Archives de catégorie : Histoire orale / Vidéogrammes

Tzvetan Todorov, essayiste et historien des idées, est mort

[ndlr] Triste disparition d’un grand chercheur dont les travaux ont accompagné le séminaire Mémoires d’Indochine.

Tzvetan Todorov, essayiste et historien des idées, est mort

Français d’origine bulgare, né à Sofia en 1939, il était un théoricien de la littérature et a notamment travaillé sur le rapport des Occidentaux à l’altérité et sur l’expérience totalitaire.

L’essayiste et historien des idées Tzvetan Todorov est mort à 77 ans, a-t-on appris mardi 7 février. « Infinie tristesse d’apprendre la mort de Tzvetan Todorov, penseur de la liberté », a réagi Sandrine Tolotti, ex-rédactrice en chef du bimestriel littéraire Books, dont M. Todorov était membre du comité éditorial.

Lire la suite : Le Monde, 07/02/2017.

Pour en savoir plus :

  • Le philosophe et historien Tzvetan Todorov est mort, L’Express, 07/02/2017. L’essayiste franco-bulgare est décédé à 77 ans. Tzvetan Todorov avait quitté la Bulgarie dans les années 60 afin d’échapper au communisme. Il a notamment travaillé sur la pensée humaniste et sur le totalitarisme.
  • Disparition d’un humaniste : Tzvetan Todorov, Les Inrocks, 07/02/2017. Le philosophe et historien des idées Tzvetan Todorov est mort à l’âge de 77 ans. De la théorie poétique à la critique politique de son temps et à l’éloge des insoumis, il ne cessa de déployer une pensée profondément humaniste.
  • L’essayiste Tzvetan Todorov est mort, Télérama, 07/02/2017. […] Auteur de plus d’une quarantaine d’essais, il avait notamment publié Face à l’extrême, la vie morale dans les camps de concentration (1994),  La Vie commune, réflexion sur la nature sociale de l’homme (1995), Mémoire du mal, tentation du bien (2001), Les Ennemis intimes de la démocratie (2012). Son dernier ouvrage, Insoumis, était paru à l’automne 2016.
  • Agnès Bozon-Verduraz, Tzvetan Todorov, ou la lucidité de l’exilé, Télérama, 07/02/2017. L’intellectuel est mort le mardi 7 février à Paris à l’âge de 77 ans. Touche-à-tout des sciences humaines, cet enfant de Bulgarie était aussi dur avec la dictature qu’il était exigeant de la démocratie. Nous republions un entretien datant de 1996, paru à l’occasion de la sortie de son livre “L’Homme dépaysé”. Et plus de vingt ans après, ses paroles sonnent toujours aussi juste.
  • David Caviglioli et Grégoire Leménager, Mort de Tzvetan Todorov, le fantastique humaniste, BibliObs, 07/02/2017. Dans la vie intellectuelle française, Tzvetan Todorov, mort dans la nuit du 6 au 7 février à l’âge de 77 ans, a occupé une place singulière. On n’a jamais pu le rattacher à un camp. Il ne figure pas dans le panthéon de la French Theory. Très anti-communiste, notamment à cause de son parcours personnel, il a fait partie du moment antitotalitaire, sans devenir un «nouveau philosophe».

Image « à la une » : © 1996 ULF ANDERSEN / Aurimages / AFP

Viêt-Nam, musique traditionnelle avec Tran Quang Hai et Bach Yen [film de Bui Xuân Quang]

Pour bien terminer l’année 2016 : « En 2009, Bui Xuan Quang a réalisé pour Paris Vietnam Productions des Variations sur la musique vietnamienne par le musicologue TRAN QUANG HAI avec la voix de BACH YEN. Nguyen Van Dong est à la caméra, Blandine Brière a assuré le son ». Vidéo mise en ligne le 19 décembre 2016.

 

France 80, une terre d’accueil – un film de Bùi Xuân Quang

[ndlr] Film intéressant mis en ligne le 25 novembre 2016 sur la chaîne YouTube du réalisateur.

En 1980, le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) a demandé à Bui Xuan Quang de réaliser un témoignage sur les réfugiés de l’ancienne Indochine. Voici  » France 80, une terre d’accueil », un regard à la fois objectif et personnel.

Philippe Olivera : « Dans la tête des poilus » (Conférence 2014)

[ndlr] Intervention de l’historien Philippe Olivera sur l’historiographie de la guerre de 1914-1918 et la littérature de témoignage : analyse de l’évolution de l’historiographie du témoignage de guerre et retour sur la controverse française sur la « culture de guerre » (école de Péronne). Présentation sur la chaîne de Jacques Paul.

Invité par la section rennaise de la Ligue des droits de l’Homme, l’Université Rennes II et l’association Histoire deux, l’historien Philippe Olivera démonte [les] dérives de la « nouvelle histoire », qui, depuis la disparition des derniers poilus, entend se mettre dans leur tête, et déformer voire contester leurs témoignages. Il souligne les enjeux historiques et politiques de cette « entreprise d’histoire à succès », d’histoire « décomplexée »… Une conférence salutaire et passionnante.

Pour en savoir plus :

Một ngày ở Trung tâm Lưu trữ quốc gia II [vidéo]

[ndlr] Présentation vidéographique intéressante du Centre n° 2 des Archives nationales à Ho Chi Minh-Ville. Intitulée « Un jour au Centre des archives nationales II », la vidéo offre un aperçu du travail effectué en coulisses et de la préservation des documents. Merci à l’équipe des archives pour cette initiative.

Le Centre n° II à Hô Chi Minh-Ville : comprend les archives du Gouvernement de Cochinchine (Goucoch, plus de 2435 mètres linéaires) pour la période coloniale et celle de l’État national du Viêt-Nam (1948-1955) (43 mètres).

Il comprend les archives de la République du Viêt-Nam de 1955 à 1975 (460 mètres pour la Première République, 1955-1963 ; 2 mètres pour le Conseil militaire révolutionnaire, 1963-1965 ; 15 mètres pour le Comité directeur national, 1965-1967 et 158 mètres pour la Seconde République). Pour l’ensemble de la période 1954-1975 au Sud, il détient également le Fonds du premier ministre soit 1044 mètres ainsi que de nombreux autres Fonds sur une période plus longue, par exemple le Fonds du ministère des Finances de 1940 à 1975 soit 547 mètres, celui des Douanes, 547 mètres également. Selon Nguyen Thi Thiem, conservatrice, le Centre n° 2 gère actuellement un fonds de plus de 14.000 mètres linéaires au total comprenant plus de 4000 mètres pour la période coloniale jusqu’en 1945 et plus de 4000 mètres pour la période républicaine (1955-1975).

Enfin, il comprend de nombreux Fonds sur le pouvoir révolutionnaire et le Viêt-Nam réunifié jusque dans les années 1990. En plus d’une très grande richesse documentaire, le Centre n° 2 possède des collections de cartes (plus de 30.000), de documents iconographiques (plus de 100.000 photographies) et d’images animées ainsi que 200 heures enregistrées.

Voir les inventaires (PDF) ci-après :

Réf. : Trung tâm Lưu trũ Quốc gia II, Phạm Thị Huệ (chủ biên), Sách chỉ dẫn các phông lưu trữ bảo quản tại Trung tâm Lưu trũ Quốc gia II [Guide des fonds d’archives conservés au Centre n° 2 des Archives nationales], TP. HCM, NXB Tổng hợp Thành phố Hồ Chí Minh, 2006, 600 p.

FG

Projection : Retour sur une illusion – film documentaire de Claudio Recupero et d’Elena Hazanov

[nldr] Projection du film documentaire de Claudio Recupero et d’Elena Hazanov sur le Cambodge des Khmers rouges.

logoFestivalFDHRencontrer un couple ayant survécu au terrible régime des Khmers rouges et filmer leur témoignage. Telle est l’expérience incroyable qu’ont vécu six lycéens suisses, sous l’impulsion des réalisateurs Hazanov et Recupero. Conduisant le spectateur de Bruxelles à Paris puis à Phnom Penh, ce film documentaire donne à voir le témoignage poignant de Ong Thong Hoeung et de son épouse Bounnie sur leur descente aux enfers dans les camps de rééducation khmers rouges. Il est également le reflet de la relation singulière qui se créé entre ces témoins et les six jeunes personnes qui recueillent leur histoire.

RetourSurUneIllusionOng Thong Hoeung et Bounnie © DR

Programmation

  • FIFDH PARIS 2016 / mer 06 avril / 09h30
  • FIFDH PARIS 2016 / mer 06 avril / 18h00
  • FIFDH PARIS 2016 / ven 08 avril / 15h30
  • FIFDH PARIS 2016 / mer 13 avril / 20h00

Source : Festival International du Film des Droits de l’Homme de Paris

Décès du chanteur de rock vietnamien Trần Lập – 17/03/2016

[ndlr] Décès du chanteur vietnamien Trần Lập à l’âge de 42 ans des suites d’un cancer.

Des artistes et des internautes rendent hommage à Tran Lap, chanteur et musicien talentueux doté d’une forte personnalité, leader du groupe rock légende Bức tường (Le mur/ 1994 – 2006), qui est décédé le 17 mars après 4 mois de lutte contre le cancer.  (RDP de l’Ambassade de France au Viêt-Nam, 17 mars 2016).

Ngày trở về – Dấu chân người Việt [VTV4]

[ndlr] Signalement d’une émission intéressante intitulée Ngày trở về – Dấu chân người Việt [Le jour du retour – l’empreinte vietnamienne] consacrée aux destins de Vietnamiens aux quatre coins du monde.

L’émission de près de deux heures s’intéresse :

  • au destin des prisonniers politiques vietnamiens relégués dans les bagnes de Guyane sous la colonisation française ; en particulier le cas de Tran Tu Yen est mis en avant avec le concours de Christelle Dedebant (env. 25 mn) ;
  • à celui des travailleurs indochinois réquisitionnés pendant la Seconde Guerre mondiale et riziculteurs en Camargue accompagné d’un commentaire du journaliste Pierre Daum (env. 15 mn) ;
  • à la vie quotidienne de plusieurs générations de Vietnamiens vivant en Allemagne témoin de la réunification allemande (env. 15 mn) ;
  • au métier des Vietnamiens des États-Unis spécialisés dans la manucure  (env. 15 mn) ;
  • à l’histoire de Nguyen An, l’architecte vietnamien qui dessina la Cité interdite de Pékin (env. 12 mn) ;
  • aux découvertes de trois scientifiques vietnamiens résidant aux États-Unis et en Allemagne : le docteur Le Trong Phi ; Nguyen Trong Hien travaillant à la NASA ; Tan Le et son invention étonnante en bioinformatique de contrôle des objets à distance… (env. 30 mn)

Une saga qui vise à valoriser l’excellence vietnamienne à travers le monde tant sur le plan humain que sur le plan scientifique malgré les vicissitudes de l’histoire.