Savoirs en ligne

LogoVideoSélection de liens vers des entretiens vidéographiques ou radiophoniques avec des chercheurs, astrophysiciens, neurobiologistes, historiens, philosophes, sociologues…

Des savoirs en ligne pour réfléchir et pour accompagner différents aspects du séminaire.

La page est actuellement en construction, elle sera enrichie au fil du temps. Classement par ordre alphabétique des noms d’auteur.

A découvrir : Les philosophes et la Bible

lesphilosophesetlabible[Cette] série explore les prises de positions des grands philosophes de l’époque moderne à l’égard de l’Écriture Sainte, le matériel dont chacun disposait (éditions, traductions, instruments de travail, milieu exégétique), la cohérence de ces positions avec son système, ainsi que leur éventuelle transformation au cours de l’évolution de ce système. […]

___________________________________________________________

Philosophie en liberté, conférences d’Annick Stevens : http://www.philosophie-en-liberté.net/

* * *

Raymond Aron (1905-1983)

_________________________________________________________________

Luc Boltanski (1940-)

  • Luc Boltanski – « La sociologie est toujours critique » (2013). L’UFR de Sociologie et le Centre Nantais de Sociologie (CENS) de l’Université de Nantes accueillaient du 2 au 5 septembre le 5e congrès international de l’association française de sociologie. Plus de 1000 sociologues français et étrangers étaient présents pour la plus grande manifestation scientifique de sociologie, dont le thème principal était les « dominations ». A cette occasion, le sociologue Luc Boltanski a donné une conférence plénière sur le thème « La sociologie est toujours critique. Le champ conceptuel de la notion de domination ».

_________________________________________________________________

Raymond Boudon (1934-2013)

_________________________________________________________________

Pierre Bourdieu (1930-2002)

_________________________________________________________________

Fernand Braudel (1902-1985)

  • Fernand Braudel et l’histoire. Fernand Braudel définit l’histoire nouvelle comme une relecture, un dépassement de l’évènement. Pour lui chaque historien a sa conception de l’Histoire. Il y a ainsi des historiographies même si certains historiens restent fidèles au récit traditionnel. Le récit traditionnel correspond à une série d’évènements qui se succèdent. Dans son ouvrage La Méditerranée, il présente l’histoire du monde méditerranéen de manière géographique. Cela est lié à son expérience en tant que professeur d’histoire au lycée d’Alger. Il a également redéfinit son travail de thèse pendant sa captivité en Allemagne.

_________________________________________________________________

Albert Camus (1913-1960)

  • Albert Camus – Discours de réception du prix Nobel, 1957. Discours d’Albert Camus pour la réception du prix Nobel de littérature, donné à Stockholm le 10 décembre 1957. Le prix lui a été décerné pour « l’ensemble d’une œuvre qui met en lumière les problèmes se posant de nos jours à la conscience des hommes ».
  • Bibliothèque Médicis – Albert Camus. Jean-Pierre Elkabbach revient sur la vie et l’œuvre d’Albert Camus avec trois proches de l’écrivain: sa fille Catherine, Robert Gallimard et Jean Daniel. (Paris – 15 Janvier 2012).
  • Camus vs. Sartre (Rare BBC Documentary). This documentary is about the battle between these two great writer/philosophers after WWII in Paris over Camus’ book The Rebel. What was once a friendship had now turn sour. After the war, Camus began frequenting the Café de Flore on the Boulevard Saint-Germain in Paris with Sartre and others. He also toured the United States to lecture about French thought. Although he leaned left, politically, his strong criticisms of Communist doctrine did not win him any friends in the Communist parties and eventually alienated Sartre. In 1949 his TB returned and Camus lived in seclusion for two years. In 1951 he published The Rebel, a philosophical analysis of rebellion and revolution which expressed his rejection of communism. Upsetting many of his colleagues and contemporaries in France, the book brought about the final split with Sartre. (Music by Satie).

_________________________________________________________________

Norbert Elias (1897-1990)

_________________________________________________________________

Michel Foucault (1926-1984)

  • Michel Foucault Les Mots et les Choses INA, 1966. « J’aurais voulu que nous puissions considérer notre propre culture comme quelque chose d’aussi étranger à nous-même que la culture des Arapechs… » (Michel Foucault, Les Mots et les choses INA, 1966).

_________________________________________________________________

Marcel Gauchet (1946-)

  • Marcel Gauchet – « Liberté et pouvoir ». « Il paraissait aller de soi que la liberté des personnes se prolongeait dans le pouvoir des peuples. L’évolution des démocraties libérales impose à cet égard une révision déchirante. Et si les libertés avaient pour effet de nous priver de pouvoir ? » En avant-première des Rencontres de Sophie (14 au 16 février 2014 à Nantes), Marcel Gauchet a donné une conférence exceptionnelle organisée par l’association Philosophia et l’Université de Nantes (Direction culture et initiatives), en partenariat avec le Théâtre universitaire, sur le thème « Liberté et pouvoir ».

_________________________________________________________________

François Hartog (1946-)

  • François Hartog, Régimes d’historicité et présentisme. L’objectif d’Hartog (EHESS) est de réfléchir sur un certain nombre de notions qui sont présentes dans l’espace public aujourd’hui. Son exposé porte essentiellement sur la réflexion qu’il développe dans son livre Régimes d’historicité. L’outil qu’il propose pour élaborer cette réflexion sur le contemporain est la notion de régime d’historicité qu’il définit comme la manière dont les catégories du passé, du présent et du futur s’articulent. Toute société à un moment donné a articulé ces catégories, même si le contenu de chacune des trois catégories peut varier. Il utilise comme référence l’Europe et la vieille France, mais il essaie d’étendre sa réflexion vers d’autres espaces. Il développe alors cette notion de régime d’historicité, en partant de l’hypothèse que dans les trente dernières années le rapport au temps a changé et qu’il est dominé par la catégorie du présent. Cette période est par lui nommée présentisme. Au cours de son exposé Hartog explique la notion de régime d’historicité en revenant non seulement sur son concept de présentisme, mais aussi sur les régimes d’historicités antérieurs.

_________________________________________________________________

Henri Laborit (1914-1995)

  • Leçon de biologie du comportement. Par Henri Laborit à partir d’extraits du film « Mon oncle d’Amérique ». Une illustration qui montre que l’agressivité d’un individu peut être pour lui une libération de son impuissance à éviter une douleur. Il évite ainsi le stress chronique de l’inhibition de l’action qui s’attaque au système immunitaire, aux neurones et aux chromosomes.

_________________________________________________________________

Jacques Le Goff (1924-2014)

  • Jacques Le Goff, Historien – Vidéothèque CNRS (1991). Portrait de Jacques Le Goff, historien spécialiste du Moyen Âge, qui témoigne du poids du passé dans la connaissance de notre identité culturelle. Il expose ses différents sujets de recherche et décrit ses nombreuses activités en tant que chercheur, conseiller historique et enseignant.  En étudiant des faits récents comme la guerre du Golfe, Jacques Le Goff met en évidence l’importance du passé sur l’époque actuelle, par exemple le problème ancien et récurrent de la guerre juste. Il analyse les rapports ville et société et leur évolution dans le temps, les similitudes de l’imaginaire collectif et des croyances d’hier et d’aujourd’hui. Il consacre une part importante de son temps à la vulgarisation du savoir en histoire, en travaillant en tant que conseiller historique sur des films (le Nom de la rose…) et en livrant ses connaissances lors de séminaires.

_________________________________________________________________

Claude Lévi-Strauss (1908-2009)

_________________________________________________________________

Gilles Lipovetsky (1944-)

_________________________________________________________________

Michela Marzano (1970-)

  • La défiance gagne-t-elle notre société ? | Michela Marzano. [Février 2015] Conférence sur les raisons pour lesquelles la défiance gagne notre société. Michela Marzano est chercheuse, philosophe et écrivaine italienne contemporaine. Elle arrive en France en 1999, où elle intègre le CNRS en 2000. Depuis 2010, Michela Marzano est Professeur de philosophie à l’Université Paris Descartes. Engagée politiquement au sein de la gauche italienne, elle est élue députée au parlement italien en février 2013.

_________________________________________________________________

Gérard Noiriel (né en 1950)

  • Gérard Noiriel – « N’enterrons pas la « culture populaire ». Extrait de Notre Monde, de Thomas Lacoste. Gérard Noiriel est historien, spécialiste de l’histoire de l’immigration, de la classe ouvrière, des questions interdisciplinaires et épistémologiques en histoire. Il est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Ses travaux l’ont amené à créer un courant à part entière dans sa discipline, la socio-histoire.
  • Qu’est-ce que la socio-histoire ? Conférence de Gérard Noiriel (professeur à l’EHESS) à l’Institut Français d’Études Anatoliennes : « Qu’est-ce que la socio-histoire? », mercredi 28 octobre 2009. Canal-U TV, 99 mn.

_________________________________________________________________

Pierre Nora (né en 1931)

  • Mr. Pierre Nora – History and Memory: Between the Personal and the Public. Roundtable Discussion – « History and Memory: Between the Personal and the Public », with the participation of: Prof. Saul Friedlander, Mr. Pierre Nora and Mr. Krzysztof Czyzewski, 2014 Dan David Prize Laureates for the Past Time Dimension — History and Memory. Moderator:Prof. Avner Ben-Amos, The Jaime and Joan Constantiner School of Education, Tel Aviv University 19/05/2014.
  • Pierre Nora dans « Bibliothèque Médicis ». Bibliothèque Médicis est consacrée à Pierre Nora, Historien, éditeur, écrivain, qui, mieux que personne, nous prévient que nous sommes, comme jamais dans l’Histoire, au bout d’un passé à réapprendre et devant un avenir aussi obsédant qu’imprévisible…  A travers tous ses écrits, Pierre Nora aide à comprendre un moment d’ébranlement et de rupture qui nous impose d’autres curiosités, d’autres batailles, et d’autres valeurs de référence…

_________________________________________________________________

Nicolas Offenstadt (né en 1967)

_________________________________________________________________

Michel Onfray (né en 1959)

_________________________________________________________________

Pascal Ory (né en 1948)

  • Qu’est-ce l’histoire culturelle ? L’histoire culturelle est à la mode. Ce n’est pas sans raison. Ce n’est pas sans danger non plus, d’autant qu’on pourrait la confondre avec une autre formule à succès, en terre anglo-saxonne cette fois, celle des Cultural studies. La culture étant entendue ici comme ensemble des représentations collectives propres à une société, l’histoire culturelle peut se définir comme histoire sociale des représentations. Elle se distingue ainsi des histoires qualitatives (histoire des arts, des sciences, des « idées »…), articulées sur le jugement de valeur et attachées à la recherche prioritaire de la singularité. S’en déduit un attachement à la dimension collective des phénomènes et à la démarche environnementaliste, qui fait de l’histoire culturelle une discipline préoccupée du mesurable (sinon du quantifiable) et du médiatique (au sens d’une histoire de la mise en relation). Une telle définition permet de répondre aux objections tenant à la nature de l’enquête jugée par certains trop limitative, aussi bien, a contrario, qu’au soupçon d’un impérialisme du culturel.

_________________________________________________________________

Paul Ricoeur (1913-2005)

_________________________________________________________________

Pierre Rigoulot (né en 1944)

  • Rescapé du Camp 14 – présentation de Pierre Rigoulot. « Rescapé du Camp 14 – de l’enfer nord-coréen à la liberté » est un document exceptionnel paru aux éditions Belfond. Il retrace la vie de Shin Dong-huyk, 26 ans, né dans un des redoutables camps de travail de Corée du Nord, et seul auteur connu d’une incroyable évasion qui le conduira en Chine, puis aux États-Unis. Un témoignage unique et hallucinant sur le pays le plus secret du monde, et notamment sur ces camps où sont enfermés à vie tous les opposants à la dynastie stalinienne. Un récit terrible, captivant et nécessaire. Cette vidéo a été réalisée à l’occasion de la conférence de presse autour de la parution de « Rescapé du Camp 14 » aux éditions Belfond, en mai 2012.

_________________________________________________________________

Jean-Paul Sartre (1905-1980)

  • Jean-Paul Sartre : l’écrivain, l’intellectuel et le politique (Interview à Radio-Canada). Entrevue accordée par Sartre à Radio-Canada (Émission « Dossiers », Mensuel d’information, Dossier n°12 diffusé en mars 1967) où il traite avec une grande clarté de la situation de l’intellectuel. Il « aborde diverses questions : son intervention et son engagement dans la guerre du Viêt-nam, l’objet et le mandat du tribunal Bertrand Russell sur les crimes de guerre, qu’il préside, ses réactions aux nombreuses critiques et son refus du prix Nobel de littérature » (Archives Radio-Canada). Il est interrogé par Claude Lanzmann, rédacteur à la revue des Temps modernes, et Madeleine Gobeil, professeur à l’Université Carleton d’Ottawa. Images : Michel Brault – Assistant : Alain Dostie – Son : Marcel Carrière – Montage : Les Cinéastes associés – Réalisation : Max Cacopardo – Production : Radio-Canada.

_________________________________________________________________

James C. Scott (né en 1936)

  • James Scott: The Art of Not Being Governed. The author of several books including Seeing Like a State, Professor Scott’s research concerns political economy, comparative agrarian societies, theories of hegemony and resistance, peasant politics, revolution, Southeast Asia, theories of class relations and anarchism. We talk with Professor Scott about his newest book, The Art of Not Being Governed. It is the first-ever examination of the volumes of literature on state-making that evaluates why people would deliberately remain stateless. James Scott, is Sterling Professor of Political Science, Professor of Anthropology, and Co-director of the Agrarian Studies Program at Yale University.

_________________________________________________________________

Sanjay Subrahmanyam (1961-)

_________________________________________________________________

Vivek Swaroop Sharma

  • Professor Vivek Sharma: A Social Theory of War. Professor Sharma is broadly interested in the relationship between social institutions and political order including alliances, warfare, and violence. To this end he is working on several projects that examine property, kinship, military organization and political authority (both secular and ecclesiastical) in the history of Europe. Professor Sharma talks about his social theory of war.

_________________________________________________________________

Tzvetan Todorov (1939-)

_________________________________________________________________

Trinh Xuan Thuan (né en 1948)

  • Trinh Xuan Thuan : L’évolution et le cosmos. A l’occasion de la 3e édition du Forum international de l’évolution de la conscience, Trinh Xuan Thuan expose l’évolution de notre monde du point de vue de l’astrophysique : du non manifesté au big bang au cosmos évolutionnaire.

_________________________________________________________________

Paul Veyne (né en 1930)

_________________________________________________________________

Virgili Fabrice (né en 1961)

* * *

Thématiques et portraits

  • ABC : MTL Le Centre d’histoire orale et de récits numérisés. Le Centre d’histoire orale et de récits numérisés de l’Université Concordia a contribué à ABC: MTL, un abécédaire urbain et une plateforme ouverte cartographiant la ville contemporaine de façons multiples et au travers de différentes techniques / Concordia University’s Centre for Oral History and Digital Storytelling contributed to ABC : MTL, an urban abecedary and open-source initiative that maps contemporary Montréal in a diversity of ways and media.
  • Communisme & Église catholique (1939-2009). Il y a soixante-dix ans la Seconde Guerre mondiale. Dossiers et entretiens sur Radio Vatican de Xavier Sartre, Romilda Ferrauto et Hélène Destombes avec Stéphane Courtois (historien) et Philippe Chenaux (historien). 21/22/25.08.2009, 01.09.2009, 13.11.2009.
  • Georges Boudarel (1953-1991) Communisme & Guerre Froide. Boudarel devant l’Histoire : l’inventaire impossible. La Fabrique de l’Histoire sur France Culture d’Emmanuel Levantin. Documentaire de Séverine Nikel et Renaud Dalmar avec Pierre Brocheux, Daniel Hémery (historiens), Pierre-Alban Thomas (officier), François Godement (sinologue), Guy Simon (général), Wladyslas Sobanski (rescapé du camp 113). 14.02.2012.
  • L’historien le sociologue et le romancier. A travers la présentation de leurs nouveaux ouvrages, Fernand Braudel (l’historien), Pierre Bourdieu (le sociologue) et Max Gallo (le romancier) s’interrogent sur les rapports, la collaboration et les interférences existants ou souhaitables entre leurs trois disciplines. – dans « Civilisation matérielle, économie et capitalisme (XVème-XVIIIème siècle) » le premier propose en trois volumes une histoire mondiale traitée sur plusieurs niveaux : au ras du sol ou »la structure du quotidien », par l’économie de marché dans « les jeux de l’échange » et à travers les grandes expériences du capitalisme qui à partir d’une zone centrale commande un territoire économique. Il évoque en quelques uns des thèmes : l’énergie, la spéculation, la condition des paysans, les attitudes devant la technique développés dans son étude avant de définir ce qu’il demande à la sociologie (des méthodes) et ce qu’il lui reproche (la fascination pour l’exubérance du présent, la multiplicité des détails, le manque de recul). – Pierre Bourdieu dans « la distinction, critique sociale du jugement » étudie les choix culturels, alimentaires, politiques… de ses contemporains. Il s’efforce de démontrer que nos goûts ne trahissent que nos opinions et qu’ils sont conditionnés par notre place dans la société. Il distingue trois espèces de goûts : légitimes, moyens, populaires qui forment des ensembles cohérents et exclusifs les uns des autres. – « une affaire intime »de Max Gallo met en scène un homme seul qui découvre une ville du midi de la France, les relations entre ses habitants et qui sera broyé dans cet engrenage. Dans cette histoire policière, l’historien et le sociologue s’intéressent surtout aux rapports de la politique et de l’argent qu’elle révèle, aux habitudes des principaux personnages et en général à l’étude du monde contemporain à travers le prisme de la fiction romanesque. En fin d’émission, Claude Jean Philippe présente le film du ciné-club de ce soir « la poursuite infernale (my darling Clementine) de John Ford, cinéaste d’origine irlandaise.
  • Nietzsche un voyage philosophique, Arte France / Palette Production. Documentaire d’Alain Jaubert sur le philosophe allemand Friedrich Nietzsche, mêlant les expositions de philosophes aux écrits de celui-ci. divisé en 12 parties : 1. Le seigneur sans patrie / 2. Apollon ou Dionysos / 3. Sans la musique / 4. La grande santé / 5. Le voyageur et son ombre / 6. Le méchant Socrate / 7. L’éternel retour / 8. Deux démons / 9. Un livre pour tous et pour personne / 10. Antisémite ! / 11. Je suis de la dynamite / 12. Aux environs de l’an 2000.
  • RVH 2013 – De la guerre comme affrontement historiographique. Table ronde avec Damien Baldin, Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale, André Loez, professeur en classes préparatoires à Paris, membre du CRID 14-18, Nicolas Mariot, chargé de recherches, CNRS, Hervé Mazurel, maître de conférences à l’université de Bourgogne, Emmanuel Saint-Fuscien, maître de conférences, EHESS. Au-delà de la controverse caricaturale contrainte/consentement, il s’agira ici de discuter des véritables enjeux historiographiques et épistémologiques qui animent la recherche sur la Première Guerre mondiale et sur le phénomène guerrier en général.

___________________________________________________________

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge