Danielle Tan : La « stratégie casino » au Laos et au Cambodge – un pari risqué sur l’avenir

[ndlr] A lire sur le site du GIS Asie : l’article du mois du Réseau Asie.

Le Laos et le Cambodge ont toujours fait figure de parents pauvres dans le champ des études asiatiques, et d’autant plus en ce qui concerne l’analyse politique de leur situation contemporaine. Pourtant, depuis la fin du monde bipolaire qui a laissé la place aux politiques de libéralisation économique dans les derniers régimes communistes de la région, les changements socio-économiques se sont accélérés sans pour autant laisser entrevoir un renouveau sur le plan politique. La transition néolibérale dans ces deux pays semble loin d’ouvrir la voie à une transition démocratique, contrairement à ce que revendique le courant de la « transitologie »-Samuel P. Huntington en tête-qui mêle étroitement réformes économiques d’inspiration néolibérale et processus de démocratisation. Cette théorie accorde notamment une place fondamentale aux élites qui sont censées être le moteur du processus de démocratisation.

Lire la suite : GIS Asie

Image « à la une » : Kings Romans Casino en août 2012 © 2012 Danielle Tan.

Voir aussi  :