Archives de catégorie : Débat / Questions d’histoire

Joël Pham : Travailleurs indochinois – Non à une histoire travestie

[ndlr] A lire sur le site Travailleurs indochinois le billet d’humeur de Joël Pham sur les affabulations médiatiques autour de cette question historique.

Que n’a-t-on pas entendu depuis quelques années quand il était question de la « présentation générale » de l’histoire des travailleurs indochinois de la seconde guerre mondiale. « Histoire cachée », «histoire dissimulée », « histoire enfouie », « histoire méconnue », « histoire occultée », etc… toutes ces formulations incluant, circonstance aggravante dans l’esprit de leurs auteurs, ce sous-entendu définitif… par la France.

Lire la suite : Travailleurs indochinois [pdf en ligne]

Ben Kiernan : Viet Nam – A History from Earliest Times to the Present

[ndlr] Nouvel ouvrage sur l’histoire du Viêt-Nam des origines à nos jours dans sa diversité culturelle et ethnique. Rédigé par Ben Kiernan, spécialiste du Cambodge contemporain. Présentation de l’éditeur.

For many Westerners, the name Vietnam evokes images of a bloody televised American war that generated a firestorm of protest and brought conflict into their living rooms. In his sweeping account, Ben Kiernan broadens this vision by narrating the rich history of the peoples who have inhabited the land now known as Viet Nam over the past three thousand years.

Despite the tragedies of the American-Vietnamese conflict, Viet Nam has always been much more than a war. Its long history been characterized by the frequent rise and fall of different political formations, from ancient chiefdoms to imperial provinces, from independent kingdoms to divided regions, civil wars, French colonies, and modern republics. In addition to dramatic political transformations, the region has been shaped by its environment, changing climate, and the critical importance of water, with rivers, deltas, and a long coastline facilitating agricultural patterns, trade, and communications.

Kiernan weaves together the many narrative strands of Viet Nam’s multi-ethnic populations, including the Chams, Khmers, and Vietnamese, and its multi-religious heritage, from local spirit cults to Buddhism, Confucianism, and Catholicism. He emphasizes the peoples’ interactions over the millennia with foreigners, particularly their neighbors in China and Southeast Asia, in engagements ranging from military conflict to linguistic and cultural influences. He sets the tumultuous modern period–marked by French and Japanese occupation, anticolonial nationalism, the American-Vietnamese war, and communist victory–against the continuities evident in the deeper history of the people’s relationships with the lands where they have lived. In contemporary times, he explores this one-party state’s transformation into a global trading nation, the country’s tense diplomatic relationship with China and developing partnership with the United States in maintaining Southeast Asia’s regional security, and its uncertain prospects for democracy.

Written by a leading scholar of Southeast Asia, Viet Nam presents an authoritative history of an ancient land.

Ben Kiernan is the A. Whitney Griswold Professor of History and Professor of International and Area Studies at Yale University, where he founded the Cambodian Genocide Program and the Genocide Studies Program. He is the author of numerous books including The Pol Pot Regime: Race, Power and Genocide in Cambodia under the Khmer Rouge, 1975-1979 and Blood and Soil: A World History of Genocide and Extermination from Sparta to Darfur.

Table of contents

Abbreviations
Note on Spelling
Preface

Introduction

Part I: Chiefdoms
Ch. 1 Water, Rice, and Bronze: Prehistoric Viet Nam

Part II: Provinces
Ch. 2 Calming the Waves: Imperial Conquest and Indigenization, 221 BCE-540 CE
Ch. 3 Mountains and Rivers of the South: Annam and its Neighbors, 6th-10th Centuries

Part III: Kingdoms
Ch. 4 « Rice from the Sky »: Assembling the Spirits of Dai Viet, 940-1340
Ch. 5 Smooth-Flowing Waters of Government: The Triumph of Confucianism, 1340-1570

Part IV: Regions
Ch. 6 Contending Shogunates: Inner and Outer Regions, 1570-1770
Ch. 7 Alternative Unifications: Rebellion and Restoration, 1771-1859

Part V: Colonies
Ch. 8 « World Trends » and French Conquest, 1860-1920
Ch. 9 Writing and Revolution from Colonialism to Independence, 1920-1954

Part VI: Republics
Ch. 10 The American-Vietnamese War, 1954-1975
Ch. 11 The Making of Contemporary Viet Nam, 1975-2015

Epilogue

Notes
Index

Source : Oxford University Press

 

Histoire du Viêt-Nam au XXe siècle : révolution, guerre et société

[ndlr] Fiche de présentation DEMEOC 2016-2017. Descriptif des cours / « Histoire du Viêt-Nam au XXe siècle : révolution, guerre et société », semestre 2 à Sciences Po Lyon.

Enseignant :
François GUILLEMOT

Diplôme(s):

Catégorie :

guillemot_histoireduvietnam2017

Présentation du cours :

La constitution de l’État-nation vietnamien est abordée autour des trois concepts de « révolution, guerre et société ». Au fil de la chronologie tourmentée du XXe siècle, nous verrons que ces concepts recouvrent une réalité au pluriel : plusieurs types de révolutions ont été envisagés, le pays a connu quatre guerres successives ou enchevêtrées et la société comprend de multiples populations en interaction. La présentation d’un Viêt-Nam unique et homogène ne résiste pas aux faits historiques. Selon l’historien Nguyen The Anh : « il n’y a pas qu’une manière unique d’être Vietnamien, mais toute une variété de points de vue vietnamiens, selon les moments et les endroits considérés ». Pour illustrer ce propos, nous nous explorerons chronologiquement quelques moments clés de l’histoire :

  • l’avènement d’une révolution indépendantiste, de sa transformation communiste et du retour de la question nationale posée dans les années vingt ;
  • la guerre de réunification suivie d’une guerre d’expansion territoriale et le retour des contingences avec la question de la mer de Chine ;
  • l’évolution de la société à travers un XXe siècle éprouvant, du « choc colonial » à la décolonisation brutale jusqu’à l’avènement d’un État réunifié, puis du défi postcolonial à la globalisation.

A travers l’étude de l’évolution de « la question vietnamienne », l’objectif de ce cours vise à offrir aux étudiants un cadre de réflexion pour comprendre ce qu’est le Viêt-Nam dans toute sa diversité.

Bibliographie :

  • Brocheux, Pierre, Histoire du Viêt Nam contemporain. La nation résiliente, Paris, Fayard, 2011.
  • Césari, Laurent, L’Indochine en guerres : 1945-1993, Paris, Belin, 1995.
  • Papin, Philippe, Viêt-Nam : parcours d’une nation, Paris, La Documentation française, 2003, 2e éd.

Source : Sciences Po Lyon / DEMEOC

UQÀM : Phi-Vân Évelyne Nguyen, lauréate du prix de la meilleure thèse de doctorat

[ndlr] Félicitations à notre collègue Phi-Vân pour ce prix thèse bien mérité et aux autres personnes sélectionnées pour cette récompense annuelle de la Faculté des sciences humaines de l’Université du Québec à Montréal.

Prix de la meilleure thèse de doctorat

Phi-Vân Évelyne Nguyen (Ph. D. histoire, 2015) a été récompensée pour sa recherche intitulée Les résidus de la guerre: la mobilisation des réfugiés du nord pour un Vietnam non communiste (1954-1965). Sa thèse est l’aboutissement d’une étude patiente et minutieuse l’ayant menée au Vietnam, en France et aux États-Unis, sur les traces des quelque 800 000 personnes qui, en 1954, choisirent de quitter la zone communiste du pays, dans le nord, pour rejoindre ce que l’on désignait à l’époque comme le «monde libre». La chercheuse a étudié le parcours politique et culturel de ces réfugiés, depuis leur arrivée dans le sud du Vietnam, en 1954, jusqu’au déclenchement de la guerre, en 1965. Grâce à deux bourses postdoctorales du CRSH et de la Fondation suisse pour la recherche scientifique, Phi-Vân Évelyne Nguyen poursuit actuellement ses recherches à l’Université Cornell, aux États-Unis.

Source : Actualités UQAM (24/11/2016)

Résumé en anglais :

Phi Vân’s dissertation, « Les résidus de la guerre, La mobilisation des réfugiés du nord pour un Vietnam non-communiste, 1954–1965″ [War Residues: The Mobilization of Northern Refugees for a non-Communist Vietnam, 1954–1965] analyzes the political and cultural consequences of the migration of more than 800,000 Vietnamese who left the North to regroup into South following the 1954 Geneva ceasefire. Using archival documents collected in Vietnam, the United States and France, the dissertation shows that one important consequence of the migration was to radicalize non-Communist nationalism. Many migrants identified as « refugees of Communism » and considered they were personally tied to the fate of the Vietnamese nation since the Geneva partition. As a consequence, the 1954 refugees exhorted everyone within Vietnam and beyond to fight back Communism and reunite the Vietnamese nation.

Sur ce sujet voir : https://indomemoires.hypotheses.org/20609

Michel Serres : Darwin, Bonaparte et le Samaritain, une philosophie de l’histoire

[ndlr] Mise en ligne le 22 novembre 2016 d’une conférence de Michel Serre. Playdoyer pour une philosophie de l’histoire : questionnements sur la mémoire, les oublis, les écritures du temps, la guerre et la paix, la violence…

Texte de présentation sur Agora des Savoirs :

Darwin raconta l’aventure de flore et de faune ; devenu empereur, Bonaparte, parmi les cadavres sur le champ de bataille, prononça, dit-on, ces mots : « Une nuit de Paris réparera cela ». Quant au Samaritain, il ne cesse, depuis deux mille ans, de se pencher sur la détresse du blessé. Voilà trois personnages qui scandent trois âges de l’histoire.

Le premier, long, compte des milliards d’années. Réussissant à dater les événements dont elles s’occupent, les sciences contemporaines racontent le Grand Récit de l’univers, de la planète et des vivants, récit qui déploie nos conditions d’habitat et de nourriture, sans lesquels nous ne vivrions ni ne survivrions.

Pendant des milliers d’années, le deuxième, dur, répète cette guerre perpétuelle dont un chiffre bien documenté dit qu’elle occupa 90% de notre temps et de nos habiletés.

Quant au dernier, doux, il glorifie, depuis quelques décennies seulement, l’infirmière, le médecin, la biologiste dont les découvertes et les conduites redressèrent à la verticale la croissance de notre espérance de vie ; puis le négociateur, qui cherche la paix ; enfin l’informaticien qui fluidifie les relations humaines.

Histoire ou Utopie ? Il n’y a pas de philosophie de l’histoire sans un projet, réaliste et utopique. Réaliste : contre toute attente, les statistiques montrent que la majorité des humains pratiquent l’entraide plutôt que la concurrence. Utopique : puisque la paix devint notre souci, ainsi que la vie, tentons de les partager avec le plus grand nombre ; voilà un projet aussi réaliste et difficile qu’utopique, possible et enthousiasmant.

Professeur à l’université de Stanford, membre de l’Académie française, Michel Serres est l’auteur de nombreux essais philosophiques et d’histoire des sciences, dont les derniers, Petite Poucette (Le Pommier, 2012) et Le Gaucher boiteux (Le Pommier, 2015) ont été largement salués par la presse. Il est l’un des rares philosophes contemporains à proposer une vision du monde qui associe les sciences et la culture.

 

France 80, une terre d’accueil – un film de Bùi Xuân Quang

[ndlr] Film intéressant mis en ligne le 25 novembre 2016 sur la chaîne YouTube du réalisateur.

En 1980, le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) a demandé à Bui Xuan Quang de réaliser un témoignage sur les réfugiés de l’ancienne Indochine. Voici  » France 80, une terre d’accueil », un regard à la fois objectif et personnel.

Philippe Olivera : « Dans la tête des poilus » (Conférence 2014)

[ndlr] Intervention de l’historien Philippe Olivera sur l’historiographie de la guerre de 1914-1918 et la littérature de témoignage : analyse de l’évolution de l’historiographie du témoignage de guerre et retour sur la controverse française sur la « culture de guerre » (école de Péronne). Présentation sur la chaîne de Jacques Paul.

Invité par la section rennaise de la Ligue des droits de l’Homme, l’Université Rennes II et l’association Histoire deux, l’historien Philippe Olivera démonte [les] dérives de la « nouvelle histoire », qui, depuis la disparition des derniers poilus, entend se mettre dans leur tête, et déformer voire contester leurs témoignages. Il souligne les enjeux historiques et politiques de cette « entreprise d’histoire à succès », d’histoire « décomplexée »… Une conférence salutaire et passionnante.

Pour en savoir plus :

Sầu nữ Út Bạch Lan qua đời [1935-2016]

[ndlr] Émotion de la presse et des auditeurs après le décès de la grande actrice de théâtre rénové (cải lương) le 4 novembre à Saigon.

nghesicailuongutbachlan
L’artiste Ut Bach Lan dans sa jeunesse © RFA
  • ‘Sầu nữ’ Út Bạch Lan qua đời, BBC Vietnamese, 05/11/2016. Nghệ sĩ Út Bạch Lan, một trong những tên tuổi nổi bật nhất của cải lương miền Nam, qua đời tại nhà riêng ở TP. Hồ Chí Minh, sau một thời gian chống chọi với bệnh ung thư.
  • Linh Đoan, « Sầu nữ Út Bạch Lan qua đời », Tuổi Trẻ, 05/11/2016. Khoảng 23g ngày 4-11, gia đình NSƯT Út Bạch Lan cho hay bà vừa qua đời tại nhà riêng sau một thời gian chống chọi với bệnh tật, hưởng thọ 81 tuổi.
  • Ninh Lộc (sưu tầm), « Nghe những tuyệt phẩm xứng danh ‘Sầu nữ’ Út Bạch Lan », Thể Thao Văn Hóa, 06/11/2016. NSƯT Út Bạch Lan là một trong những danh ca hàng đầu của sân khấu cải lương với chất giọng buồn đặc trưng và kỹ thuật ca, cách nhả hơi, sắp chữ nhẹ nhàng như lời thủ thỉ tâm tình cứ từng chút, từng chút len lỏi làm rung động trái tim người nghe.
  • Trọng Thịnh, « Phận đời ‘Sầu nữ’ Út Bạch Lan », Thanh Niên, 06/11/2016. “Sầu nữ” là mỹ danh mà những người yêu vọng cổ đã đặt cho giọng ca của NSƯT Út Bạch Lan. Có lẽ Út Bạch Lan xứng đáng là nghệ sĩ “vô địch” về mỹ danh, bởi thời còn đi hát, cứ khi vào vai diễn của một vở cải lương thì bà lại có tên gọi mới: Nữ hoàng vọng cổ, Đệ nhất đào thương, Nữ hoàng sầu muộn, Hoa lan trắng… nhưng Út Bạch Lan chỉ thích tên “sầu nữ” bởi theo bà, nó giống như cuộc đời.

 

‘Hồn Tử Sĩ, Nghĩa Trang Quân Đội Biên Hòa’ [DVD]

[ndlr] Annonce de la sortie du DVD consacré à la mémoire des soldats de la République du Viêt-Nam et du cimetière de l’armée à Bien Hoa dans lequel ils reposent.

dvd_hontusiWESTMINSTER, California (NV) – Vào trưa Chủ Nhật, 13 Tháng Mười Một, các nhà văn Trần Phong Vũ, Huy Phương, cựu quân nhân QLVNCH Ngô Chí Thiềng cùng ca sĩ Ngọc Đan Thanh sẽ tổ chức một buổi giới thiệu DVD “Hồn Tử Sĩ, Nghĩa Trang Quân Đội Biên Hòa” tại Westminster Civic Center.

Lire la suite : Người Việt, 09/11/2016.

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2016 : Séance 6

Année universitaire 2016-2017 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine :

Imaginaires nationaux :

de l’empire colonial aux états-nations d’aujourd’hui

sapa_hmong_1996
Jeune Hmong de Sapa © 1996 FG

★ ★ ★

Marges, ethnies minoritaires et frontières

Séance 6 : mardi 15 novembre 2016 (F111)

Il a été beaucoup question dans ce séminaire de l’espace indochinois, de sa géographie (physique, humaine et culturelle), de ses marges, de sa composition ethnique ou de ses frontières. Cette séance poursuivra l’investigation en rappelant les principales révoltes montagnardes qui ont secoué l’espace transnational indochinois de la fin du XIXe siècle jusqu’à une période récente pour tenter de saisir les multiples revendications identitaires qui entendent s’inscrire dans la durée.

Source mobilisée :

★ ★ ★

Exposés oraux

Espace indochinois colonial et post-colonial, imaginaire national et enchevêtrement des guerres :


  • anderson_limaginairenational_pocheAnderson, Benedict, L’imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, Paris, La Découverte / Poche, 2006.

Exposé de Léa Debraux

Présentation de l’éditeur : La Découverte


  • LePasséDesKhmers_couv.Abdoul-Carime, Nasir / Mikaelian, Grégory et Thach, Joseph (eds.), Le passé des Khmers. Langue, textes, rites, Berne, Peter Lang, 2016.

Exposé d’Élisabeth Beauvallet

Présentation de l’éditeur : Peter Lang


  • cesari_lindochineenguerresCesari, Laurent, L’Indochine en guerres 1945-1993, Paris, Éditions Belin, Histoire Belin Sup, 1995.

Exposé de Rémy Lacaze

Présentation de l’éditeur : Belin

★ ★ ★

Quelques ouvrages clés :

  • Guérin, Mathieu, Hardy, Andrew, Nguyen Van Chinh et al., Des montagnards aux minorités ethniques. Quelle intégration pour les habitants des hautes terres du Viêt Nam et du Cambodge ? Paris / Bangkok, L’Harmattan / IRASEC, Analyses en regard, 2003. Cote IAO : 103AV.06/227
  • Hardy, Andrew [2003], Red Hills. Migrants and the state in the highlands of Vietnam, Copenhagen, Singapore, NIAS press / ISEAS, 2005. Cote IAO : 604AV.03/1161
  • Hickey, Gerald C., Free in the forest: ethnohistory of the Vietnamese central highlands, 1954-1976, New Haven, Yale University Press, 1982. Cote IAO : 600AV.03/534

Image « à la une » : Rizières en terrasse de Sapa © 1996 FG