Archives par mot-clé : Etat national du Viêt-Nam

Viêt-Nam, le drapeau national (1948-1975)

[ndlr] Suite des documents visuels.

Documents sur le drapeau national en vigueur sous l’État national du Viêt-Nam (Quốc gia Việt-Nam) de 1948 à 1954 puis sous la République du Viêt-Nam de 1955 à 1975.

Apparu officiellement en juin 1948, la signification du drapeau national vietnamien est présentée dans une brochure éditée à l’occasion de la sixième session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (décembre 1951) et publiée au cours du premier trimestre 19521 :

vietnam_ledrapeaunational

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

L’accent est mis sur la signification des deux couleurs : le fond jaune d’or pour le passé impérial et l’indépendance, les trois bandes rouges pour la réunification des trois régions (Ky, Nord, Centre et Sud) et l’unité nationale.

Après une longue période coloniale et l’établissement d’une République autonome (1946-1948), la Cochinchine réintègre le Viêt-Nam en juillet 1949.

En 1969, sous la Seconde République (1967-1975) établie au Sud du 17e Parallèle, un ouvrage édité par le Gouvernement sud-vietnamien donnait les dimensions du pavillon national et complétait la signification des couleurs :

Le Drapeau national du Viêt-Nam a été créé par ordonnance n° 5 du 14 juin 1948 du Gouvernement Central provisoire du Viêt-Nam, publiée au n° 2 du Journal Officiel du Viêt-Nam (18 juin 1948), les caractéristiques de ce drapeau sont les suivantes :

« L’emblème national est un drapeau sur fond jaune dont la hauteur est égale aux deux tiers de la largeur, comportant dans sa partie médiane, sur toute sa largeur, trois bandes rouges horizontales ayant chacune une hauteur égale au quinzième de la hauteur totale et séparées les unes des autres par des espaces d’égales dimensions »2.

Ce drapeau fut aboré pour la première fois le 5 juin 1948 sur le bateau Dumont d’Urville, amarré en baie d’Along, au moment de la signature des accords franco-vietnamiens par Emile Bollaert, Haut-Commissaire de France et le Général Nguyên-van-Xuân, Chef du Gouvernement provisoire du Viêt-Nam, consacrant en principe l’unité et l’indépendance du Viêt-Nam.

Le fond jaune est la couleur traditionnelle de la terre ancestrale, des épis d’or des rizières, et du métal considéré comme le plus précieux par l’humanité.

La triple bande rouge représente les trois grandes régions du Viêt-Nam (Nord, centre, Sud) désormais réunies dans la communauté nationale. Le rouge, couleur faste, symbolise le succès.

Malgré le partage du Viêt-Nam, consécutif à la signature des accords de Genève en juillet 1954, les différents gouvernements qui se sont succédé depuis lors ont décidé de maintenir ce drapeau, pour maintenir la continuité de la lutte du peuple vietnamien pour son intégrité territoriale et son indépendance nationale3

Après 1975, ce drapeau symbolise la communauté des réfugiés vietnamiens anti-communistes. Il a été reconnu officiellement par certains États des États-Unis, par certaines localités du Canada et de l’Australie comme étant représentatif de la communauté vietnamienne exilée.

DieuHanh_CoVangBaSocDoDéfilé annuel à Little Saigon (Californie) lors de la fête du nouvel an.

Il est utilisé lors des commémorations de la chute de Saigon (30 avril 1975, jour de ressentiment national ou Ngày Quốc hận) et lors de la Journée de commémoration le 19 juin dédiée aux Forces armées de la République du Viêt-Nam.
quanky_vnchDrapeau des forces armées de la République du Viêt-Nam (Quân kỳ QLVNCH).

En juillet 2008, des associations vietnamiennes organisèrent le « 60e anniversaire du drapeau du Viêt-Nam libre » :

 

Image « à la une » : « Drapeau national du Viêt-Nam », extrait de Réalités vietnamiennes (Les réalités permanentes), Saigon, 1969, 3e édition revue et corrigée, (illustration non paginée en ouverture du ch. IV sur « Les emblèmes nationaux »).

Notes

  1. Extrait de : Viêt-Nam, Vieille nation, État jeune, Paris, 1952, non paginée. []
  2. Cette partie en italiques correspond à l’article 3 de l’Ordonnance n°3 du 2 juin 1948 fixant le statut provisoire du Viêt-Nam annulée par l’Ordonnance n° 4 du 8 juin 1948 et reprise à l’identique dans l’Ordonnance n° 5 du 14 juin 1948 portant sur l’organisation provisoire des pouvoirs publics du Viêt-Nam, Cf. État du Viêt-Nam, Code administratif (Tome 1), Saigon, Impr. des J.O. 1953, bilingue, voir pp. 32 et 58 (pour le texte en vietnamien), pp. 352 et 378 (texte en français) []
  3. Extrait de Réalités vietnamiennes (Les réalités permanentes), Saigon, 1969, p. 52. []