Archives par mot-clé : bouddhistes

Décès de la chanteuse Hà Thanh (1937-2014) aux États-Unis

HaThanhNous avons appris avec tristesse la disparition de la célèbre chanteuse des années soixante Hà Thanh (de son vrai nom Trần Thị Lục Hà). Née en 1937 (ou 1939 selon certaines sources) à Huê, elle connut son heure de gloire à Saigon à partir de 1965. En 1984, elle émigra aux États-Unis avec sa fille. Fervente bouddhiste, elle continua de chanter au profit des pagodes de la communauté exilée. Elle est décédée le 1er janvier 2014 à Boston à l’âge de 76 ans.

 

Pour en savoir plus :

Ðỗ Dzũng, ‘Hoạ mi xứ Huế’ Hà Thanh qua đời ở tuổi 77, Người Việt, 02/01/2014.Nhạn Thư, Nữ danh ca Hà Thanh qua đời ở tuổi 76, Một Thế Giới, 03/01/2014.

P.T.N., Danh ca Hà Thanh qua đời, Bao Phu Nu Thanh Pho, 02/01/2014.

Phuong Linh, Danh ca Hà Thanh qua đời, Giao Duc Viêt Nam, 03/01/2014.

Quốc Huy, Nữ danh ca Hà Thanh « giọng ca oanh vàng số 1 » qua đờiTin mới / Seatimes, 03/01/2014.

Thai Loc, Nữ danh ca Hà Thanh đã ra đi, Tuoi Tre Online, 03/01/2014.

Thanh Hiệp, Nữ danh ca Hà Thanh qua đời tại Mỹ, Nguoi Lao Dong, 03/01/2014.

Hà Thanh, Wikipedia VN.

Voir aussi : Hoàng Lan Chi, Hà Thanh, Tiếng Hát Hoa Đào, Am Nhac.fm, 20/03/2013.

* * *

HaThanh_VuongThuyKieu

HaThanh_ThoiTre

GS Nguyễn Thế Anh : Những năm sau cuộc đảo chính Ngô Đình Diệm

University_of_Hue[ndlr / Résumé] Alors qu’il rentre de France pour enseigner à l’Université de Huê, le Professeur Nguyễn Thế Anh revient sur la période troublée au Sud Viêt-Nam après la chute de Ngô Đình Diệm en 1964. Recteur de l’Université de Huê de 1966 à 1969, il doit s’accommoder de la fronde bouddhiste et estudiantine dans le centre du pays. Son témoignage englobe les événements tragiques du Têt 1968 à Huê lors desquels il fut épargné. On comprend pourquoi il fut profondément marqué par la situation chaotique de Huê pendant la guerre. Il termine cet entretien sur son départ du Viêt-Nam avec son épouse quelques jours avant la chute de Saigon le 30 avril 1975. Un départ pour Washington avant de rejoindre la France où il intégra le CNRS puis l’EPHE en tant que Directeur d’études.

* * *

Giáo sư sử học Nguyễn Thế Anh đã kể lại với BBC về những năm tháng hậu Ngô Đình Diệm ở Huế và Sài Gòn.

Ông Anh đáng ra đã trở về Việt Nam từ Pháp, nơi ông du học, hồi năm 1963 nhưng phải lùi lại tới năm 1964 vì cuộc đảo chính hồi tháng 11/1963.

Từ Pháp ông về Huế làm khoa trưởng rồi viện trưởng Đại học Văn khoa Huế trong tình hình mà ông nói « rất căng thẳng » vì các cuộc biểu tình phản đối liên tục của Phật tử và sinh viên.

Giáo sư Nguyễn Thế Anh cũng chứng kiến vụ Mậu Thân 1968 trong những năm về sau nhưng cho rằng nhờ may mắn và nhờ có người anh làm tướng chỉ huy của miền Bắc trong dịp Mậu Thân mà thoát nạn.

Ông cũng kể về chuyện ông đã rời Sài Gòn, bốn ngày trước khi thành phố sụp đổ, như thế nào.

Source : BBC, 07/11/2013.

 

Pour en savoir plus : Tiểu sử Giáo sư Nguyễn Thế Anh

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2013 : Séance 3

Année universitaire 2013-2014 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

Regards internes sur la décolonisation et la guerre

au Viêt-Nam, Laos et Cambodge

MémoiresIndochine2013ter

 

Séance 3 – Mardi 8 octobre 2013

« Naissance et affirmation de deux Viêt-Nam »

 

A travers une approche comparative, cette séance se focalisera sur la vie politique, culturelle et sociale au sein des deux Viêt-Nam après les Accords de Genève (juillet 1954), accords qui entérinent la séparation provisoire du pays au 17ème parallèle. Il s’agira de s’immerger dans les sociétés en révolution de la République Démocratique du Viêt-Nam (RDVN) sous l’égide du parti des Travailleurs du Viêt-Nam (Lao Dong) au Nord et de la Première République du Viêt-Nam (1955-1963) de Ngo Dinh Diem au Sud.

 

Extraits de textes à discuter :

  • BUI TIN, 1945-1999, Vietnam. La face cachée du régime, Paris, Editions Kergour, 1999, pp. 47-75 [+ dos de couverture].
  • DAVID LAN PHAM, Two hamlets in Nam Bo. Memoirs of life in Vietnam through Japanese occupation, the French and American wars, and communist rule, 1940-1986, Jefferson (NC), McFarland & Company, 2000, (réédition de 2008), pp. 79-108 [+ dos de couverture].

 Voir le Mémento personnalités de la séance 3 sur Mémoires d’Indochine.

Exposés oraux sur le Laos :

 

Pour aller plus loin :

  • Fall, Bernard, Les deux Viet-Nam, Paris, Payot, Etudes et documents, 1967.
  • Dommen, Arthur J., The Indochinese experience of the French and the Americans. Nationalism and communism in Cambodia, Laos and Vietnam, Bloomington, Indiana University Press, 2001 (voir chapitres 5, 6 et 7).

 

Sources complémentaires

Sur la RDVN (Nord Viêt-Nam)

  • Boudarel, Georges, Cent fleurs écloses dans la nuit du Vietnam. Communisme et dissidence 1954-1956, Paris, Jacques Bertoin, 1991.
  • Goscha, Christopher E. & Tréglodé, Benoît de, Naissance d’un Etat-Parti. Le Vietnam depuis 1945, Paris, les Indes Savantes, 2004 (voir en particulier les chapitres de Judy Stowe, Shawn McHale et Nguyen Van Ky).
  • Hartingh, Bertrand de, Entre le peuple et la nation. La République Démocratique du Viêt Nam de 1953 à 1957, Paris, EFEO, Monographies 189, 2003.
  • Hoang Van Chi, From colonialism to communism. A case history of North Vietnam, New York – London, Frederick A. Praeger, 1968, third printing.
  • Marangé, Céline, Le communisme vietnamien (1919-1991). Construction d’un Etat-nation entre Moscou et Pékin, Paris, Presses de Sciences Po, 2012 (voir chapitres 4, 5, 6).
  • Tréglodé, Benoît de, Héros et révolution au Viet Nam 1948-1964, Paris, L’Harmattan (nouvelle édition à paraître prochainement).
  • Turner, Robert F., Vietnamese Communism, it’s origins and development, Stanford, Stanford University, Hoover Institution Press, 1975 (voir chapitres 5, 6, 7, 8).

 

Sur la RVN (Sud Viêt-Nam)

  • Fitzgerald, Frances, Fire in the lake. The Vietnamese and the Americans in Vietnam, Boston – Toronto, Little Brown, An Atlantic Monthly Press Book, 1972. (nombreuses rééditions)
  • Hammer, Ellen J. A death in November. America in Vietnam, 1963, New York, E.P. Dutton, 1987.
  • Nghiem Dang, Viet-Nam politics and public administration, Honolulu, East-West Center Press, 1966.
  • Mme Nguyen An Tuan, Les forces politiques au Sud Viet Nam depuis les accords de Genève 1954, Louvain, Université Catholique de Louvain, Faculté des sciences économiques, sociales et politiques, nouvelle série n° 31, 1967.
  • Nguyen Thai, Is South Vietnam viable?, Manila, November 1962.
  • Scigliano, Robert, South Vietnam. Nation under stress, Boston, Houghton Mifflin Company, 1964.
  • Shaplen, Robert, The lost revolution. The U.S. in Vietnam 1946-1966, New York, Harper & Row, Harper Colophon Books, 1966, revised edition.

 

Sur le bouddhisme social, au Viêt-Nam (1963-1966) et en Asie :

  • [Thich] Nhat Hanh, Vietnam. Lotus in a sea of fire, New York, Hill and Wang, 1967. Views on the situation in Vietnam by a Buddhist intellectual and Director of the School of Social Studies at the Van Hanh University at Saigon.
  • Nguyen The Anh, « L’engagement politique du bouddhisme au Sud Viêt-Nam dans les années 1960 », in Alain Forest, Eiichi Kato & Léon Vandermeersch (eds), Bouddhismes et sociétés asiatiques. Clergés, sociétés et pouvoirs, Paris, L’Harmattan, Recherches asiatiques / Sophia University (Tokyo), 1990, pp. 111-124.

Il y a cinquante ans, l’immolation de Thích Quảng Đức à Saigon

ThichQuangDuc2012Le 11 juin 1963, le vénérable Quang Duc (Thích Quảng Đức) s’immolait en plein coeur de Saigon pour protester contre la répression antibouddhiste du régime de Ngo Dinh Diem. L’événement fit le tour du monde à travers le célèbre cliché du journaliste Malcom W. Browne (auteur de The new face of war en 1965).

Cet événement à grande portée historique qui précipita la fin de la Première République du Viêt-Nam de Ngo Dinh Diem (1955-1963) fut-il réellement filmé par les deux réalisateurs italiens Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi ? Ils utilisèrent environ 7 minutes d’un tournage à Saigon pour un documentaire choc de série B intitulé Mondo Cane 2 (Monde de chien, juron italien). Réalisé le 30 novembre 1963, le film fut diffusé mondialement l’année suivante sous le titre Cette chienne de vie (ou Mondo Cane 2, l’incroyable vérité). Le court passage (env. 1’30mn) relatif à l’immolation de Thich Quang Duc (1897-1963) est filmé au ralenti sur un fond musical lancinant.

Selon la discussion engagée sur Wikipedia à l’entrée Thich Quang Duc la vidéo serait un remake, une mise en scène. C’est effectivement le cas. En effet, plusieurs détails diffèrent lorsque l’on compare la vidéo avec la série de clichés photographiques prise ce jour-là par Malcom W. Browne (position de Thich Quang Duc, place du bidon d’essence, pare-choc de la voiture, présence et rôle des policiers… voir sur la Galerie de Manh Hai). Même si d’autres aspects semblent concorder, il s’agit bien d’un remake probablement tourné dans un autre pays d’Asie du Sud-Est (Thaïlande?). Le film aurait d’ailleurs fait le tour des médias internationaux à place des images fournies par Browne. L’impact de cette reconstitution est si fort que sur la chaîne YouTube des abonnés vietnamiens semblent pourtant croire à l’authenticité de cet acte (voir par ex.). Si un-e spécialiste possède des informations complémentaires sur les conditions de ce tournage, nous sommes preneurs.

Quang Duc
Quang Duc, a Buddhist monk, burns himself to death on a Saigon street June 11, 1963 to protest alleged persecution of Buddhists by the South Vietnamese government. © AP Photo/Malcolm Browne.

Les images du vénérable en feu, impressionnantes, ont poussé la chaîne You Tube a en réduire l’accès. Nous postons ci-après des extraits encore en accès libre. Attention, « Cette vidéo présente du contenu que la communauté des utilisateurs de YouTube considère comme inapproprié pour certains internautes« .

FG, 14/06/2013, version corrigée le 10/12/2013 après la mise en ligne de la galerie de photo de Malcolm Browne au mois d’octobre 2013 par Manh Hai.

 

 

Vietnam self-immolating monk sequence from Mondo Cane 2

 


Thích Quảng Đức par verso1

* * *

  • Une vive critique de ce « Docu menteur » lors de sa ressortie en double DVD (Neo Publishing) en 2007 : A voir à lire