présentation éditeur.

DALISSON, Rémi, Les guerres et la mémoire, Paris, CNRS éditions, 2013. Présentation éditeur.

FERRETTI, Feredico, « Géographie et imaginaires nationaux entre le XIXe et le XXe siècle : l’invention de l’Italie et la circulation des cultures géographiques », Annales de géographie 4/2014 (n° 698) , pp. 1062-1087. Voir aussi du même auteur : « Géographie, tournant culturel et imaginaires nationaux: Risorgimento, irrédentisme et l’invention géographique de l’Italie », (PDF sur Hal SHS).

GOSCHA, Christopher, Indochine ou Vietnam ?, Paris, Vendémiaire, 2015. Traduction de Going Indochinese. Contesting Concepts of Space and Place in French Indochina, Copenhagen, NIAS Press, 2012. Présentation éditeur (fr.).

GOSCHA, Christopher, The Penguin History of Modern Vietnam, London, Allen Lane, 2016. Présentation éditeur.

LARCHER, Agathe, La légitimation française en Indochine. Mythes et réalités de la « collaboration franco-vietnamienne » et du réformisme colonial (1905-1945), Thèse d’histoire, Université Paris 7, 2000. Notice Sudoc.

LOUBES, Olivier & RODRIGO, Annelise (03/12/2013), Pierre Laborie, un historien “trouble-mémoire”, Monde sociaux : http://sms.hypotheses.org/1651

HARDY, Andrew, Red Hills. Migrants and the state in the highlands of Vietnam, Copenhagen, Singapore, NIAS press / ISEAS, 2005. Présentation éditeur.

HARTOG, François, Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris, Éditions du Seuil, coll. Points Histoire H458, 2012 (rééd.). Présentation éditeur.

HICKEY, Gerald C., Free in the forest. Ethnohistory of the Vietnamese central highlands, 1954-1976, New Haven, Yale University Press, 1982.

HUE-TAM HO TAI (ed.), The Country of Memory. Remaking the Past in Late Socialist Vietnam, Berkeley, University of California Press, 2001. Présentation éditeur.

IVARSSON, Søren, Creating Laos, The Making of a Lao Space between Indochina and Siam, 1860-1945, Copenhagen, NIAS Press, 2008. Présentation éditeur.

LE FAILLER, Philippe, La rivière Noire, l’intégration d’une marche frontière au Vietnam, Paris, CNRS éditions, coll. « CNRS Alpha », 2014. Présentation éditeur.

PAPIN, Philippe, Viêt-Nam, parcours d’une nation, Paris, Belin / La documentation française, 2003, 2e édition.

PO DHARMA, Du Flm au Fulro : une lutte des minorités du sud indochinois, 1955-1975, Paris, Les Indes savantes, 2006. Présentation éditeur.

RICOEUR, Paul, La mémoire, l’histoire et l’oubli, Paris, Éditions du Seuil, Points Essais 494, 2000 (rééd. 2003). Présentation éditeur.

TAYLOR, Philip, The Khmer lands of Vietnam: environment, cosmology, and sovereignty, Singapore, NUS Press / Copenhagen, NIAS Press, 2014. Présentation éditeur.

TODOROV, Tzvetan, Mémoire du mal, tentation du bien. Enquête sur le siècle, Paris, Robert Laffont, 2000. Présentation éditeur.

VERNEY, Sébastien, L’Indochine sous Vichy, entre Révolution nationale, collaboration et identités nationales, 1940-1945, Paris, Riveneuve, 2012. Présentation éditeur.

WATERSON, Roxana & KWOK Kian-Woon (eds), Contestations of memory in Southeast Asia, Singapore, National University of Singapore Press, 2012. Présentation éditeur.

Numéros spéciaux de revues :

BRUHNS, Hinnerk et BURGUIERE, André, « Imaginaires nationaux. Origines, usages, figures », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 58e Année, n° 1, janvier-février 2003, pp. 37-39. En ligne sur Cairn.

DEBARDIEUX, Bernard, « Imaginaires nationaux et post-nationaux du lieu », Communications, 87, 2010. Autour du lieu, sous la direction de Aline Brochot et Martin de la Soudière, pp. 27-41. En ligne sur Persée.

VIRGILI, Fabrice (éd.), “Les lois genrées de la guerre”, CLIO Femmes, Genre, Histoire, n° 39, 2014. Voir en ligne.

★ ★ ★

Travaux à faire et notation :

Présence régulière au séminaire requise, participation active, lecture et commentaire des documents proposés obligatoires (30 % de la note).

Chaque étudiant devra faire le Compte rendu de lecture [CR] d’un ouvrage sur 3 ou 4 pages (maxi) interligne 1,5 accompagné d’une recherche bibliographique autour de l’ouvrage (40 % de la note).

Le même ouvrage sera présenté oralement pendant vingt minutes au cours du séminaire (30 % de la note). Des précisions sur ces travaux seront apportées lors de la première séance du mardi 20 septembre 2016.

Mémoires d’Indochine 2016 / synopsis (PDF MàJ 21/09/2016)

Mémoires d’Indochine 2016 / sélection d’ouvrages (PDF MàJ 22/09/2016)

Image « à la une » : Tigre du zoo de Thu Dau Mot, Binh Duong © 2014 FG / Illustration du séminaire © 2016 FG

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2013 : Séance 7

Année universitaire 2013-2014 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 Mémoires d’Indochine :

 Regards internes sur la décolonisation et la guerre

 au Viêt-Nam, Laos et Cambodge

 MémoiresIndochine2013ter

 

Séance 7 – Mardi 12 novembre 2013

 « Désenchantements postcoloniaux et fuite des populations »

Cette avant-dernière séance se penchera sur les conséquences sociales et politiques des victoires communistes en péninsule indochinoise. Les extraits de textes interrogeront le destin du Viêt Nam après la chute de Saigon (30 avril 1975). Seront évoqués le sort réservé aux militaires de l’ancienne République du Viêt Nam, la disparition du FNL-Sud Viêt Nam avec la réunification du pays en 1976 sous la nouvelle appellation de République socialiste du Viêt Nam (RSVN) et les stratégies développées par la population pour échapper au totalitarisme et à la misère. En particulier, le phénomène des Boat people et des Land people sera abordé à l’échelle de la péninsule indochinoise dans son contexte géopolitique.

A partir des textes (réalités vietnamiennes d’après-guerre) et des exposés (mémoire cambodgienne) la « résurrection » des trois Etats au sortir de la troisième guerre d’Indochine sera également évoquée. Le Viêt-Nam effectue une autocritique générale avec le Renouveau (Doi Moi) et prend les mesures efficaces et nécessaires pour sortir de l’impasse économique et militaire. Le Cambodge se reconstruit politiquement et socialement après le désengagement vietnamien et s’engage peu à peu sur la voie démocratique. Le Laos, sur les pas du Viêt-Nam, se lance dans une ouverture pragmatique.

 

Extraits de textes à discuter :

  • Phan Minh Hien & Nguyen Van Huy, Loques de vie, Paris, Editions l’Harmattan, 2000, pp. 13-21 [+ couverture]. Traduction succincte du vietnamien, revue par Phan Minh Hien.
  • Truong Nhu Tang, avec l’aide de David Chanoff et Doan Van Toai, Mémoires d’un Vietcong, Paris, Flammarion, 1985, pp. 271-322 [+ couverture]. Traduit de l’américain par Amal Naccache.

 

Exposés sur le Cambodge :

  • Anne-Laure Esque-Vango à propos de : Chileng Pa & Mortland, Carol A., Escaping the Khmer Rouge: a Cambodian memoir, Jefferson (NC): McFarland & Company, 2008.

 

Pour aller plus loin :

  • Chanda, Nayan, Les frères ennemis. La péninsule indochinoise après Saigon, Paris, Presses du CNRS, Ligne Pacifique, 1987, 368 p. (trad. de l’américain par Michèle Vacherand et Jean-Michel Aubriet…).
  • Duiker, William J., Vietnam since the fall of Saigon, Athens, Ohio University, Monographs in International Studies, Southeast Asia Series no. 56, 1985 (revised ed.), 261 p.
  • Grant, Evans, The Politics of Ritual and Remembrance. Laos Since 1975, Chang Mai, Silkworms books, 2008, 216 p.
  • Hy V. Luong (ed.), Postwar Vietnam. Dynamics of a transforming society, Singapore & Lanham, MA, ISEAS / Rowman & Littlkefield publishers, 2003, 336 p.
  • Nghia M. Vo, The Bamboo Gulag: Political Imprisonment in Communist Vietnam, Jefferson, NC – London, McFarland, 2003, 244 p.
  • Nghia M. Vo, The Vietnamese Boat People, 1954 and 1975-1992, Jefferson, NC – London, McFarland, 2006, 208 p.
  • Nguyen Van Canh, Vietnam Under Communism, 1975-1982, Stanford, CA: Hoover Institution Press, 1983, 312 p.
  • Peou, Sorpong (ed.), Cambodia. Change and continuity in contemporary politics, Aldershot, Ashgate, 2001, 574 p.
  • Pholsena, Vatthana, Post-war Laos: the politics of culture, history, and identity, Singapore: ISEAS Publications, 2006, 255 p.
  • Pou Sothirak, Geoff Wade, Mark Hong (eds), Cambodia: progress and challenges since 1991, Singapore: ISEAS Publications, 2012, 423 p.