Sébastien Ledoux : « La mémoire, mauvais objet de l’historien ? »

[ndlr] Signalement d’un article de Sébastien Ledoux, chercheur au Centre d’histoire sociale du XXe siècle (CNRS) qui rejoint les préoccupations du séminaire.

Réf. : Ledoux, Sébastien, « La mémoire, mauvais objet de l’historien ? », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 133, janvier-mars 2017, pp. 113-128.

Née à la fin des années 1970 et remobilisée dans les années 2000, l’opposition entre histoire et mémoire mérite d’être reconsidérée. Plusieurs travaux récents ont montré le potentiel d’une compréhension fine des frontières poreuses entre les deux concepts. Les réflexions de Paul Ricoeur sur l’écriture de l’histoire et sur la mémoire devraient permettre d’approfondir ces recherches d’une grande fécondité.

Lire la suite : Vingtième Siècle, Revue d’histoire [n° 133, janvier-mars 2017, à paraître]

vingtiemesiecle133_2017

Signalons dans ce même numéro notre recension longue de l’ouvrage photographique Regards sur l’Indochine par Hugues Tertrais, pp. 167-170 (Rubrique « Images, lettres et sons »).